Pourquoi est-il si important de faire de l'exercice pendant le confinement ?

17 mai, 2020
Ce doit être l'engagement de chacun pour éviter que le confinement n'ait une influence négative. L'exercice à domicile est une excellente arme dans ce défi difficile.

De nombreuses personnes, au total près d’un tiers de la planète, se retrouve en confinement à l’heure actuelle. Et cela est dû, comme nous le savons tous, à la pandémie de coronavirus.

Le confinement, qu’il soit préventif ou imposé par des organismes gouvernementaux, doit être fait de manière responsable, en évitant tout contact avec des personnes non confinées avec vous.

Qu’est-ce que le confinement ?

En termes généraux, le confinement signifie s’éloigner de l’environnement dans lequel les gens sont normalement immergés. Cela inclut les activités sociales, le travail et toutes sortes d’habitudes courantes.

Le confinement social peut être involontaire et avoir des conséquences négatives pour l’organisme, tant psychologiquement que physiquement. Cependant, en ce qui concerne le Covid-19, le confinement est volontaire sous l’ordre des gouvernements locaux.

Quel que soit le type de confinement – volontaire ou involontaire – les conséquences négatives peuvent nous affecter largement. Voyons ensemble comment l’exercice physique peut nous permettre de surmonter cette épreuve.

Le confinement et l’exercice physique

Les mesures de confinement préventif peuvent avoir une mauvaise influence sur la plupart des gens. L’une de ces incidences est l’apparition du sédentarisme.

Dans cet ordre d’idées, la recommandation principale tourne autour de la réalisation d’exercices à domicile. Ainsi, il devient possible de prévenir tout ce qui accompagne le fameux et néfaste sédentarisme.

homme mangeant des chips sur son canapé

Qu’est-ce que le sédentarisme ?

Également connu sous le nom d’inactivité physique, le sédentarisme est l’un des principaux maux du XXIe siècle. Selon l’Organisation mondiale de la santé – OMS – au moins 60 % de la population mondiale n’est pas physiquement active comme elle devrait l’être.

L’idéal est d’éviter que le confinement nous fasse tomber dans des pratiques inadéquates comme le sédentarisme. Pour cette raison, il est fortement recommandé de faire de l’exercice. Voici les principales raisons pour lesquelles nous vous faisons cette recommandation.

L’importance de faire de l’exercice pendant le confinement

L’argument le plus important en faveur de l’exercice physique pendant le confinement est la prévention du sédentarisme mentionnée plus haut. Lorsque nous tombons dans cet état, nous entrons dans une phase de déconditionnement physique. Cela provoque aussi d’autres altérations sur le plan émotionnel.

Consommation alimentaire

Outre l’inactivité physique, l’augmentation de l’apport calorique peut faire des ravages dans l’organisme. C’est pourquoi un programme d’exercices à domicile devrait être une habitude primordiale pendant le confinement.

La recommandation ici est de rechercher des programmes d’exercices d’au moins 30 minutes à mettre en œuvre tout au long de la journée. Si vous ne connaissez pas le sujet, choisissez de consulter des professionnels du domaine via Internet ou par téléphone.

En outre, nous devons essayer de ne pas consommer d’aliments hautement transformés. Il nous faut aussi exclure ceux ayant une charge calorique supérieure à celle dont nous avons besoin.

Altérations émotionnelles dues au confinement

L’importance de l’exercice ne se limite pas à l’apparence physique ou à la prise de poids. De nombreuses personnes sont souvent touchées par l’isolement social et peuvent avoir des problèmes émotionnels.

Le corps et l’esprit doivent travailler ensemble pour atteindre un bon équilibre en termes de santé de l’individu. Faire face aux ravages du confinement est le véritable objectif. Et c’est précisément là que réside l’importance de faire de l’exercice à la maison.

Lorsque l’inactivité physique fait des ravages dans l’esprit, le stress et l’anxiété sont les premiers à apparaître. Cela est dû aux changements hormonaux qui se produisent à ce stade d’absence de contact social.

Altérations hormonales

Le système neuroendocrinien est responsable de la libération d’hormones pour contrecarrer les réactions de l’organisme causées par les situations de stress léger. Cependant, lorsque ces taux dépassent les taux communs, des altérations hormonales surviennent.

Comme le confinement est un déclencheur possible d’un stress excessif dû à la panique ou à la peur, l’organisme est susceptible de subir de telles altérations. L’une des principales hormones qui sont sécrétées sans contrôle est le cortisol. Cette hormone est responsable, dans des conditions normales, de l’exécution de différentes tâches métaboliques pour l’homéostasie de l’organisme.

Un homme travaillant à domicile souffrant de stress.

Cependant, lorsque “l’hormone du stress” est sécrétée en quantités anormales, des symptômes qui affectent grandement l’organisme apparaissent. On retrouve, entre autres, les symptômes suivants :

  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Hypertension artérielle
  • Douleurs musculaires
  • Crampes
  • Manque d’appétit

Conclusion : il est important de s’exercer pendant le confinement

Sur la base de ce qui précède, nous pouvons percevoir que l’isolement social affecte largement divers aspects de l’organisme. La santé physique et mentale peut en être affectée. L’exercice apparaît donc comme une excellente alternative pour atténuer ces problèmes.

Affronter et respecter le confinement dû au Covid-19 est la responsabilité de tous. Bien que nous soyons enfermés à la maison, nous ne devons pas cesser de nous exercer.

  • Ledermann Dehnhardt, W. (1996). El hombre y sus epidemias a través de la historia. Rev. Chil. Infectol.
  • Andradas Aragonés, E., Merino Merino, B., Campos Esteban, P., Justo Gil, S., Gil Luciano, A., Zuza Santacilia, I., Terol Claramonte, M., & Santaolaya Cesteros, M. (2015). Actividad física para la salud y reducción del sedentarismo. Ministerio de Sanidad, Servicios Sociales e Igualdad.
  • Pineda, C. A. (2008). Metabolic syndrome: Definition, history, criterion. Colombia Medica.