L'importance du sodium dans les sports d'endurance

Une diminution des niveaux de sodium à travers la sueur peut entraîner une hyponatrémie, fatale dans certains cas. Dans cet article, nous vous en disons davantage sur ce minéral dans les sports d'endurance.
L'importance du sodium dans les sports d'endurance

Dernière mise à jour : 31 mars, 2021

Le sodium est un minéral extrêmement important pour la transmission correcte de l’influx nerveux. Nous le trouvons dans le sel et la grande majorité des aliments. Grâce à sa présence abondante dans la nature, il est difficile de présenter un déficit de ce nutriment dans des conditions normales.

Cependant, les sportifs peuvent avoir des besoins accrus de ce minéral, en raison des pertes conséquentes à travers la sueurLe sodium est particulièrement important lors des sports d’endurance, notamment lorsqu’il s’agit de maintenir l’équilibre électrolytique.

Assurer l’ingestion de sodium

Une perte importante de sodium dans les sports d’endurance peut se traduire par l’apparition de crampes musculairesUn apport régulier est donc nécessaire.

Cela peut s’obtenir grâce aux boissons sportives enrichies en sels minéraux. Ce type de boissons contient également une solution plus riche en glucides afin d’augmenter les performances.

D’autre part, l’ingestion régulière de sodium pendant les épreuves d’endurance peut réduire la fréquence d’apparition des nausées. C’est ce qu’indique un article publié dans le magazine Research in Sports Medicine. Toutefois, il n’existe pas d’articles qui associent l’ingestion de ce minéral avec une augmentation des performances.

L’importance de l’équilibre électrolytique

En cas d’épreuve d’endurance, il est fondamental de garantir un état d’hydratation correct ainsi que l’équilibre électrolytique. Les pertes importantes de sodium peuvent effectivement conduire à une hyponatrémie qui peut être fatale dans certains cas.

Un sportif qui s'hydrate.

Cette situation doit être traitée avec des médicaments pour éviter des complications majeures. C’est ce que précise un article publié dans le magazine Journal of the American Society of Nephrology.

La cause fondamentale des hyponatrémies est un déséquilibre électrolytique, provoqué soit par un excès d’apport hydrique -peu probable-, soit par une perte excessive de sodium à travers la sueur. Pour prévenir cette situation, il est fondamental de garantir la reconstitution des sels minéraux pendant l’exercice d’endurance.

Par ailleurs, cela devient vital lorsque les compétitions se déroulent dans des conditions de température et d’humidité élevées. Dans ce cas, il est donc crucial de surveiller l’ingestion de liquides et d’électrolytes afin de prévenir les baisses de performances associées à la déshydratation ou au manque de nutriments.

Ajouter du sodium supplémentaire au repas sous forme de sel

Une stratégie efficace pour assurer de bons niveaux de sodium chez les sportifs consiste à saler davantage les repas. Cela prépare ainsi l’organisme à l’activité postérieure ou reconstitue les réserves de sodium après l’épreuve.

Toutefois, le sodium ne doit pas être consommé de façon isolée. Sa consommation doit être conforme à l’apport des autres minéraux dont l’organisme a besoin pour éviter tout déséquilibre.

Par exemple, un déficit de magnésium pourrait augmenter la probabilité de souffrir d’une crampe musculaire. Ce qui pourrait stopper net la progression du sportif. Pour couvrir ces besoins, une pastille de sels minéraux est souvent consommée avec une quantité d’eau adéquate avant de commencer une épreuve d’endurance.

L’importance du sodium et des sels minéraux est considérable !

3 cuillères avec 3 types de sels différents.

L’hydratation et l’équilibre électrolytique sont deux facteurs qui ne peuvent pas augmenter les performances, mais qui permettent de ne pas avoir de baisse au fur et à mesure de la compétition ou de l’épreuve d’endurance. La déshydratation peut entraîner une diminution des performances physiques et cognitives. Et peut même être fatale dans les cas extrêmes.

Par ailleurs, lors des situations de chaleur et d’humidité, il est indispensable de prendre des précautions extrêmes pour garantir l’apport en sodium et en sels minéraux et prévenir ainsi des événements indésirables chez l’athlète.

Pour cela, il est possible d’utiliser des suppléments de sels minéraux en plus des boissons et aliments proposés au cours de la compétition. Les gels énergétiques ou les fruits écrasés sont également une option valable. Néanmoins, il est nécessaire de tester la tolérance au fructose de chaque sportif.

Enfin, sachez que la nutrition doit s’accompagner d’un entraînement adéquat pour que les résultats soient visibles. Il est nécessaire de contrôler les charges de travail et de les adapter aux besoins de l’athlète. D’un point de vue nutritionnel, vous agissez ainsi en conséquence pour créer une synergie qui augmente, en fin de compte, les performances sportives.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment travailler la force mentale dans les sports d’endurance ?
Fit PeopleRead it in Fit People
Comment travailler la force mentale dans les sports d’endurance ?

Dans tous les sports, le sportif doit être capable de maintenir l'effort physique et la force mentale pendant de longues périodes. Découvrez-en plus ici !



  • Hoorn EJ., Zietse R., Diagnosis and treatment of hyponatremia: compilation of the guidelines. J Am Soc Nephrol, 2017. 28 (5): 1340-1349.
  • Hoffman MD., Stuempfle KJ., Does oral buffered sodium suplementation reduce nausea and vomiting during an ultramarathon? Res Sports Med, 2016. 24 (1): 94-103.