Peut-on s'entraîner sans avoir récupéré ?

S'entraîner sans avoir récupéré n'est généralement pas une très bonne idée. Dans ces circonstances, le risque de blessure est plus grand. Nous ne savons par ailleurs pas comment le corps va réagir à cette soudaine augmentation de charge.
Peut-on s'entraîner sans avoir récupéré ?

Dernière mise à jour : 13 avril, 2021

Nous analyserons ci-après cette question pour voir s"il existe des situations dans lesquelles il est possible de s"entraîner sans avoir récupéré. Dans tous les cas, nous vous recommandons de toujours suivre les instructions de votre médecin de confiance.

L"importance du repos

Pour commencer, nous devons noter l"importance de se reposer correctement. Toutes les structures qui fonctionnent lorsque nous faisons du sport ont besoin d"un temps de repos.

Ce temps dépendra de l"effort fourni et de sa durée, ainsi que de votre entraînement préalable. Cela signifie que si l"intensité est modérée, elles n"auront pas besoin de beaucoup de temps.

Le degré de préparation préalable influe par ailleurs grandement. Si nous avons des muscles forts qui ont l’habitude du haut niveau de performance, leur récupération sera plus rapide car ils n"auront pas été trop épuisés pendant l"entraînement.

Un exemple

Prenons l"exemple des muscles. D"une part, chaque muscle a un nombre différent de fibres en fonction de son niveau d’entraînement. C"est pourquoi ils grossissent lorsque nous soulevons des poids, parce que nous ajoutons des fibres. Par conséquent, la façon dont nous entraînons le muscle modifie la force que nous pouvons exercer.

S'entraîner sans avoir récupéré.

D"autre part, vous devez prendre en compte le fonctionnement de la contraction musculaire. Comme l"explique une enquête publiée par Revista Brasileira de Ciências do Esportechaque fois que nous contractons un muscle, il se produit un échange d"ions guidé par les signaux qu’envoie le cerveau.

Pour que cet échange se déroule correctement, il doit y avoir une quantité suffisante de substances impliquées. Les réserves du muscle s"épuisent au fur et à mesure que nous les utilisons.

Nous voyons donc que nous devons nous préparer pour faire un effort. Le muscle doit être entraîné et avec suffisamment de micronutriments en réserve. Si l"une de ces deux conditions fait défaut, nous risquons de nous blesser.

Le risque de blessure du fait de s’entraîner sans avoir récupéré

En continuant avec l"exemple du muscle, s’il n"a pas la force nécessaire, il risque de subir des micro déchirures ou des déchirures. S"il n"a pas assez de fibres pour l"effort, il oblige celles qui sont là à faire un effort trop intense, et elles se cassent.

Par ailleurs, si le cycle contraction-relaxation n"est pas correct en raison d"un manque de micronutriments, le risque de contractures et de crampes est très important.

Quant aux autres structures, le risque de blessure par manque de repos résultera de la fatigue. Les tendons et ligaments peuvent travailler dans une certaine mesure avant de céder et de se blesser.

De plus, si on les force à travailler fatigués, ils ne rempliront pas correctement leur fonction et on s"expose à d"autres blessures indirectes. En fait, même les os ont besoin de repos.

Les os possèdent un cycle dans lequel les anciennes cellules sont réabsorbées et remplacées par de nouvelles. La deuxième étape se produit lorsque s’active le système parasympathique du système nerveux central, c"est-à-dire lorsque nous nous reposons.

En raison de ce qui précède, le manque de repos expose toutes sortes de structures à des risques de blessures. Le repos est en outre nécessaire même pour la thermorégulation corporelle, selon une étude publiée dans Physiology & Behavior.

Alors peut-on s’entraîner sans avoir récupéré ?

Pour tout ce qui précède, il est totalement déconseillé de réaliser une séance d"entraînement qui travaille les mêmes structures de manière similaire et avec une intensité élevée. Autrement dit, il n"est pas bon de faire une autre séance d"entraînement similaire avant de laisser le temps aux structures qui souffrent le plus de récupérer.

Cela ne signifie toutefois pas nécessairement que nous devrions rester assis sur le canapé. D"une part, faire des exercices d"aérobie légers peut être bon. Nous parlons de faire un peu de course à pieds, de faire du vélo, de nager pendant quelques minutes, entre autres alternatives.

S'entraîner sans avoir récupéré

Par ailleurs, il est possible de travailler d"autres parties du corps. Ainsi, si nos jambes sont fatiguées pour jouer au football, faire une séance de musculation pour le haut du corps ne doit pas être préjudiciable.

Nous pouvons également faire le même type de mouvements mais avec une intensité beaucoup plus faible. En réalité, c"est ce qui est conseillé pour récupérer plus rapidement des contractures.

Dans quelles conditions pouvez-vous vous entraîner

Compte tenu de ce qui précède, nous voyons qu"il existe certains exercices que nous pouvons effectuer sans être complètement reposé et avoir récupéré. L"important est que ce soit un type d"exercice qui ne sollicite pas les structures qui souffrent déjà du fait des entraînements précédents. Si l"intensité est beaucoup plus faible ou si nous travaillons sur d"autres structures, il n"est pas nécessaire qu"elle soit préjudiciable.

Cela dit, à moins que nous ne soyons des athlètes d"élite et que nos revenus en dépendent, il sera toujours préférable de respecter des temps de repos adéquats. Nous nous assurons ainsi d’être en pleine forme et de pouvoir réaliser les efforts maximums sans risque de blessure.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment traiter la douleur au genou avec des exercices ?
Fit PeopleRead it in Fit People
Comment traiter la douleur au genou avec des exercices ?

Nous pouvons néanmoins parfois traiter la douleur au genou avec des exercices, car nous aidons alors au bon fonctionnement de l'articulation.



  • Z. Schlader, S. Stannard y T. Mündel. Human thermoregulatory behavior during rest and exercise — A prospective review. Physiology & Behavior. Volume 99, Issue 3, 3 March 2010, Pages 269-275
  • G. Kronbauer y F. Castro. Estructuras elásticas y fatiga muscular. Rev. Bras. Ciênc. Esporte. 2013, vol.35, n.2, pp.503-520
  • J. Robinson, M. Stone, R. Johnson et al. Effects of different weight training exercise/rest intervals on strength, power, and high intensity exercise endurance. Journal of Strength and Conditioning Research: November 1995 – p 216-221