Les conseils à ne pas oublier pour une randonnée

13 décembre, 2019
La randonnée est l'un des meilleurs moyens de profiter de l'environnement. Elle est adaptée à tous les âges et à toutes les caractéristiques des membres du groupe avec lequel nous allons le pratiquer. Il ne faut surtout pas oublier de vérifier la météo, l'équipement et la nature du terrain, entre autres choses.

Afin de pratiquer la randonnée de la meilleure façon possible, il est important de se laisser guider par quelques conseils qui compensent le manque d’expérience. Il s’agit de profiter de la route sans problèmes qui nous gênent excessivement.

Planifiez votre itinéraire

C’est l’un des points les plus importants car il vous aidera à décider si c’est le meilleur itinéraire pour vous et à connaître les difficultés que vous pouvez y trouver.

Pour cela, la meilleure chose à faire est de bien étudier l’itinéraire sur un plan ou une carte, d’en connaître le dénivelé, la longueur, la durée…

Une autre planification importante est la date et l’heure à laquelle vous allez faire l’itinéraire, car vous devez tenir compte des conditions météorologiques et éviter les heures chaudes en été et savoir l’heure à laquelle il fait nuit.

groupe de randonneurs

Si le sentier a une rivière que vous devez traverser, vous devez tenir compte de la saison à laquelle vous allez le faire afin que le niveau d’eau ne soit pas trop élevé.

Il est toujours conseillé de sortir accompagné, car dans tout petit incident, il vaut mieux avoir l’aide de quelqu’un. Trois personnes est le nombre idéal pour partir en randonnée, parce que si l’un a un accident, un autre peut rester avec lui pendant que le troisième va chercher de l’aide.

Si vous n’avez pas la possibilité de partir avec quelqu’un, informez toujours une personne en qui vous avez confiance que vous allez quitter la route : si quelque chose vous arrive et que vous ne pouvez pas demander de l’aide pour une raison quelconque, cette personne peut informer et faciliter votre localisation.

Préparez bien votre sac à dos pour la randonnée

Gardez à l’esprit que ce que vous avez besoin de transporter dans le sac à dos dépendra de la durée de l’itinéraire. Pour des trajets de quelques heures, certaines des choses utiles peuvent être :

  • Eau : cela dépend de la chaleur et de l’effort de la route, mais une moyenne d’un litre et demi par adulte serait appropriée.
femme buvant de l'eau

  • Nourriture : il n’est pas nécessaire d’en porter trop, car en plus de ne pas avoir à porter trop de poids, il n’est pas recommandé de faire des excès au milieu du parcours, une bonne option est d’emporter des barres énergétiques.
  • Portable : en cas d’urgence, pour prévenir et vous localiser. Essayez de vous assurer que la batterie est complètement chargée avant de quitter la route. Si le trajet est relativement long, il est préférable d’éteindre le portable pour économiser la batterie.
  • Sifflet : en cas de problème, le sifflet permet d’être localisé plus facilement et de dépenser moins d’énergie que pour crier.
  • Petit couteau polyvalent : en France, le port de tout couteau est interdit par la loi. Toutefois, les couteaux de poche ou de type couteaux suisses sont généralement tolérés par les forces de l’ordre, surtout dans le cadre d’une randonnée.
  • Lampe de poche : en cas de circonstances imprévues, elle peut s’avérer très utile en cas de randonnée de nuit. Le plus recommandé pour la randonnée pédestre est une lampe frontale, qui vous laisse les mains libres.
  • Écran solaire : surtout en été, mais aussi à tout moment de l’année et s’il s’agit d’une route à une certaine altitude au-dessus du niveau de la mer.

Gardez à l’esprit qu’entre 4 et 6 kg serait le poids maximum recommandé pour être à l’aise. Au-delà de ce poids, il est possible que vous ayez des problèmes lors de certains passages de l’itinéraire.

Trousse de premiers soins de base à emporter

Il est très important que la trousse de premiers soins soit facilement identifiable, car si un incident survient, vous devez pouvoir la trouver facilement. Vous pouvez utiliser un sac en plastique pour mettre les choses de base de la trousse pour éviter de se mouiller dans n’importe quelle situation.

Vêtements et chaussures adéquats

Pour pratiquer le trekking les caractéristiques de la chaussure doivent être :

  • Protections latérales, des orteils et du talon
  • Matériau extérieur résistant à l’abrasion
  • Semelle avec talon, assez épaisse et semi-rigide
chaussures de randonnée

En ce qui concerne les vêtements, pour le haut du corps, suivez la règle des 3 couches :

La première couche recommandée en hiver est un vêtement thermique et un tissu synthétique qui facilite la transpiration et sèche rapidement. En été, un t-shirt ample, également en tissu synthétique, est intéressant.

La deuxième couche est le pull. En hiver, il s’agit généralement d’une doublure polaire synthétique. Une deuxième couche avec fermeture éclair est généralement plus intéressante car elle permet de réguler la ventilation du corps en fonction de l’activité physique et des conditions météorologiques.

En été, il peut s’agir d’un revêtement polaire léger si nous prévoyons de traverser des zones ombragées ou des zones d’une certaine hauteur plus exposées au vent.

La troisième couche, en hiver, sera normalement une veste imperméable. En été, la troisième couche sera un imperméable ou un coupe-vent que nous porterons dans le sac à dos au cas où une pluie inattendue nous surprendrait.

En conclusion, non seulement vos jambes sont importantes pour la randonnée, mais d’autres facteurs comme la planification, le chemin à emprunter ou les vêtements peuvent rendre votre voyage beaucoup plus agréable.