Ostéoporose et exercice physique

19 décembre, 2019
L'exercice physique joue un rôle essentiel dans la prévention de différentes maladies. Parmi ces maladies figure l'ostéoporose. 
 

Jouir d’une bonne santé est, en général, l’une des grandes préoccupations de la population. Le rôle que joue l’exercice physique est essentiel pour rester en forme le plus longtemps possible. Dans le même temps, l’activité physique est essentielle à l’heure de traiter certaines maladies comme l’ostéoporose.

L’ostéoporose, qu’est-ce que c’est ?

Grosso modo, l’ostéoporose désigne une maladie qui réduit tout le tissu qui conforme les os. Toute personne qui souffre d’ostéoporose perd en masse osseuse, ce qui provoque la détérioration du tissu osseux. La diminution de la masse osseuse est donc la principale caractéristique de l’ostéoporose.

Cette perte et détérioration fragilisent les os, lesquels peuvent alors se casser beaucoup plus facilement en comparaison avec ceux des personnes qui ne souffrent pas de cette maladie. Cette fragilité peut même provoquer une déchirure osseuse dans des zones très importantes pour la mobilité telles que les hanches ou encore la colonne vertébrale.

L’activité physique comme moyen de prévention de l’ostéoporose

Comme c’est le cas avec de nombreuses affections, l’activité physique peut nous aider à mieux gérer la maladie. En ce qui concerne l’ostéoporose, la pratique d’un sport ou l’exercice physique peuvent jouer un rôle fondamental, car ils stimulent le tissu osseux. La sédentarité peut, elle, aggraver la maladie.

Que dit la science sur le sujet ?

Dans le cadre d’une étude importante, des chercheurs ont comparé la densité osseuse de trois groupes : des personnes sédentaires, des sportifs et des personnes qui font de la gymnastique.

 

Les résultats de tous les examens réalisés pour cette étude sont les suivants : la densité osseuse des sportifs est beaucoup plus importante que celle des deux autres groupes. Aussi, la densité osseuse des personnes qui font de la gymnastique est légèrement supérieure à celle des personnes sédentaires.

La conclusion de cette étude est donc la suivante : l’exercice physique joue un rôle fondamental à l’heure d’améliorer la densité osseuse et peut donc nous aider à prévenir l’ostéoporose ainsi que d’autres maladies.

Densité osseuse

Les bienfaits de l’exercice physique pour les patients qui souffrent d’ostéoporose

En plus de son rôle préventif, l’exercice physique sain apporte de nombreux bienfaits aux patients qui souffrent d’ostéoporose. L’exercice physique :

  • augmente le taux de masse musculaire grâce au travail de force ;
  • prévient et maintient sous contrôle les facteurs de risque ;
  • améliore l’hygiène posturale et l’équilibre ;
  • prévient la diminution ou la perte de masse osseuse ;
  • améliore le taux de capacité cardiovasculaire ;
  • augmente la fonctionnalité au quotidien ;
  • en dernier lieu, et non pas moins important, il améliore considérablement la qualité de vie.
 

Y a-t-il des inconvénients ?

Si les patients ne comptent pas sur la surveillance d’un professionnel des sciences du sport, le risque d’une fracture osseuse est alors plus important, notamment si l’intensité est élevée. C’est le principal risque de l’exercice physique ou de la pratique d’un sport pour les personnes qui souffrent d’ostéoporose.

Par conséquent, nous insistons à nouveau sur l’importance du rôle des professionnels des sciences du sport à l’heure de contrôler un programme physique chez les différents groupes de la population.

Quels exercices faudrait-il faire ?

Dans les paragraphes précédents nous évoquions l’importance de pratiquer une activité physique ou de faire de l’exercice physique à l’heure de prévenir l’ostéoporose. Néanmoins, il y a d’autres aspects de la santé physique dont nous devrions également prendre soin.

Maintenir une alimentation équilibrée en accordant une importance particulière au calcium et à la vitamine C est un autre facteur préventif important. Éviter l’exposition prolongée au soleil et faire régulièrement des analyses de contrôle sont encore d’autres aspects à garder à l’esprit.

En ce qui concerne l’exercice physique, il faut prendre en considération les conseils suivants :

Exercice physique
 

  • faire de l’exercice physique dès un jeune âge permet de favoriser la minéralisation osseuse, une caractéristique fondamentale à l’heure de prévenir l’ostéoporose ;
  • travailler la souplesse et l’équilibre ;
  • pratiquer un sport qui implique un impact comme conséquence de la gravité (les activités comme la natation ne sont pas les plus efficaces à l’heure de soulager cette maladie, car elles ne requièrent aucun impact) ;
  • faire un travail de force peut être fondamental puisque cet entraînement favorise le développement de la masse musculaire ; l’entraînement excentrique est considéré comme étant la meilleure méthode pour les patients qui souffrent d’ostéoporose.

En somme…

Vous l’aurez compris, l’exercice physique joue un rôle fondamental aussi bien à l’heure de prévenir une maladie si commune comme l’est l’ostéoporose que de la traiter.

Pour cela, il est fondamental de choisir des exercices adaptés à ses capacités et à ses limites avec un professionnel des sciences du sport. Il n’est jamais trop tard pour prévenir cette maladie… Alors, qu’attendez-vous pour vous y mettre ?

 
  • Hawkins, SA; Schroeder, ET; Wiswell, RA; Jaque, SV, Marcell, TJ; Costa, K. (1999). Eccentric muscle action increases site-specific osteogenic reponse. Medicine and Science in Sports and Exercise. 34: 1287-1292
  • Sayegh, F. (2013). Bone Mineral Density and Body Composition of Adult Premenopausal Women with Three Levels of Physical Activity. Journal of osteoporosis, 2013.