6 choses à savoir pour faire du vélo en ville

De plus en plus de personnes choisissent de se déplacer à vélo en ville. Cela réduit en effet les coûts de transport, évite les retards dus à la circulation, permet de faire de l'exercice et de contribuer à la protection de l'environnement. Il convient néanmoins de prendre certaines précautions.
6 choses à savoir pour faire du vélo en ville

Dernière mise à jour : 29 avril, 2019

Utiliser le vélo en ville est bénéfique pour notre santé, pour la planète et même pour la vie urbaine. Vous devez néanmoins prendre en compte certains aspects très importants pour augmenter votre sécurité et éviter les problèmes. Poursuivez votre lecture si vous envisagez de commencer à utiliser le vélo en ville.

Que devons-nous savoir pour utiliser le vélo en ville ?

Tout le monde ne prête pas attention aux panneaux de signalisation ou ne sait pas comment rendre le trajet plus sûr lorsqu’il s’agit de faire du vélo en villePour ce faire, gardez à l’esprit les conseils suivants :

1. Ne roulez pas sur les trottoirs

Vous devez utiliser les voies réservées aux vélos ou rouler du côté droit de la rue chaque fois que vous faites du vélo. Si pour une raison quelconque vous devez monter sur le trottoir (par exemple pour acheter dans un magasin ou parce que vous avez atteint votre destination), prenez la précaution d’abord de descendre de votre vélo.

Croyez-le ou non, rouler sur le trottoir peut être très dangereux, tant pour vous que pour les piétons. Heurter une personne qui marche peut parfois causer des fractures ou des blessures graves aux passants.

2. Roulez à votre rythme

Faire du vélo en ville n’est pas synonyme de courseCe n’est pas une compétition contre d’autres vélos, voitures, motos ou piétons. Vous serez en outre non seulement épuisé si vous roulez vite en permanence, mais vous mettrez également votre vie en danger.

vélo en ville

Les conducteurs des véhicules risquent de devenir quelque peu nerveux si vous roulez à votre propre rythme en dehors d’une voie réservée. Dites-leur alors de vous dépasser, de sorte que vous puissiez continuer sans déranger personne.

3. Bien choisir le chemin

L’un des avantages du vélo sur la voiture ou le bus est que vous pouvez changer de parcours tous les jours ! Mais vous devrez pour cela bien étudier le trajet, vérifier qu’il existe des voies réservées, que l’utilisation de ce moyen de transport est autorisée, que peu de voitures passent, etc.

Nous vous recommandons de choisir des rues plus calmes, de vous éloigner des avenues et des côtes, ainsi que des zones de travaux ou sans arbres. Essayer de nouveaux itinéraires peut en effet être très amusant et relaxant, même si vous vous rendez au travail à vélo.

4. Respectez les panneaux de signalisation

Cela semble évident, mais tout le monde ne le fait pas. Il semble que les cyclistes disposent parfois de normes différentes de celles du reste des véhicules. Bien que certains panneaux soient spécifiques à chaque moyen de transport, les feux de signalisation, les passages protégés ou la plupart des panneaux indicatifs sont universels.

5. Indiquez vos manœuvres

Les vélos n’ont généralement pas de lumières semblables à celles des voitures. Vous devez donc utiliser une autre méthode pour avertir ceux qui vous suivent de vos prochains mouvements. Si vous avez l’intention de tourner, de doubler un véhicule arrêté près du trottoir ou d’éviter quelque chose sur la routeSignalez-le avec votre bras !

Il convient également, si vous roulez de nuit, de porter des vêtements réfléchissants (jaune fluorescent) ou de disposer de lumières spéciales, par exemple des scintillements à l’arrière et à l’avant. Ces dernières peuvent en outre vous servir si vous traversez une zone très sombre.

vélo en ville

6. N’utilisez pas votre téléphone et n’écoutez pas de musique

Une autre des erreurs les plus courantes des cyclistes est de se promener en ville tout en envoyant un message ou en parlant au téléphone. Certains mettent également leurs écouteurs et profitent de leur musique préférée pendant leurs trajets. Ces deux habitudes sont très dangereuses et précaires.

Pourquoi ? Parce qu’elles ne nous permettent pas de faire attention à ce qui se passe autour de nous. Par exemple, lors du franchissement d’une voie ferrée ou à l’angle d’une rue. Évitez donc les accidents : attendez de vous trouver à un feu de signalisation pour répondre au téléphone ou arrêtez-vous au bord du trottoir si l’appel est urgent.


Cela pourrait vous intéresser ...
Les bienfaits du skate
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Les bienfaits du skate

La pratique du skate est une des meilleures activités pour votre corps et votre esprit. Dans cet article nous vous expliquons quels sont ses bienfa...