Courir seul ou en groupe

21 mars, 2019
C’est l’un des doutes qui peut surgir lorsque nous voulons commencer l’entrainement. Les deux ont leurs avantages, qui sont perçus au premier abord, sans oublier que l’objectif et les préférences jouent un rôle clé.

Courir seul ou en groupe ? Cela semble une question facile, mais elle implique beaucoup de choses. Bien que de nombreux experts suggèrent de combiner les deux options, certains préfèrent s’en tenir à leurs habitudes. Il y a des gens qui cherchent à se socialiser et à être motivés par la vitalité d’une équipe.

Le choix de courir seul ou en groupe dépend principalement des préférences de l’athlète, mais d’autres facteurs peuvent l’influencer. Ces derniers peuvent être les horaires, le temps disponible et le niveau physique. De plus, ce choix est influencé par le type de routine, l’objectif de l’entraînement et le lieu.

Certaines personnes ne courent pas seules parce qu’elles considèrent cela ennuyeux. Mais d’autres le font en groupe et finissent par dépasser leurs capacités. Il convient d’évaluer la condition individuelle avant d’opter pour une alternative. Les deux ont des avantages dont on doit savoir tirer parti.

Pourquoi courir en groupe ?

La possibilité de se socialiser chez les enfants et les adultes est peut-être l’un des meilleurs avantages de courir en groupe. Le sportif aura le sentiment de faire partie d’une équipe, ce qui générera plus de bien-être et de confiance. A cela s’ajoute également l’engagement de réussir ensemble, favorisant ainsi la camaraderie et la persévérance.

En effet, la personne peut élargir son cercle social et côtoyer des personnes partageant les mêmes intérêts. Elle créera des liens sociaux importants, apprendra à suivre les règles et renforcera des valeurs telles que le respect, la solidarité et la responsabilité. Mais pas seulement, il y a d’autres avantages :

  • •Moins de danger. Lorsqu’une personne court en groupe, elle est davantage protégée contre les accidents. Par exemple, une chute, un manque d’hydratation ou des vertiges sont des risques pouvant générer des situations indésirables.
  • •Domaine d’information. Pour ceux qui commencent à courir, il est essentiel d’avoir la compagnie de quelqu’un ayant de l’expérience. Cela apportera de la sécurité et des connaissances, réduisant ainsi le risque d’erreurs (se perdre sur le terrain, utiliser des chaussures inappropriées ou avoir de mauvaises pratiques.)
  • •Motivation. Courir en groupe signifie un coup de pouce supplémentaire. Cela donne de la force et du courage dans les moments de faiblesse. L’être humain est compétitif, ce qui permet d’obtenir de meilleurs résultats. Lorsque vous avez besoin de faire des séries et des répétitions, rien de mieux que de courir en groupe.
Courir

Cinq avantages de courir seul

La liberté de choisir le terrain, le jour et la vitesse conduit de nombreuses personnes à courir seules. Ce sont généralement des personnes qui n’ont pas d’horaires flexibles, qui courent en guise de loisir ou qui apprécient simplement leur solitude. Ce choix offre quelques commodités :

  • •Pouvoir de décision. Garder son propre rythme, être attentif aux sensations personnelles représente un grand avantage. Lorsque vous courez seul, il n’est pas nécessaire de diminuer ou d’augmenter la vitesse car d’autres le disent, pas plus qu’il n’est nécessaire de changer d’itinéraire car d’autres le suggèrent.
  • •Concentration. Si vous courez seul, vous pouvez vous concentrer sur vous-même. Cela ne signifie pas que vous laisserez de côté votre vie sociale ou que vous ne concevrez pas l’idée de courir en groupe à un moment donné. Cela signifie seulement que vous allez prendre ce temps de solitude pour mettre de l’ordre dans vos pensées, sentiments et événements de la journée.
  • •Les influences. Surtout pour les débutants, la décision de courir seul ou en groupe peut déterminer le niveau de pression. De votre côté, vous ne vous sentirez pas engagés à atteindre les performances de vos pairs ayant plus d’expérience et un meilleur niveau physique. Vous suivrez l’entraînement sereinement, étape par étape, selon vos besoins et vos capacités.
  • •Calendrier. Vous êtes le seul à pouvoir intégrer la nouvelle routine à votre programme. Si vous vous habituez à courir seul, vous ne serez pas découragé de ne pas être capable de respecter les heures et les programmes des autres.
  • •Récupération. Si vous vous remettez d’une blessure récente, il est essentiel que vous repreniez votre entraînement sans que personne ne vous accompagne. De cette façon, vous ne vous sentirez pas obligé de suivre le rythme des autres.
Courir

Le choix de courir seul ou en groupe

Le choix de courir seul ou en groupe est très personnel. Ce n’est pas la même chose de courir pour évacuer le stress, que pour perdre du poids ou participer à une compétition. Ce ne sera pas non plus la même chose si vous avez commencé à courir il y a cinq mois ou cinq ans. Il peut être pratique de varier pour apprendre et s’amuser.

Cependant, il y a des problèmes qui devraient être valorisés :

  • •Courir seul peut être ennuyeux et vous amener à abandonner.
  • •Courir seul ne peut que provoquer la stagnation du coureur. Il n’aura pas de références, ou personne à surmonter.
  • •Si vous n’avez pas d’expérience, courir seul peut entraîner des blessures en raison d’habitudes inappropriées.
  • •La capacité d’endurance semble être plus faible si vous courez seul. Il est plus facile d’être distrait et de ne pas se donner à fond quand on est seul.
Courir

  • • Courir accompagné comporte des risques si vous avez l’intention de suivre le chemin d’un ancien pratiquant. Vous ne devriez pas essayer d’égaler le niveau de quelqu’un si vous n’êtes pas entraîné.
  • • Parler en courant en groupe altère la concentration. Cela dérange également la respiration.
  • • Lorsque vous courez en groupe, faire coïncider les calendriers est complexe et cela peut également démotiver.