Que faire comme exercice pendant la grossesse ?

15 décembre, 2019
La première hypothèse est que les femmes qui font face à une grossesse parfaitement saine et stable devraient pouvoir réaliser une activité physique. Cependant, il existe des cas où la femme enceinte doit être restreinte.

L’une des questions les plus fréquemment posées par les amatrices de fitness est de savoir quel type d’exercice faire pendant la grossesse. En réalité, il s’agit d’une question complexe parce que chaque grossesse et chaque femme sont différentes.

Quelles sont les conditions qui empêchent les femmes enceintes de faire du sport ?

En général, l’entraînement des femmes enceintes dépend de leur état de santé et du fait qu’elles aient des grossesses tranquilles ou pas. Différentes conditions particulières, comme l’hypertension, la pré-éclampsie et les affections pulmonaires, empêcheront l’activité physique à fort impact.

A cela s’ajoute les conditions propres aux grossesses à risque. Si la future mère présente des saignements pelviens, un décollement ou une rupture de la poche, elle ne pourra pas faire d’efforts. Il en va de même pour le risque de naissance prématurée.

Dans le cas d’un décollement, les restrictions sont encore plus importantes. En effet, il existe certains cas où la future maman se trouve limitée dans ses activités physiques, préférant un repos constant jusqu’au cinquième mois de grossesse. Par ailleurs, les douleurs de poitrine et la perte de liquide amniotique immobilisent également beaucoup de femmes enceintes.

Femme enceinte qui fait du pilates.

L’exercice pendant la grossesse est positif pour la maman et le bébé

Si les femmes ne souffrent pas des conditions mentionnées ci-dessus, elles peuvent faire quelques exercices. Il appartiendra au gynécologue d’indiquer la régularité et le type d’entraînement que la femme enceinte peut effectuer. La bonne nouvelle c’est que l’activité physique est bénéfique aussi bien pour la mère que pour l’enfant.

Pour commencer, l’exercice pendant la grossesse facilite le travail de l’accouchement et réduit les douleurs lombaires. Cette pratique peut également prévenir des maladies chez les femmes enceintes comme le diabète et l’obésité. Ainsi, il sera plus facile de récupérer le poids adéquat après la naissance.

D’autre part, la croissance du placenta est privilégiée, sans parler du bien-être psychologique de la femme. L’exercice aide effectivement à combattre le stress et encourage l’estime de soi chez les femmes enceintes qui vivent des modifications hormonales plutôt éprouvantes.

Exercice cardiovasculaire pendant la grossesse

Même si cela n’en a pas l’air, les femmes enceintes peuvent accomplir des exercices d’impact considérable. Bien évidemment, marcher est le premier exercice recommandé par les médecins mais ce n’est que le début de tout ce que vous pouvez faire.

Par exemple, la natation est une pratique fortement conseillée durant tout le processus de gestation. Cette discipline permet de travailler tous les muscles du corps dans un environnement sécuritaire pour le futur bébé.

En outre, le running et la danse figurent également sur la liste des activités physiques recommandées pour la femme enceinte. Dans le cas de la course à pied, il est préférable d’obtenir la permission du médecin, de le faire doucement et de ne pas courir plus de 30 minutes par jour. Certains exercices aérobiques peuvent même être réalisés en salle de sport.

Femme enceinte qui s'entraîne.

Exercer la force et la souplesse

Ce qui convient peut-être le mieux à une femme enceinte est de travailler sa souplesse. Car cela facilitera les derniers mois de gestation ainsi que le processus d’accouchement. Ainsi, le principal conseil est de prendre des cours de yoga pour femmes enceintes

En plus de cela, il existe également les exercices d’étirements qui peuvent se pratiquer à tout moment de la journée. Pour ce faire, vous pouvez mettre en oeuvre les routines qui se déroulent normalement en salle de sport. Par ailleurs, ces étirements seront nécessaires avant et après tout type d’exercice.

Il y a même des femmes qui sont autorisées à réaliser certains exercices avec des poids. Dans ce cas, le poids doit être faible, puis il faut surveiller en permanence la technique et les postures correctes. De plus, les mouvements doivent être lents et très contrôlés.

Quelques conseils d’exercice pendant la grossesse

  • Prendre soin du bas du dos : rappelez-vous que la croissance du ventre entraîne un impact sur la zone lombaire. Par conséquent, lorsque vous faites du sport, il est judicieux de choisir des routines qui soient confortables et n’augmentent pas la douleur dans cette partie du corps.
  • Maintenir une respiration adéquate : la respiration est fondamentale quand une femme enceinte est physiquement active. Le mieux est d’éviter de retenir son souffle dans les exercices d’endurance.
  • L’essentiel est la qualité des mouvements : en effet, il est primordial que les mouvements soient doux et contrôlés. Ce ne sont pas tant les répétitions qui comptent, mais plutôt la qualité de l’exercice.