Les effets de la déshydratation sur l'organisme

24 juin, 2020
Une réduction de 1 % de l'eau corporelle peut entraîner des baisses de rendement allant jusqu'à 14 %. Quelles sont les autres conséquences de la déshydratation ?
 

Les effets de la déshydratation peuvent présenter des conséquences fatales pour l’organisme. Cependant, avant d’atteindre ce point extrême, il existe un certain nombre de symptômes et de conséquences qu’il vaut la peine de connaître.

Le maintien d’un bon état d’hydratation est fondamental. A cet égard, aussi bien les personnes âgées que les sportifs d’endurance doivent prendre leurs précautions. Car ils sont plus susceptibles de souffrir de déshydratation.

La déshydratation arrive avant la soif

Chez les sportifs notamment, le mécanisme de la soif est souvent activé lorsqu’un déséquilibre hydrique s’est déjà produit. Une perte de 1 % de l’eau corporelle peut entraîner une réduction du rendement de 14 %. Il est donc primordial de rester bien hydraté pendant la pratique d’un sport.

Il existe de nombreux protocoles d’hydratation valables. Selon une étude publiée dans la revue Nutricion Hospitalaria, il est essentiel d’établir une stratégie d’hydratation avant, pendant et après les événements sportifs. Un bon moyen de remplacer les liquides peut être l’ingestion de 200 millilitres d’eau fraîche toutes les 30 minutes.

Perdre des liquides corporels peut entraîner des crampes

L’une des causes de l’apparition des crampes musculaires est un déséquilibre électrolytique. Une autre pourrait être la déshydratation.

Perdre de l’eau dans le corps pendant la pratique physique peut favoriser l’apparition de douleurs ou de crampes musculaires. Il est donc fondamental de s’hydrater correctement, surtout lorsque les conditions de température et d’humidité sont élevées.

 
Une femme sportive fatiguée à cause de la déshydratation

Les stratégies adéquates pour la prévention de ce type de douleurs sont l’ingestion de boissons sportives qui contiennent de l’eau et des sels minéraux parmi leurs composants. Cela garantit également l’approvisionnement en électrolytes qui peuvent aider à réduire l’incidence des crampes musculaires, selon cette étude publiée en 2015.

Les vertiges, l’un des effets possibles de la déshydratation

L’une des conséquences caractéristiques de la déshydratation dans l’organisme est l’arrivée de vertiges. 

Lorsque l’on perd 3 à 4 % de l’eau totale du corps, il peut y avoir une diminution du volume sanguin dans l’organisme. Cela entraîne alors des failles dans la répartition des nutriments au niveau des cellules. Cette situation peut également avoir lieu à cause d’inefficacités d’un point de vue organique qui peuvent mettre la santé en danger.

Par ailleurs, si la déshydratation s’accentue, le phénomène de transpiration peut s’arrêter afin d’économiser le plus de liquide possible. Les coups de chaleur associés à l’absence de sueur sont ceux qui présentent le pire pronostic.

Une femme qui s'hydrate en faisant du running.
 

Consommer des végétaux

Pour rester hydraté, nous devons aussi tenir compte de l’eau fournie par certains aliments. Les végétaux, par exemple, se composent principalement d’eau. Par conséquent, le fait d’en inclure une bonne portion dans l’alimentation réduit le risque de complications associées au déséquilibre hydrique.

L’ingestion régulière de certains fruits comme le melon ou la pastèque peut favoriser l’hydratation de l’organisme. Ces aliments sont typiques des périodes estivales. Nous complétons ainsi l’apport quotidien en eau et garantissons les besoins en liquides.

D’autre part, l’eau minérale est fondamentale. De nos jours, la consommation de boissons sucrées est trop répandue. Malgré leur pouvoir rafraîchissant, ces boissons n’ont pas la même capacité que l’eau à améliorer l’état d’hydratation. En outre, elles contiennent des sucres qui sont nocifs pour la santé à long terme.

Pour toutes ces raisons, les boissons rafraîchissantes doivent être des produits de consommation ponctuelle. En revanche, l’eau doit figurer tous les jours dans notre alimentation, en quantité d’environ deux litres par personne.

Assortiment de fruits et de légumes.
 

Effets de la déshydratation : un danger pour l’organisme

Rappelez-vous que les processus de déshydratation peuvent mettre votre santé en danger. L’ingestion régulière d’eau fraîche est donc indispensable.

Cette consommation doit être plus importante en cas d’activité sportive. Cela permettra de réduire le risque de crampes et de douleurs musculaires. Ainsi que les risques de complications de santé majeures.

Enfin, n’oubliez pas d’inclure des fruits et des légumes dans votre alimentation quotidienne. Leur forte teneur en liquide en fait des compléments parfaits à votre hydratation de tous les jours. Par contre, il ne faut jamais remplacer l’apport en eau par des boissons sucrées.

 
  • Mar Bibiloni M., Vidal Garcia E., Carrasco M., Julibert A., et al., Hydration habits before, during and after training and competition days among amateur basketball players. Nutr Hosp, 2018. 35 (3): 612-619.
  • Young G., Leg Cramps, BMJ Clin Evid, 2015.