5 erreurs courantes lors des pompes

Connaître les erreurs les plus courantes lors des pompes vous permettra d'améliorer votre technique et d'éviter l'apparition d'éventuelles blessures. Voici les erreurs les plus courantes à éviter.
5 erreurs courantes lors des pompes

Dernière mise à jour : 09 décembre, 2020

Il est aisé de faire des erreurs courantes lors des pompes. Un examen attentif des différents plans d’entraînement, quel que soit votre objectif, montre clairement que les pompes font partie intégrante de la routine. C’est un exercice réalisé à la fois par des personnes qui commencent tout juste à faire de l’exercice et par des athlètes de haut niveau.

Cependant, bien qu’il s’agisse de l’un des exercices les plus connus, de nombreuses erreurs sont commises lors de son exécution. Ces erreurs finissent par devenir un problème courant, qui influence le bon développement du plan d’entraînement.

Évitez ces erreurs lorsque vous faites des pompes

La technique est la bonne exécution d’un mouvement. Dans ce cas, nous nous concentrerons sur la technique de la pompe. Lorsque le geste technique est mal exécuté, la douleur commence à apparaître dans différentes zones du corps, ainsi que des blessures. De plus, cela ralentit le développement musculaire tant souhaité.

C’est pourquoi, il est nécessaire d’identifier les erreurs les plus courantes lors des pompes. De cette manière, il sera possible d’améliorer la technique et d’éviter les blessures à venir.

1. Bloquer sa respiration

L’erreur d’une mauvaise respiration lors de l’exécution d’un exercice est plus courante qu’on ne le croit. Un grand nombre de personnes évitent de respirer lors de l’effort ; d’autres retiennent l’air, et les deux erreurs posent des problèmes au niveau physiologique.

Faire l’erreur de retenir l’air ou de ne pas respirer pendant l’exercice peut modifier votre tension artérielle. De plus, cela produit de la fatigue, des étourdissements et empêche les échanges gazeux dans les poumons en temps opportun.

Les erreurs courantes lors des pompes peuvent être la source de blessure.

2. Avoir une mauvaise posture du dos

Une autre erreur courante lors des pompes est une mauvaise position du dos. En effet, des courbures prononcées apparaissent généralement dans la région lombaire. Les hanches sont soit trop hautes, soit trop basses et des courbes sont également évidentes entre les régions dorsale et cervicale, ce qui indique une mauvaise exécution de la technique.

Cela peut causer des douleurs dans le dos et empêche également d’atteindre le résultat attendu. L’un des principaux problèmes causés par cette erreur est le lumbago, c’est-à-dire la douleur dans le bas du dos.

3. Un mouvement incomplet

C’est l’une des erreurs les plus courantes, en particulier chez les débutants. Faire des pompes de manière incomplète est une des erreurs courantes en raison d’un manque de force.

Il peut arriver que nous fassions la flexion et que nous ayons peu de force pour remonter. Pour cette raison, le mouvement est incomplet et le torse ne peut pas s’abaisser au maximum par rapport au sol.

Quel que soit le type d’exercice, la qualité doit toujours prévaloir sur la quantité. Lorsque la technique est mauvaise et incomplète, les pompes n’aident pas le corps.

4. Instabilité des hanches

On pourrait dire que cette erreur est similaire à celle d’une mauvaise posture du dos. Cependant, il ne s’agit pas seulement de la courbure lombaire en abaissant la hanche, mais d’une instabilité des hanches.

Les erreurs courantes lors des pompes peuvent être corrigées par un coach sportif.

Le fait de bouger brusquement les hanches de différentes manières peut entraîner une décompensation lors de l’exécution de l’exercice. Les hanches doivent rester droites par rapport aux jambes et au dos et il faut éviter de concentrer la force dessus.

5. Placer ses mains dans la mauvaise position

Se lancer dans le monde de l’exercice implique de faire des erreurs de débutant ; la mauvaise position des mains est souvent plus courante que vous ne le pensez. Lorsque celles-ci sont positionnées avec les doigts hors de l’axe du corps, une tension est générée dans les poignets.

Cette erreur peut causer des blessures dans la zone ainsi qu’une douleur très inconfortable. Pour cette raison, les mains doivent être alignées avec les épaules, les doigts tournés vers l’avant.

Pour de meilleurs résultats, faites bien vos pompes

Ne vous laissez pas submerger par les erreurs que vous pouvez commettre en faisant des pompes, car vous pouvez apprendre de toutes. Elles ne devraient même pas être considérées comme des erreurs de débutant car même le plus expérimenté peut en faire.

Au-delà de cela, l’idéal est d’apprendre à bien effectuer les pompes afin de stimuler les muscles désirés, c’est-à-dire les pectoraux, les deltoïdes, les triceps, entre autres. De cette manière, non seulement vous obtiendrez de bons résultats, mais vous éviterez l’apparition de maladies ou de blessures importantes dans tout le corps.

Cela pourrait vous intéresser ...
Nos conseils pour faire des pompes correctement
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Nos conseils pour faire des pompes correctement

Les pompes font partie des exercices que l'on retrouve le plus dans une routine sportive. Néanmoins, il est essentiel de les réaliser correctement.



  • Marrero, E. G. M. (2017). Músculos del miembro superior. In Miología, sistema musculoesqueletico. https://doi.org/10.2307/j.ctt1w6tfdv.9
  • Troosters, D. T., Dupont, D. L., & Julia Bott, K. H. (2015). Los pulmones y el ejercicio. European Lung Fundation.
  • Rosa, Samir; Martinez, Eduardo; Marson, Runer; Fortes, Marcos; Filo, J. (2018). Entrenamiento físico militar, fuerza muscular y composición corporal de militares brasileños. Revista Brasileira de Medicina Do Esporte. https://doi.org/10.1590/1517-869220182402169528