Exercices de TRX pour nageurs

08 décembre, 2019
Les exercices TRX nous offrent une technique d'entraînement en suspension novatrice présentant des qualités tout à fait uniques. Comme d’habitude, nous pouvons l'adapter en fonction de ce que l'on souhaite travailler.

La natation est une discipline très complète et exigeante. C’est pourquoi, l’entraînement doit comporter des exercices spécifiques pour exploiter toutes les capacités de ceux qui la pratiquent. Pour y parvenir, les exercices de TRX pour nageurs sont une excellente option.

Qu’est-ce que le TRX ? Aussi appelé entraînement en suspension, cette technique consiste à utiliser un harnais attaché à un point fixe, potentiellement un support, un mur ou une barre horizontale. À partir de là, on utilise le poids de son propre corps et la force de gravité pour réaliser des exercices très variés.

Bénéfices du TRX

Lorsqu’il s’agit d’évoquer les avantages du TRX pour les sportifs en général, on peut citer les éléments suivants :

  • Entraîner tout le corps et différents groupes musculaires en même temps.
  • Augmente la force, la résistance et la flexibilité.
  • On peut réaliser des circuits mêlant différents exercices pour faire un entraînement cardiovasculaire.
  • Idéal pour fortifier le cœur.
  • L’athlète contrôle lui-même l’intensité des exercices.
  • Ne demande pas d’installations complexes; un kit de TRX suffit.
  • On peut le combiner avec d’autres entraînements. En effet, de nombreux athlètes le pratiquent à côté de la piscine et alternent les deux activités. On parle alors de transfert.

 

Pourquoi conseiller le TRX aux nageurs ?

Au lieu d’exercer des muscles, l’entraînement en suspension travaille sur les mouvements. Ainsi, on fonctionne à peu près comme en natation. Par conséquent, on peut travailler des mouvements similaires à ceux exécutés dans l’eau.

De plus, comme nous l’avons dit précédemment, il s’agit d’un excellent exercice pour améliorer la force, la résistance et la capacité aérobique. Or, toutes ces qualités sont très importantes en natation.

4 exercices de TRX pour nageurs

Une fois son importance posée, il est temps de vous présenter en détail quelques exercices de TRX pour nageurs. Et tous sont fortement recommandés pour la préparation physique. Ainsi, outre l’amélioration des capacités athlétiques, on peut aussi s’en servir pour corriger sa technique.

1. Battement de jambes

Il s’agit d’un mouvement caractéristique de la natation. Pour l’exercer avec le TRX, il faut se coucher sur le ventre, en appui sur les paumes et les bras tendus. Ensuite, il faut placer les jambes dans les bandes élastiques, suspendues à un point d’appui plus haut. Puis, il s’agit de bouger les jambes de bas en haut, en alternance.

Que ce soit pour cet exercice ou les autres, il est très important de maintenir une bonne posture. Cela implique de contracter les abdominaux pour stabiliser la taille et élever les hanches pour la hauteur des jambes ou de la colonne vertébrale.

TRX pour nageurs

Image : YouTube Luke Sniewski

2. Rame avec TRX

Pour réaliser cet exercice spécial dorsaux et bras, il faut rester immobile et tenir les bandes avec les mains. À partir de cette position, il faut se balancer vers l’arrière jusqu’à ce que les bras soient totalement tendus. À ce moment-là, on tire sur les bandes pour revenir à la position initiale.

Une fois encore, il faut rappeler que le dos et les jambes doivent rester stables. De plus, il s’agit d’un exercice parfait pour les nageurs.

TRX pour nageurs

3. Pectoraux avec le TRX

Pour réaliser cet exercice, il est important de s’assurer que les bandes sont le plus tendues possible. Il faut alors les tenir en gardant les bras bien tendus et le dos bien droit, ce qui constitue la position initiale.

Ensuite, il faut incliner le corps vers l’avant, comme si on faisait le lézard sur le sol. Par ailleurs, il est important que les bras forment un angle de 90° au point maximal de flexion. Puis, en descendant, il faut inspirer; l’expiration de fera en revenant à la position initiale.

TRX pour nageurs

4. Rotation du tronc

Il s’agit d’un exercice parfait pour renforcer les muscles de la zone médiane, qui interviennent dans la rotation des hanches que les nageurs utilisent en crawl et dos crawlé. En position initiale on se tient immobile, face au point d’appui et les bras bien tendus. Les deux mains doivent tenir la bande élastique au même niveau.

L’exercice consiste à incliner le corps vers l’arrière et, de là, tourner le haut du corps d’un côté avant de reprendre la position initiale. Ainsi, on se tiendra de nouveau immobile mais en étant tourné d’un côté. De plus, les mains doivent rester parfaitement alignées avec le centre du buste, de sorte que la force s’exerce avec la hanche.

Entraînement en suspension

Ainsi, le TRX pour nageurs peut devenir une bonne alternative à l’entraînement classique. En effet, les mouvements sont spécifiques et ils permettent de travailler la coordination et la stabilité du corps tout entier. Il s’agit, sans aucun doute, d’une activité que tout athlète pourrait inclure à ses entraînements quotidiens.