Les graisses saturées sont-elles mauvaises pour la santé ?

À quel point les aliments comme la viande, le lait, la noix de coco et les œufs sont-ils mauvais pour votre santé ? Nous vous partageons les dernières découvertes sur les graisses saturées.
Les graisses saturées sont-elles mauvaises pour la santé ?

Dernière mise à jour : 12 février, 2021

Pendant de nombreuses années, les graisses saturées ont été classées comme un nutriment nocif pour la santé. Cependant, aujourd’hui, la position des experts a commencé à changer. En effet, les derniers articles scientifiques réfutent certaines affirmations que les experts pensaient solide.

Jusqu’à présent, les graisses étaient divisées en deux groupes : les bonnes et les mauvaises. Les acides gras insaturés appartenaient au premier, tandis que le second était composé d’acides gras saturés et transformés. Cependant, les recherches les plus récentes indiquent que les types transformés sont les seuls capables d’exercer un effet négatif sur la santé.

Gras saturé

Les graisses saturées se caractérisent par leur solidité à température ambiante. Elle est caractéristique des aliments d’origine animale et de certains végétaux, comme la noix de coco.

Son apport était lié à une augmentation du cholestérol alimentaire, bien qu’à l’heure actuelle cette association semble être devenue obsolète. C’est ce qu’affirme une étude publiée dans la revue Nutrients, dans laquelle aucune corrélation significative n’est trouvée entre la consommation d’œufs – avec des graisses saturées – et la modulation du profil lipidique.

La même chose se produit avec l’huile de noix de coco, qui, dans une étude publiée par Nutrition Reviews, s’est avérée bénéfique pour la santé cardiovasculaire malgré sa teneur élevée en acides gras saturés et en triglycérides à chaîne moyenne. Tout semble indiquer que l’origine du nutriment importe plus que le type de substance lui-même.

Les graisses saturées transformées sont nocives

Bien que les graisses saturées en tant que telles ne puissent pas être considérées comme nocives, leur transformation en acides gras transformés est considérée comme dangereuse. Cette situation se produit lorsque les lipides sont soumis à des températures élevées.

Il est à noter qu’en raison de la nature de leurs liaisons chimiques, les graisses saturées sont plus sensibles à cette transformation que les graisses insaturées. Pour cette raison, il est plus conseillé de cuisiner avec de l’huile d’olive qu’avec du beurre.

Moins de graisses saturées dans l'huile d'olive.

Dans le même temps, il est important de « fuir » les produits industriels ultra-transformés. Ceux-ci contiennent une grande quantité de graisses saturées pour améliorer l’appétence du produit.

Ils sont ensuite généralement cuits ou préparés à haute température, de sorte que ces lipides se transforment en lipides transformés. De plus, ils contiennent généralement des sucres et des additifs dans leur composition.

Manger plus de gras peut être bon ?

Contrairement à ce que l’on sait, manger des graisses n’est pas nocif, mais plutôt le contraire. Il est nécessaire de fournir des acides gras saturés et insaturés pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme.

Ne vous inquiétez donc pas de savoir que les lipides représentent 30 % ou 40 % des calories totales de l’alimentation. En fait, il est sain de réduire l’apport en glucides au profit des graisses, bien qu’il ne soit pas nécessaire de les exclure complètement de l’alimentation.

Tenez également compte de l’origine des graisses ; choisissez toujours des produits frais et de haute qualité. Cette catégorie comprend la viande, le poisson, les œufs, les produits laitiers, les huiles et les noix, entre autres.

Au contraire, évitez toujours les pâtisseries, les produits industriels précuits et les viandes rouges transformées. Cette dernière catégorie est particulièrement nocive pour la santé.

Les graisses saturées ne sont pas mauvaises

Les oeufs cuits contiennent des graisses saturées.

Comme nous l’avons dit, les graisses saturées ne sont pas nocives pour la santé, elles sont nécessaires. Leur consommation n’est pas liée à une modulation négative du profil lipidique ou à un risque accru de maladie cardiovasculaire. Il n’a pas non plus été possible de les associer à une augmentation de l’incidence du cancer, pour autant qu’elles proviennent d’aliments frais.

Pour cette raison, vous n’avez pas à craindre les graisses saturées. Cela devrait faire partie du régime, mais en quantités raisonnables. L’apport de lipides insaturés ne doit pas non plus être négligé, car ceux-ci peuvent moduler l’inflammation et garantir de nombreuses réactions physiologiques et hormonales. Faites attention aux méthodes de cuisson, car soumettre les acides gras à des températures élevées en détériore la qualité.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que la graisse est un nutriment particulièrement calorique, mais aussi rassasiant. L’inclusion de grandes quantités de graisses peut déplacer le bilan énergétique en faveur des apports, ce qui se traduit par une prise de poids, une situation à éviter.

Bref, consommez des lipides, mais toujours dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Enfin, pensez à faire de l’exercice régulièrement pour éviter les problèmes et réduire le risque de tomber malade.

Cela pourrait vous intéresser ...
Toutes les calories sont-elles les mêmes ?
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Toutes les calories sont-elles les mêmes ?

La quantité de calories ingérées préoccupent de nombreuses personnes qui souhaitent perdre du poids. Est-ce que toutes les calories sont les mêmes ...