En quoi consiste le coaching sportif ?

04 avril, 2020
Le coaching sportif vise à développer et améliorer les compétences, les talents et les aptitudes que possède l'athlète en fonction du sport qu'il pratique. Il cherche à travailler directement sur la motivation, la discipline et l'engagement.

Au fil du temps, il est important que les entraîneurs sportifs acquièrent de nouvelles techniques et méthodes d’entraînement. Tout cela dans le but de rendre la préparation du sportif de plus en plus fructueuse. C’est ainsi que naît le coaching sportif.

Le terme “coaching” provient du verbe anglais “to coach” qui signifie “entraîner”. Il s’agit d’un ensemble de méthodes et de stratégies pour entraîner une personne ou un groupe de personnes dans un domaine spécifique.

Attitude et mentalité du coaching sportif

Il n’existe pas de moment précis dans l’histoire qui souligne l’invention du coaching sportif. Cependant, on pense qu’il a connu ses débuts dans les années 60, grâce à l’entraîneur des Green Bay Packers, Vince Lombardia. Il a en effet déclaré à l’époque que l’attitude et la mentalité représentaient une équipe gagnante.

Une femme qui fait des pompes avec un coaching sportif.

Par ailleurs, le coaching sportif commence à se développer en impliquant des éléments qui n’étaient pas prioritaires auparavant. Autrement dit, il cherche un équilibre entre le développement physique et le développement mental. L’entraîneur a le devoir d’éliminer les limites qui empêchent l’athlète d’atteindre son potentiel maximal.

Principes fondamentaux du coaching sportif

Au fil du temps, l’entraînement sportif s’est perfectionné. Il fut pris en compte comme un type de coaching (il en existe d’autres comme le coaching d’entreprise, exécutif, cognitif, personnel, parmi d’autres). Par conséquent, cette technique devient un processus qu’il faut même étudier afin de la mettre en pratique.

En outre, une série de principes essentiels à la bonne exécution du coaching sportif sont établis :

  • L’entraîneur est à l’écoute. C’est-à-dire qu’il doit prendre en compte à tout moment les questions et opinions de l’équipe ou de l’athlète qu’il suit.
  • Se focaliser sur les objectifs. Il est important de travailler sur l’atteinte des objectifs et l’épanouissement personnel. Pour cela, il crée des environnements pour évaluer les valeurs, les objectifs, l’apprentissage, etc.
  • L’entraîneur ne donne pas d’ordre aux sportifs, il est plutôt là pour les orienter et les guider.
  • Préparer l’athlète à prendre conscience des éventuelles difficultés qui peuvent survenir pendant l’entraînement.
  • Stimuler le désir du sportif à atteindre son objectif.

Le facteur psychologique

L’un des aspects que représente le coaching sportif est le facteur psychologique. Auparavant, les entraîneurs avaient l’habitude d’exploiter uniquement la partie physique chez l’athlète, laissant de côté le facteur psychologique. Alors que la personne pouvait même présenter des signes de stress, d’anxiété ou de dépression.

D’autre part, le coaching sportif fait travailler l’athlète au maximum. Autrement dit, il prend en compte les besoins de chaque individu pour ses performancesIl construit ainsi un accompagnement sain également sur le plan mental.

Un couple qui court sur un pont de voiture.

Diriger ne veut pas dire commander

Un leader est une personne qui travaille en collaboration avec son équipe pour atteindre le même objectif. Il inculque alors des valeurs et encourage à s’améliorer chaque jour. Par conséquent, le coaching sportif est le meilleur outil de leadership qu’un entraîneur puisse appliquer.

Cependant, le coaching sportif peut aussi être considéré comme une technique de leadership, assez efficace en réalité. En effet, les fondements du coaching sportif, comme vous avez pu l’apprécier, sont des éléments qui encouragent l’athlète à donner le meilleur de lui-même, physiquement et mentalement. 

Parfois, étant donné qu’ils représentent l’autorité de l’équipe, certains entraîneurs pensent qu’ils ont le droit de décider pour les autres et de créer des obstacles à la communication. Ce type d’entraîneurs ont le stéréotype d’un patron et non d’un leader.

C’est pourquoi de nombreux entraîneurs préfèrent s’en tenir au coaching sportif. Car il génère de meilleurs résultats et une plus grande croissance dans le sport. En outre, l’ambiance et la relation entraîneur-athlète est bien plus naturelle et le lien est plus fort.

Ainsi, le coaching sportif est une forme de leadership qui permet de s’épanouir dans une pratique. Enfin, c’est l’impulsion qui pousse les athlètes à pouvoir réaliser des choses extraordinaires dans leur vie personnelle, professionnelle ainsi que dans leurs relations interpersonnelles.