Comment prévenir la fasciite plantaire ?

08 décembre, 2019
La fasciite plantaire est une pathologie qui affecte surtout les sportifs. Et qui limite considérablement leur vie quotidienne.

La fasciite plantaire est une pathologie dont les effets limitent sévèrement la vie des personnes qui en souffrent. Le fait de ne pas pouvoir marcher sans ressentir une douleur aiguë sous la plante du pied est réellement inconfortable. Que pouvons-nous faire pour la prévenir ?

Qu’est-ce que la fasciite plantaire ?

Tout d’abord, commençons par rappeler en quoi consiste la fasciite plantaire. Comme toute pathologie qui se termine par “-ite”, nous sommes face à un problème qui entraîne une inflammation. Dans ce cas spécifique, l’inflammation du fascia plantaire.

Le fascia plantaire est un tissu élastique qui s’étend de l’os du talon -calcanéum- à la zone métatarsienne des orteils. Par conséquent, il s’étend presque sur toute la surface de la plante du pied. Sa fonction est de maintenir la voûte plantaire lors de la marche. Il absorbe également et répartit les forces exercées sur le pied en position debout.

Causes et prévention de la fasciite plantaire

Pour comprendre comment prévenir une lésion, nous devons connaître les causes qui la produisent.

Causes

Dans le cas de la fasciite plantaire, les causes sont généralement liées à un surmenage du fascia plantaire :

  • Usage excessif. Les coureurs de fond sont ceux qui souffrent le plus souvent de ce genre de problème. Le fait d’être pendant de longues périodes de temps à exiger le maximum de ce fascia fait apparaître des douleurs.
  • Courir sur des terrains irréguliers. Une autre façon de surcharger le fascia est de le faire travailler plus intensément. Par exemple, un terrain irrégulier amènera le fascia à rester stable tout en subissant des coups secs et des pressions depuis des angles multiples.
  • Cambrure du pied. Un pied cavus, qui présente une cambrure excessive, nous prédisposera également à souffrir de fasciite plantaire.
  • SurpoidsPlus le poids est important, plus la force exercée sur le fascia plantaire est importante. Cela peut donc favoriser l’apparition de symptômes.
Fasciite plantaire.

Prévention de la fasciite plantaire

En tenant compte de tout ce qui précède, nous comprendrons mieux les conseils suivants pour éviter l’apparition d’une fasciite plantaire.

Tout d’abord, nous devons essayer d’alterner la course à pied avec d’autres exercices. Comme faire du vélo, nager, faire des circuits ou autres modalités d’exercice en salle de sport ou à la maison.

Par ailleurs, il est également préférable de courir sur des surfaces lisses et souples. Il est donc plus judicieux de ne pas courir sur l’asphalte, car sa dureté affectera le fascia et les genoux.

Enfin, en ce qui concerne la course à pied, nous devons nous assurer de porter les chaussures adéquates. Ce qui nous amène au point suivant : connaître sa propre physiologie.

En effet, il est intéressant de faire une étude de notre empreinte. Savoir si nous penchons d’un côté ou de l’autre, ou si nous avons le pied trop courbé ou plat, nous indiquera quel type de chaussures acheter. De même que si nous avons besoin de semelles correctricesSinon, nous pouvons faire du mal à notre corps, sans le savoir, chaque fois que nous allons courir ou marcher.

Il est également important de ne pas passer trop de temps debout dans notre vie de tous les jours. A moins d’en être obligé par le travail, il n’est pas sain de passer de longues heures debout. Car cela génère une pression constante sur le fascia.

Massage du pied.

Ceci est d’autant plus important si nous sommes en surpoids. Il s’agit d’un symptôme que nous devons essayer de réduire si nous voulons prévenir ce type de pathologies, ainsi que d’autres.

Conseils supplémentaires…

Par ailleurs, il est recommandé aussi de réaliser des étirements des muscles de la jambe et du fascia lui-même. En ce sens, les étirements des jumeaux et du solaire aideront à garder la musculature saine et le tendon d’Achille prêt à résister aux efforts que nous exigeons d’eux.

Finalement, en dernière instance, nous avons la physiothérapie. En plus de nous recommander des exercices et des étirements, un physiothérapeute dispose de plusieurs méthodes pour aider à détendre la musculature et le fascia. Y compris des techniques de thermothérapie/cryothérapie et d’électrothérapie.

En outre, et nous pouvons aussi le faire nous-mêmes à la maison, masser correctement la plante du pied nous aidera à prévenir les lésions.

  • Artidiello Bustio Dinorah, Hernández Echevarría Diamelys Caridad, Aguilar Artidiello Heilyn, Salazar Camacho María Caridad. Fascitis plantar. Rev. Ciencias Médicas  [Internet]. 2015  Abr [citado  2019  Oct  29] ;  19( 2 ): 206-213.
  • Díaz López Ana María, Guzmán Carrasco Patricia. Efectividad de distintas terapias físicas en el tratamiento conservador de la fascitis plantar: revisión sistemática. Rev. Esp. Salud Publica  [Internet]. 2014  Feb [citado  2019  Oct  29] ;  88( 1 ): 157-178.
  • López-Gómez José Antonio, Martínez-Sanz José Miguel, Martínez-Rodríguez Alejandro, Ortiz-Moncada Rocío. Planificación dietético-nutricional para llevar a cabo una Ultramaratón, la Transvulcania: informe de caso. Rev Esp Nutr Hum Diet  [Internet]. 2016  Jun [citado  2019  Oct  29] ;  20( 2 ): 120-126.