Comment devrait être l'entraînement après 50 ans ?

Comment devrait être l'entraînement après 50 ans ?

Dernière mise à jour : 18 mai, 2021

Au fil des années, l’activité physique et l’exercice deviennent un défi que nous devons relever avec hauteur et détermination. Parler d’entraînement après 50 ans peut paraître fou pour certains, mais nous ne devons pas nous laisser guider par ce type de commentaires.

Il ne s’agit pas non plus de considérer l’âge comme un «état d’esprit» ou d’autres types d’arguments auxquels nous recourons pour se sentir plus jeune. En ce qui concerne l’entraînement, l’objectif est de s’évaluer correctement et de prendre en compte autant d’aspects que possible pour s’entraîner de manière saine.

Entraînement après 50 ans, que prendre en compte ?

Tout d’abord, vous devez éviter les commentaires extrêmes sur le côté négatif ou le positif. En d’autres termes, il ne faut pas laisser les propos de tiers vous démotiver lorsqu’il s’agit de faire votre entraînement. Et encore moins que les avis positifs vous poussent à forcer le corps au-delà de vos possibilités.

Quand on pense à s’entraîner après 50 ans, il faut comprendre que le réalisme est un point essentiel. Cela ne signifie pas que ce n’est pas important à d’autres moments de l’existence mais que les capacités physiques commencent à perdre leur condition après cet âge.

Sur la base de ce qui précède, une série d’aspects surgissent que vous devez prendre en compte, à la fois dans la planification et dans l’exécution de l’entraînement. Nous les présenterons ci-dessous.

Évaluer les capacités

entraînement après 50 ans

Avant de commencer une routine, vous devez tout d’abord la concevoir. Mais plus important encore, vous avez besoin d’un diagnostic médical professionnel avant de la mettre en œuvre pour déterminer votre état physique et psychologique.

Sur la base de cette évaluation, le planning d’entraînement sera cohérent et aura davantage de sens pour votre organisme, son développement sain et les objectifs recherchés.

Sédentaire ou physiquement actif ?

Le résultat de votre diagnostic dépend du type de vie que vous menez avant l’âge de 50 ans. Être sédentaire la plupart du temps n’est pas la même chose qu’être une personne active qui fait souvent de l’exercice physique.

Selon la qualité de vie que vous menez, votre entraînement peut également varier après 50 ans. Ne négligez pas cet aspect.

Entraînez-vous intelligemment et sainement

S’épuiser dans de longues routines de faible intensité peut être très nocif pour l’organisme. Non seulement à cause du peu de progrès que vous faites, mais parce que le corps a besoin d’un stimulus adéquat pour rester en bonne condition.

Recherchez un entraînement sain et intelligent et assurez-vous d’intégrer ces directives à travers un développement progressif. Peu importe que la durée de la routine soit limitée, l’intensité doit être celle dont vous avez besoin.

Cherchez la motivation

Dans la plupart des cas, l’entraînement après 50 ans est mis en œuvre pour des raisons de santé. C’est pourquoi de nombreuses personnes n’aiment pas vraiment faire de l’exercice physique.

Si tel est votre cas, nous vous recommandons de rechercher la motivation pour ne pas négliger la routine d’entraînement. De toute évidence, rester en bonne santé est le meilleur argument pour s’entraîner. Il faut néanmoins parfois beaucoup plus que cela.

Effectuer la routine avec quelqu’un, comme un ami ou un membre de la famille, peut aider. Vous pouvez également écouter votre musique préférée ou vous récompenser avec une activité qui vous intéresse une fois que vous avez terminé la routine.

Exercices pour s’entraîner après 50 ans

entraînement après 50 ans

Vous recherchez probablement des exercices pour élaborer et exécuter votre entraînement. En réponse à cela, il convient d’effectuer toutes sortes d’exercices, en particulier ceux axés sur la force et l’endurance. L’important est de mener une vie saine et active.

La seule chose que vous devez garder à l’esprit avant de réaliser un type quelconque d’exercice sont les aspects mentionnés ci-dessus.

Une supervision professionnelle constante est essentielles

Le conseil et la surveillance médicale doivent être constants. C’est un thème présent à toutes les étapes de la vie lorsque nous faisons de l’exercice. Cependant, après 50 ans, ces points santé devraient être plus réguliers et spécifiques, comme le recommande l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Tout type de problème ou d’événement négatif lors de l’entraînement, comme des douleurs musculaires ou articulaires, doit être évalué rapidement. Il est ainsi plus facile de modifier la routine et d’éviter tout type de blessure mineure ou grave.


Cela pourrait vous intéresser ...
Quels sont les meilleurs étirements de musculation ?
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Quels sont les meilleurs étirements de musculation ?

Il existe plus de types d'étirements de musculation que ceux que beaucoup d'entre nous connaissons. Nous vous invitons à les découvrir avec nous !



  • Ejercicio físico y bienestar en personas mayores de 50 años: caso del distrito central del Cantón de Turrialba. (2006). InterSedes: Revista de Las Sedes Regionales.
  • Landinez Parra, N. S., Contreras Valencia, K., & Castro Villamil, Á. (2012). Proceso de envejecimiento, ejercicio y fisioterapia. Revista Cubana de Salud Pública. https://doi.org/10.1590/s0864-34662012000400008