Les 4 meilleurs étirements post-entraînement

13 juillet, 2020
Après un bon entraînement, il est nécessaire de se reposer et d'étirer les muscles. Cela accélère effectivement la récupération et prévient un excès de fatigue.
 

Lorsque nous terminons un entraînement, il est fondamental d’étirer correctement les muscles. Nous évitons ainsi les lésions ou les contractures. Dans cet article, nous vous proposons les meilleurs étirements post-entraînement. Ne passez pas à côté !

Pourquoi s’étirer après un entraînement ?

Tout d’abord, il est très important de connaître les bienfaits des étirements post-entraînement. En effet, de nombreux sportifs les oublient et souffrent ensuite des conséquences. Lorsque nous achevons une séance d’exercices, il est vital d’étirer les muscles pour les raisons suivantes :

  • Réduction de la possibilité de souffrir de crampes ou de douleurs musculaires.
  • Diminution du risque de lésions fréquentes (tendinites, entorses, crampes musculaires).
  • Augmentation de la circulation sanguine dans les zones travaillées.
  • Une récupération plus rapide des muscles.
  • Un contrôle de la perte de la masse musculaire.
  • Amélioration de la souplesse et de l’élasticité des tendons.
  • Aide à la coordination et à la mobilité du corps.
  • Réduction des douleurs musculaires à cause des mauvaises postures.
  • Développement d’une meilleure conscience corporelle.

Quels sont les meilleurs étirements post-entraînement ?

Il ne faut pas penser que les étirements sont additionnels à la routine, mais plutôt les inclure dans le temps nécessaire à la réalisation de la séance. Les mouvements doivent être fluides, doux, maintenus, et surtout progressifs.

Même si la sensation attendue est celle d’étirement des muscles, nous devons être très prudents et éviter les douleurs. Voici donc les meilleurs étirements post-entraînement.

 

1. Pour les jambes et les biceps fémoraux

Asseyez-vous sur le sol ou sur un tapis et étirez la jambe droite. Puis fléchissez la jambe gauche de façon à ce que la pointe du pied soit à la hauteur du genou droit. Respirez profondément puis étirez le bras droit. L’idée est que vous puissiez toucher les orteils. Mais commencez lentement, atteindre le genou ou la cheville est également très utile.

En même temps, exercez une pression avec la main gauche sur le genou gauche. Après 30 secondes, changez de côté. N’oubliez pas de garder le dos droit et la tête légèrement penchée vers le bas.

Une femme qui s'étire les jambes après un entraînement.

2. Étirement pour le cou

Voici un autre étirement post-entraînement qu’il ne faut pas négliger. Debout, avec le dos droit et les pieds joints, passez votre bras droit par-dessus votre tête pour aller toucher l’oreille gauche.

Tournez ensuite le cou comme si vous vouliez toucher l’épaule droite, en exerçant une certaine pression avec la main. L’autre bras reste détendu sur le côté du corps. Après 30 secondes, répétez avec le côté opposé.

Une fois que vous avez terminé, joignez vos deux mains derrière la tête puis baissez-la le plus possible. Par ailleurs, une autre option d’étirement pour le cou consiste à le bouger de haut en bas, comme pour dire oui, et de droite à gauche comme pour dire non. N’oubliez pas également les rotations dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans le sens inverse.

 
Faire des étirements post-entraînement.

3. Étirements post-entraînement pour les dorsaux

Cet étirement se réalise aussi en position debout, mais avec les jambes légèrement écartées à la largeur des épaules. Le dos reste bien droit. Ensuite, étirez le bras droit puis placez-le à côté de votre visage. Laissez le bras gauche légèrement en appui sur la cuisse.

Tournez alors le corps vers la gauche, aussi loin que vous le pouvez afin d’étirer toute la zone. Répétez le mouvement de l’autre côté après 30 secondes.

4. Pour l’abdomen

Parmi les étirements à effectuer après une séance d’entraînement, il ne faut pas omettre ceux qui détendent l’abdomen, une zone souvent travaillée. Pour cela, allongez-vous sur le ventre sur un tapis, avec les jambes et les bras tendus.

Appuyez les deux mains sur les côtés du corps puis soulevez votre torse. L’idée est que les bras soient bien tendus et que le dos reste droit. Ramenez légèrement votre tête vers l’arrière. Cet étirement est semblable à la position du cobra en yoga.

Une femme qui s'étire le ventre.
 

Enfin, vous pouvez également ajouter un étirement pour le dosIl consiste à poser les genoux sur le sol puis étirer le corps vers l’avant. Mettez alors les bras devant la tête et posez le front sur le tapis. Ressentez comment la colonne vertébrale, les lombaires et les cervicales se détendent.