Apprendre à manger : les défis

Envisager de commencer à mieux manger est déjà une victoire. Mais nous devons savoir que malheureusement, cela suppose une période d'adaptation qui demandera à la fois de la conviction et de la force de volonté. Découvrez donc les défis les plus importants auxquels vous pouvez être confrontés.
Apprendre à manger : les défis

Dernière mise à jour : 28 avril, 2019

La qualité de notre alimentation détermine en grande partie notre état de santé. Il n’y a pas de vérité absolue, et tout le monde ne suivra pas forcément la norme générale. Mais il va de soi que nous devons tous nous nourrir.

Il y a encore beaucoup de controverses sur le thème de l’alimentation. Cependant de plus en plus de personnes décident d’opter pour un style de vie plus sain. Néanmoins, commencer à adopter une alimentation saine signifie aussi relever certains défis, qui ne sont pas impossibles.

Les défis d’une alimentation saine

Renouvellement de l’information

Dans un premier temps, vous devez oublier toute information erronée. Pour cela il est indispensable que vous vous informiez et que vous compariez l’information à l’aide de sources fiables provenant de professionnels.

L’un des défis possible est que ce que vous pensiez savoir jusque-là ne soit pas tout à fait vrai. Sélectionnez tous ces mythes ou croyances que vous avez au sujet de l’alimentation et vérifiez-les.

La meilleure alimentation pour les sportives

L’environnement

Il est possible que l’environnement dans lequel vous vous trouvez ne vous aide pas beaucoup à obtenir les changements que vous souhaitez. Repérez tout ce qui, selon vous, empêche la bonne exécution de votre projet.

Éliminez tous les aliments transformés que vous avez dans votre placard, vos armoires, votre frigo…

Identifiez les aliments transformés ou ultra-transformés

  • Il n’ont pas d’emballage (certains d’entre eux).
  • Moins il y a d’ingrédient, mieux c’est.
  • Il ne doivent pas contenir d’ingrédients tels que le sucre, les farines ou huiles raffinées. Et encore moins en tête de la liste d’ingrédients.
  • Minimum de conservateurs
  • S’ils comportent plus d’un ingrédient, le premier doit correspondre à un pourcentage élevé du produit que nous souhaitons consommer.

Soutien personnel

Ne vous laissez pas influencer. Il est très facile d’abandonner, encore plus si on vous y incite. Or, vous avez pris la décision de prendre soin de vous et personne ne doit vous faire changer d’avis.

Les défis de bien manger

Cherchez donc des personnes qui s’y connaissent ou bien qui croient aux bienfaits d’une bonne alimentation et d’un style de vie sain. Faites en sorte que ce que vous apprenez vous motive encore plus à obtenir ce changement.

Vous pouvez aussi contacter un bon diététicien-nutritionniste qui vous informera, vous encouragera et vous aidera dans cette démarche.

Le manque de temps fait partie des défis

Que ce soit “Je n’ai pas le temps de cuisiner” ou ” Ça prend beaucoup de temps”, voici deux exemples de phrases que l’on entend le plus au début. En effet, on pense souvent que se nourrir de manière saine requiert beaucoup de temps. Mais ce n’est pas le cas.

Il est possible qu’au début, préparer de nouvelles recettes ou planifier les repas de la semaine vous prennent plus de temps. Mais tout est une question d’organisation.

  1. Choisissez un jour de la semaine et consacrez-en une partie à planifier le menu de la semaine et la liste des courses.
  2. Fixez un horaire pour cuisiner. Vous pouvez choisir un seul jour pour préparer les repas les plus difficiles que vous avez prévu pour la semaine.
  3. Enfin, conservez-les au réfrigérateur.

Ces étapes peuvent vous aider à prendre le coup et à éviter, qu’avec le temps, cela ne demande un sacrifice. De cette façon, vous n’aurez plus l’excuse d’avoir recours à de la nourriture de faible qualité, si vous avez déjà préparé la vôtre.

Quels aliments choisir

En ce qui concerne le paragraphe précédent sur “comment identifier les aliments transformés“, il faut ajouter que certains de ces aliments s’avèrent être une bonne option.

Petit à petit, vous développerez votre habileté et choisirez à 90 % des aliments de bonne qualité et nutritifs. Si c’est un 100 %, c’est encore mieux, mais l’important est d’écouter votre corps. Se nourrir de manière saine est également une manière de profiter des aliments.

10 conseils pour relever les défis

eau citronnée

  1. Choisissez consciemment vos aliments, qu’ils soient au moins à 90 % naturels.
  2. Réduisez la consommation de sucre, d’édulcorants, de farines et d’huiles raffinées.
  3. Augmentez votre consommation de légumes et de fruits. Essayez de les varier tout au long de la journée, aussi bien crus que cuits.
  4. Mangez des légumes secs, des fruits secs et des céréales complètes. Si les légumes secs sont en conserve, égouttez-les et lavez-les avec beaucoup d’eau.
  5. Ajoutez des graines à vos préparations puisqu’elles sont riches en différents acides gras essentiels et en minéraux.
  6. Apportez une variété de couleurs, de textures et de saveurs à vos plats.
  7. Choisissez des viandes maigres et des petits poissons. Si vous prenez des fruits de mer ou du poisson en conserve, essayez de les choisir naturels.
  8. Si vous mangez du chocolat de manière habituelle, choisissez-le avec plus de 70 % de cacao.
  9. Contrôlez les quantités, vous n’êtes pas obligé de terminer le plat.
  10. Mangez un certain nombre de fois par jour : en fonction de ce qui est le plus pratique pour vous et selon votre routine. Mangez la même chose, mais réparti en plusieurs fois.
Cela pourrait vous intéresser ...
L’alimentation de ceux qui pratiquent l’athlétisme
Fit People
Lisez-le dans Fit People
L’alimentation de ceux qui pratiquent l’athlétisme

L’alimentation de ceux qui pratiquent l’athlétisme doit permettre au corps de donner le meilleur de lui-même pour prétendre avoir un bon rendement.