Peut-on augmenter le métabolisme ?

Le métabolisme est l'ensemble des réactions physiques et chimiques qui se produisent au niveau cellulaire. Dans cet article, nous examinerons s'il est possible de l'augmenter.
Peut-on augmenter le métabolisme ?

Dernière mise à jour : 24 février, 2020

Augmenter le métabolisme est l’un des grands objectifs des régimes pour perdre du poids. On pense souvent qu’un métabolisme accéléré nous permettra de manger davantage sans grossir, voire même de perdre de la graisse.

Il y a toujours des demi-vérités dans ces affirmations et il faut en comprendre le fondement physiologique sous-jacent. Dans cet article, voyons à quoi correspond le métabolisme et s’il est possible de l’augmenter pour atteindre plus rapidement nos objectifs.

Qu’est-ce que le métabolisme ?

Le métabolisme est l’ensemble des processus et des réactions physiques et chimiques qui ont lieu au niveau de la cellule. Cela comprend de nombreux types de réactions différentes qui permettent à la cellule de se nourrir, de grandir et de se diviser.

A un niveau supérieur, c’est ce qui maintient l’intégrité et la fonctionnalité des tissus et des organes, préservant ainsi l’homéostasie de l’organisme.

Bien que les réactions qui ont lieu à l’intérieur de la cellule soient très diverses et fournissent des recueils entiers sur l’endocrinologie, de façon générale et simplifiée, elles incluent principalement deux types :

  • Réactions cataboliques ou catabolisme : il s’agit de réactions dans lesquelles différents composants complexes sont rompus pour obtenir d’autres composés plus simples, et fondamentalement davantage d’énergie. Un exemple de ce type de réaction est la glycolyse, le cycle de Krebs, ou l’oxydation des acides gras.
  • Réactions anaboliques ou anabolisme : il s’agit d’un processus contraire au précédent. Ces réactions utilisent l’énergie pour construire des éléments complexes à partir d’éléments plus simples. Un exemple de ces réactions est la synthèse des protéines à partir des acides aminés.

Taux métabolique basal et types de métabolisme

Le métabolisme est un ensemble de réactions qui génèrent et dépensent de l’énergie sous forme de calories. Cependant, si nous n’alimentons pas notre organisme, l’énergie dont il a besoin pour maintenir ses fonctions vitales en ordre ne peut être compensée. Nous avons donc besoin d’ingérer des aliments chaque jour.

Une femme qui court sous la pluie.

Le nombre de calories qu’utilise notre corps pour rester en vie, indépendamment de celles qu’il dépense pour les activités sportives, est connu sous le nom de taux métabolique basal. Ce dernier est variable et différent chez chaque personne.

Sur la base de ce concept, il existe différents types de métabolismes. Par exemple, il existe des personnes dont le métabolisme est plus “économe”. Elles ont donc tendance à dépenser moins de calories journalières. D’autres, en revanche, utilisent plus d’énergie dans leurs processus.

Par ailleurs, certaines personnes sont capables de manger de grandes quantités de nourriture et ne pas grossir pour cette raison. De même que certaines personnes ont tendance à prendre du poids dans le cas contraire.

Peut-on augmenter le métabolisme ?

La réponse à cette question est facile, mais nous devons la nuancer. En effet, nous pouvons augmenter notre métabolisme, et par conséquent, notre dépense calorique quotidienne, mais il est impossible de modifier le modèle avec lequel nous sommes nés.

Autrement dit, à partir d’un taux métabolique basal différent, deux personnes peuvent augmenter leur dépense calorique de la même manière. Par contre, une personne avec un phénotype plus “économe” ne pourra jamais brûler autant de calories qu’une personne avec une prédominance de dépense plus élevée.

Bienfaits des phénotypes métaboliques

En général, on les classe en trois phénotypes métaboliques, auxquels est associé un somatotype différent. Chacun dispose d’avantages et d’inconvénients. Il est donc intéressant de connaître les nôtres afin de savoir comment aborder notre alimentation.

  • Phénotype “économe”. Comme nous l’avons déjà mentionné, ces personnes dépensent moins d’énergie. Elles l’accumulent donc plus facilement sous forme de graisse. Toutefois, cette faculté à économiser de l’énergie leur sera également bénéfique car la masse musculaire sera plus facile à développer. On l’associe au somatotype endomorphe.
  • Phénotype “gaspilleur”. Ces personnes sont celles qui mangent tout ce qu’elles veulent sans grossir car leur organisme dépense presque tout. Elles n’accumulent donc pas de graisses, mais elles présentent également des difficultés à prendre de la masse musculaire. Cela correspond au somatotype ectomorphe.
  • Le phénotype “mixte”. Il s’agit du plus équilibré. Il correspond au somatotype mésomorphe.
Une femme mince qui mesure son tour de taille.

Comment augmenter le métabolisme ?

Dans ce dernier paragraphe, nous donnerons quelques lignes directrices pour augmenter le taux métabolique basal. Cela augmentera alors nos dépenses caloriques journalières, et facilitera nos objectifs en terme de perte de graisse.

  • Faire des exercices physiques de haute intensité augmente notre dépense calorique en raison de l’effet EPOC. Cela signifie qu’une dette d’oxygène est créée et davantage de calories sont nécessaires pour récupérer la fonction normale de l’organisme.
  • Certains stimulants comme la caféine ou la théine augmentent légèrement notre dépense calorique quotidienne.
  • L’exercice de force favorise la croissance musculaireEn outre, le muscle est un tissu coûteux à entretenir pour le corps. Ainsi, les calories dépensées quotidiennement pour le maintenir augmentent.
  • Se reposer suffisamment est indispensable pour un métabolisme élevé. En effet, un sommeil déficient est associé à un excès d’hormones comme le cortisol, qui ont l’effet inverse.

Enfin, n’oubliez pas que l’amélioration de la santé en général accroît la synthèse des hormones très actives d’un point de vue métabolique. Par exemple, les hormones sexuelles ou l’hormone de la croissance. D’où l’importance d’ajouter des habitudes saines dans notre vie !

Cela pourrait vous intéresser ...
Votre alimentation influe sur votre métabolisme
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Votre alimentation influe sur votre métabolisme

Le métabolisme consiste en un ensemble de processus liés entre eux qui se produisent continuellement au niveau des cellules.



  • McPherron AC, Guo T, Bond ND, Gavrilova O. Increasing muscle mass to improve metabolism. Adipocyte. 2013 Apr;2(2):92–8.
  • Farr OM, Camp M, Mantzoros CS. New research developments and insights from metabolism. Vol. 64, Metabolism: Clinical and Experimental. W.B. Saunders; 2015. p. 354–67.
  • Galgani J, Ravussin E. Energy metabolism, fuel selection and body weight regulation. Vol. 32, International Journal of Obesity. 2008.