Comment mettre en pratique une alimentation durable ?

L'alimentation durable est une option choisie par de plus en plus de personnes. Il s'agit d'un mode de vie sain qui a pour principaux objectifs une alimentation équilibrée et le soin de la planète.
Comment mettre en pratique une alimentation durable ?

Dernière mise à jour : 10 avril, 2019

L’alimentation durable va bien au-delà d’une alimentation saine. Ce modèle implique d’être engagé pour la planète et de lutter contre les problèmes tels que la pollution. Si ce mode de vie vous intéresse, dans cet article vous trouverez les différentes étapes à suivre pour y arriver.

5 étapes pour une alimentation durable

1. Ne pas acheter trop de nourriture

En Espagne, 7,7 millions de tonnes de denrées alimentaires sont jetées tous les ans. Cette donnée devrait nous faire honte et nous faire réfléchir sur le mode de vie que nous menons.

Cela nous est arrivé à tous à un moment donné ou un autre : nous achetons trop de nourriture qui expire et nous devons la jeter. Nous ne trouvons pas le temps de cuisiner ces aliments ou nous n’avons pas envie.

C’est assez courant aussi de tomber sur une offre au supermarché et d’en acheter plus que ce dont nous avons besoin. A long terme, cela ne revient pas moins cher. Bien au contraire, car nous finissons par jeter une partie de nos courses.

Par conséquent, nous devons acheter uniquement les aliments dont nous avons besoin. Par ailleurs, la plupart des gens disposent d’un supermarché à côté de chez eux donc il ne sert à rien de stocker de la nourriture. Si vous suivez cette pratique, vous parviendrez également à manger des aliments plus frais et aux propriétés plus saines.

L'alimentation durable repose sur les aliments locaux et principalement végétaux.

2. Privilégier les aliments locaux

Nous vous proposons un exercice très simple : ouvrez votre frigo et vérifiez le pays d’origine de plusieurs aliments. Vous réaliserez que la plupart des aliments ont parcouru des milliers de kilomètres avant d’arriver au supermarché où vous les avez achetés. C’est réellement incroyable.

En effet, ils peuvent être produits plus localement et nous évitons ainsi la pollution qu’entraîne le moyen de transport.

L’alimentation durable repose sur les aliments locaux. Non seulement, ils ne polluent pas, mais en plus ils contiennent davantage de propriétés car ils ont été récoltés au moment exact de leur maturité.

Dans votre ville, il existe sûrement une plaine maraîchère où vous pouvez trouver des fruits et des légumesDe nombreuses entreprises peuvent livrer les commandes hebdomadaires à domicile. La saveur n’est pas comparable avec les fruits et légumes du supermarché.

3. Pour une alimentation durable, congeler pour profiter des aliments

Au début de l’article, nous avons fait remarquer que les aliments finissaient souvent dans un mauvais état. Un moyen de mettre un terme à cette problématique est de les congeler. Vous pouvez le faire aussi bien avec des aliments crus que cuits. 

Il vous suffit juste de tenir compte du temps maximum de congélation et des aliments qu’il n’est pas conseillé de mettre au congélateur.

Un bon exemple est celui des carottes. Nous en utilisons deux ou trois et le reste du sachet finit en mauvais état puis à la poubelle. Nous vous recommandons alors de les éplucher et de les couper en dés. Puis, de les faire bouillir et ensuite de les congeler. Ainsi, vous aurez des cubes de carottes prêts à ajouter à n’importe quel plat.

Congeler les aliments

4. Augmenter la consommation de végétaux

L’alimentation durable possède comme principal aliment les végétaux. Ceci est dû au fait que, dans leur processus de croissance, ils ne polluent pas. Même si des produits chimiques sont utilisés, ils ne polluent pas autant que les animaux dont les déchets sont extrêmement polluants.

Par ailleurs, les exploitations polluent les sols et l’eau. En effet, plusieurs pays ont déjà créé une taxe destinée aux éleveurs de bétail en conséquence des niveaux de CO2 émis par leurs animaux.

Cela ne signifie pas que l’alimentation durable est synonyme d’alimentation végétalienne ou végétarienne. Nous proposons seulement de limiter la consommation des aliments d’origine animale et de donner la priorité aux légumes.

5. Cuisiner de manière efficace

Cuisiner de manière efficace permet d’économiser du temps et de l’argent. C’est très simple, vous n’avez qu’à suivre les directives de l’alimentation durable. La première chose à faire est de planifier vos menus à la semaine. Sur cette base, vous pourrez ainsi cuisiner une plus grande quantité de nourriture en même temps.

Cuisiner de manière efficace

Si vous voulez cuire des pâtes pour préparer des macaronis à la tomate, vous pouvez en faire plus que la quantité habituelle. Lorsque vous avez terminé, gardez le reste dans un récipient avec quelques gouttes d’huile. Vous pourrez les utiliser par exemple pour manger une salade de pâtes un autre jour.

En même temps que vous cuisez les pâtes, vous pouvez également cuire quelques oeufs. Vous les conserverez dans le frigo et ils seront prêts pour préparer une tartine saine au petit déjeuner.

Ce n’est là qu’un exemple de ce que propose l’alimentation durable. Cette même idée peut être réalisée avec des légumes cuits au four que vous pouvez utiliser comme garniture ou comme farce de galettes de maïs. C’est la même chose avec une friture de légumes qui peut accompagnée le riz, de la viande ou du poisson ou servir à faire la pâte pour les croquettes.

Cela pourrait vous intéresser ...
Guide pour débutants : programme d’alimentation
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Guide pour débutants : programme d’alimentation

Élaborez un programme d'alimentation quotidien en suivant ces conseils. C'est une manière utile, rapide et pratique de contôler ce que vous manger.



  • Carlos Guillén, F. (2004). Educación, medio ambiente y desarrollo sostenible*. Revista Biocenosis.