La protéine de lactosérum et sa relation avec l'alimentation

02 avril, 2020
Elle n'est peut-être pas connue sous ce nom, mais il s'agit de la fameuse protéine Whey, dont la popularité a augmenté dans le monde du fitness. Voyons ensemble quelle est sa contribution au régime alimentaire des sportifs.

Nous connaissons tous le potentiel du lait pour nous alimenter. Cela est dû à sa forte teneur en protéines, qui favorise le développement musculaire. Mais en le synthétisant, nous pouvons obtenir un produit dont les résultats sont presque immédiats grâce à son apport : la protéine de lactosérum.

Qu’est-ce que la protéine de lactosérum ?

Ce complément est composé de protéines globulaires, dont la principale est la bêta-lactoglobuline, chargée de prévenir la dégradation des muscles. Par ce processus, nous obtenons également l’alpha-lactoalbumine, qui augmente la production de sérotonine. Cette hormone serait responsable de notre détente après l’exercice.

Dans une moindre mesure, ce complément nous fournit de l’immunoglobuline, ce qui est positif pour la constitution de notre système immunitaire. Nous trouverons également le glycomacropeptide, qui nous permet de nous sentir rassasiés après avoir mangé.

Grâce à son pourcentage élevé d’apports nutritionnels, la consommation de ce complément a des avantages importants qui vont au-delà du renforcement des muscles.

femme faisant de la musculation

L’influence de la protéine de lactosérum n’est pas seulement liée aux résultats de l’exercice, mais aussi à notre alimentation. Si nous nous arrêtons pour réfléchir, ce complément peut nous aider à contrôler notre niveau quotidien de calories consommées.

Contrôler l’alimentation par la satiété

La protéine de lactosérum nous aide à maintenir un apport calorique contrôlé grâce à sa teneur en glycomacropeptides. Bien que cette substance ne contienne pas de graisses négatives, sa consommation génère une sensation de plénitude, qui nous permet de satisfaire nos besoins en produits alimentaires, en évitant les excès.

En accélérant le métabolisme, les gens ont l’impression d’avoir besoin de moins de nourriture grasse qu’ils ne le souhaiteraient normalement. Dans le cas de cette substance, cette augmentation métabolique est de 80 à 100 calories par jour. Et comme nous le savons bien, la fibre musculaire bénéficie de cette réalité alimentaire.

En effet, une personne moyenne pourrait arrêter de manger l’équivalent d’environ 440 calories par jour si elle consommait cette protéine ; ce chiffre pourrait signifier, par exemple, une amélioration radicale de la vie d’une personne en surpoids.

La protéine de lactosérum est riche en acides aminés

Lorsqu’un entraîneur affirme que la nourriture est la chose la plus importante pour conditionner le corps, il a généralement raison. La vérité est qu’il ne s’agit pas seulement d’être mince ou épais : les muscles sont également formés par la nourriture. Et ce, uniquement en raison de la présence d’acides aminés.

femme buvant un smoothie au lactosérum

La bonne nouvelle est que la protéine de lactosérum a une teneur assez importante en acides aminés essentiels. Deux d’entre eux sont la leucine et la systémine. Ces substances contribuent doublement à la santé de nos muscles : en générant des conditions pour renforcer le muscle et en favorisant l’absorption de la graisse.

La consommation de protéines de lactosérum s’avère très positive, entre autres parce qu’elle nous permet de nous raffermir et de perdre du poids en même temps.

Nous devons nous rappeler que la leucine est l’acide aminé ayant la plus grande capacité anabolique de tous ceux qui existent. Et tout ce qui a un effet positif sur le métabolisme contribue à notre objectif ultime : un corps bien conditionné.

Cette protéine joue un rôle important dans la perte de poids

La protéine de lactosérum est fortement recommandée pour ceux qui cherchent à perdre leurs kilos en trop. Tout cela se produit parce qu’elle favorise la combustion des graisses accumulées dans l’organisme.

femme ayant perdu de la graisse

Pour obtenir de bons résultats, il est nécessaire de réduire la consommation de calories. Autrement dit, ce complément ne servira “d’anti-graisse” que dans la mesure où nous aurons une alimentation équilibrée.

Pendant que tout ce processus se déroule, nos muscles restent intacts. Le pouvoir d’absorption de cette protéine est encore plus important que celui de la caséine, une autre protéine présente dans le lait.

Les effets se produisent presque immédiatement, facilitant également la création d’une nouvelle masse musculaire. C’est pourquoi la plupart des entraîneurs recommandent sa consommation pendant la période de pré entraînement.

En résumé, la protéine de lactosérum a des résultats rapides et vraiment étonnants lorsqu’il s’agit de conditionner notre corps. Mais même ce supplément va au-delà, en nous aidant à prévenir les maladies gastro-intestinales et certains cancers.