4 conseils pour faire émotionnellement face à une blessure

Tous les sportifs doivent disposer de compétences qui leur permettent de faire émotionnellement face à une blessure. Souffrir d'une blessure est un obstacle que la plupart des sportifs rencontrent. Seuls ceux qui sont mentalement forts la surmontent toutefois avec succès.
4 conseils pour faire émotionnellement face à une blessure

Dernière mise à jour : 17 mars, 2021

Des lésions peuvent apparaître à tout moment. Beaucoup peuvent résulter d’accidents ou faire partie du jeu. D’autres en revanche, mettent en cause une grande part de responsabilité du sportif, par exemple lorsqu’il n’effectue pas un échauffement adéquat.

Quelle que soit l’origine de la blessure, les sportifs doivent disposer des compétences et des ressources nécessaires pour y faire face. Contrairement à ce qui semble, le processus de rééducation est actif et nécessite l’engagement du sportif. Les professionnels enseignent les exercices, mais c’est le sportif qui doit les appliquer et être constant.

La récupération est d’une importance vitale pour que le sportif reprenne la pratique et qu’il n’y ait pas de baisse de performance. Voici donc quelques conseils pour faire émotionnellement face à une blessure.

Ne cherchez pas de coupable, seulement des solutions

Après avoir subi une blessure, il est normal que le sportif ressente des émotions négatives telles que la colère ou la frustration. Cependant, maintenir ces émotions au fil du temps nuit et ralentit la récupération.

Chercher un coupable est un moyen d’exprimer sa colère mais, en termes pratiques, cela n’ajoute aucune valeur. Les blessures surviennent par ailleurs souvent accidentellement, de sorte qu’il est inutile de rechercher un coupable dans un tel cas.

L’accent doit être mis sur la recherche de solutions et d’alternatives positives pour la réadaptation. L’attitude du sportif doit être optimiste. Il devrait essayer de regarder vers l’avenir et éviter de regretter le passé.

Une footballeuse blessée.

Fixez-vous des objectifs pour faire émotionnellement face à une blessure

Il est également primordial de maintenir élevée la motivation élevée pendant la rééducation. Un sportif motivé sera plus engagé dans le processus et l’abordera avec une attitude positive.

A l’instar de ce que vous faites lors de vos entraînements, vous devez vous fixer des objectifs pour augmenter la motivation dans le cadre d’une récupération. Les modèles psychologiques de la récupération des blessures discutés dans une étude publiée par le Journal of Sports Psychology conviennent que l’établissement d’objectifs constitue une technique fondamentale.

Les objectifs que nous nous fixons doivent prendre en compte les connaissances des professionnels impliqués dans le processus. Ils doivent également être flexibles et permettre des adaptations à mesure que le processus évolue. Il vaut en effet mieux y aller lentement mais sûrement lorsqu’il s’agit de se remettre d’une blessure.

Informez-vous sur la blessure et la réadaptation

Nous avons tous un fort besoin de savoir ce qui se passe continuellement. L’incertitude ou le manque d’informations génèrent en effet de l’inconfort et de l’anxiété.

L’obtention d’informations sur la blessure et le processus de récupération favorise une gestion réaliste et fonctionnelle de la situation. Il est nécessaire d’interroger les spécialistes sur le type de blessure, à sa gravité, le pronostic et les alternatives de traitement.

Il n’est pas non plus bon de se sur-informer et de fournir des détails qui ne sont pas pertinents pour la récupération. Tant le manque que l’excès d’informations confondent l’athlète et l’empêchent de faire émotionnellement face à la blessure.

Rechercher du soutien pour faire émotionnellement face à une blessure

Tous les athlètes, même s’ils n’en sont pas conscients, ont des stratégies d’adaptation. Il s’agit en fait de la manière dont chacun résout les situations compliquées de la vie.

Une sportive en rééducation.

Bien qu’il existe de nombreuses façons de résoudre les problèmes, toutes ne sont pas aussi efficaces et utiles. L’évitement ou la colère ne vous aide pas à faire face mentalement à une blessure. En revanche, la recherche de soutien social, s’ouvrir et faire confiance aux autres est une stratégie d’adaptation efficace.

Selon une étude réalisée par des professionnels de l’Université autonome de Barcelone, le niveau de stress que ressent un athlète est plus faible s’il se sent soutenu. Cela influence positivement la récupération, et aide également à prévenir les blessures.

Que les blessures n’empêchent pas votre désir de vous améliorer

Subir une blessure n’est agréable pour aucun athlète. Il est toutefois possible d’en tirer des leçons et de revenir à la pratique en meilleure forme.

Le processus de récupération nécessite une grande coordination entre les professionnels du sport. Chacun apporte de sa discipline des informations très précieuses, qui complètent les autres pour former une vision globale et complète.

Enfin, le sportif participe également à la rééducation. Comme mentionné ci-dessus, c’est un processus actif qui ne réussira que si l’athlète s’implique et fait un effort.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quelques conseils pour se remettre d’une lésion
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Quelques conseils pour se remettre d’une lésion

Selon le degré de gravité de la blessure, la récupération sera plus ou moins longue. Voici quelques conseils pratiques pour se remettre d'une lésio...



  • Montero, F. J. O., Tenza, E. O., Cano, L. A., Hernández, J. G., y Vera, P. J. (2014). Influencia de la lesión en la vida deportiva y personal del deportista, y propuestas de intervención. Revista de Psicología del Deporte, 23(2), 465-471.
  • Olmedilla Zafra, A., García Montalvo, C., y Martínez Sánchez, F. (2006). Factores psicológicos vulnerabilidad a las lesiones deportivas: un estudio futbolistas. Revista de psicología del Deporte, 15(1), 37-52.