La mentalité des athlètes de haut niveau : apprenez-la !

21 novembre, 2020
Les athlètes de haut niveau ont des caractéristiques qui étonnent tout le monde. Bien qu'ils puissent sembler être des personnes éloignées de nous, nous pouvons apprendre beaucoup de leur mentalité.

Les athlètes de haut niveau semblent venir d’une autre planète. Leurs caractéristiques physiques extraordinaires les distinguent du reste de la population, et ils possèdent également des caractéristiques psychologiques qui les rendent uniques. Que pouvons-nous apprendre de la mentalité des sportifs professionnels ?

En raison des exigences du sport de haut niveau, les athlètes doivent s’adapter et se transformer afin de ne pas être évincés et d’atteindre leurs objectifs. C’est très important, car la haute performance est plus axée sur l’objectif que sur le plaisir.

Certes, nous ne deviendrons pas tous des sportifs professionnels, seuls quelques-uns réussiront, mais cela ne signifie pas que ce niveau de performance nous soit complètement étranger. On peut apprendre beaucoup des athlètes professionnels, de leur histoire personnelle et de la façon dont ils ont réussi à surmonter l’adversité.

Pour toutes ces raisons, nous allons examiner ci-après les caractéristiques essentielles de ces athlètes de haut niveau, ainsi que la manière dont nous pouvons les appliquer à notre niveau de performance.

La résilience, clé de la mentalité des athlètes de haut niveau

Dans la carrière de tout sportif professionnel, il y a des obstacles et des moments difficiles qu’il a dû affronter et surmonter. Cependant, grâce à leur capacité de résilience, les athlètes de haut niveau ont non seulement réussi à surmonter l’adversité, mais aussi à en tirer des leçons et à grandir en tant que sportifs.

La relation entre la résilience et le sport a été longuement étudiée, car cette variable psychologique est un facteur de protection contre le syndrome d’épuisement professionnel.

D’autre part, il semble que le niveau de performance soit lié au niveau de résilience d’un athlète. Une étude menée par l’Université de Grenade a conclu que les joueurs de football professionnels avaient une capacité de résilience plus élevée que les amateurs.

Une sportive fatiguée.

La résilience n’est pas un trait inné, mais elle peut être entraînée. En effet, les psychologues du sport ont développé des programmes d’intervention dans le but de la renforcer.

Ce sont des personnes hautement responsables

L’une des principales caractéristiques des athlètes de haut niveau est leur engagement à atteindre les objectifs fixés. La responsabilité comprend des comportements tels que la tendance à l’ordre, l’autodiscipline et l’orientation vers les résultats.

Le sport professionnel est très structuré et exige de l’athlète qu’il s’adapte à ses exigences. Selon une revue de la littérature publiée dans l’International Journal of Sports Medicine and Science, la responsabilité est positivement liée à la pratique de l’exercice physique. En outre, il est indiqué que cette caractéristique est essentielle pour atteindre un niveau de performance élevé.

Pour atteindre l’élite, il est nécessaire que le sportif soit une personne organisée, disciplinée, engagée dans le sport et ses valeurs.

Ils ont la capacité de résister à des niveaux de stress élevés

Les athlètes professionnels doivent supporter de nombreux facteurs de stress tout au long de la saison. Il est étonnant de voir à quel point ces athlètes peuvent s’entraîner et participer à des compétitions dans des conditions aussi stressantes.

Il est vrai que les gens s’habituent facilement au stress quotidien, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas de conséquences sur la santé. Être soumis à une forte pression pendant de longues périodes peut entraîner des troubles psychologiques tels que la dépression ou l’anxiété.

Il est important de noter que tous les athlètes n’ont pas la même tolérance au stress. Ce trait peut faire la différence entre atteindre le sommet et abandonner le sport.

Leur niveau d’auto-efficacité est plus élevé

L’auto-efficacité est la conviction personnelle qu’une personne est capable d’adopter un comportement réussi. Cette construction est étroitement liée à la confiance en soi, si bien que de nombreux psychologues affirment qu’il s’agit de la même chose.

Un sportif s'étirant.

Les athlètes de haut niveau croient davantage en leurs capacités. Ils n’ont pas peur des obstacles et sont capables d’organiser plus efficacement leurs ressources personnelles pour surmonter les problèmes.

À cet égard, une étude publiée dans le magazine RETOS a établi une relation positive entre l’auto-efficacité et la performance sportive. Cela signifie qu’un haut niveau d’auto-efficacité de l’athlète correspond à un niveau de performance plus élevé et à de meilleurs résultats sportifs.

Il est possible d’apprendre de la mentalité des athlètes

Pour atteindre l’élite sportive, il ne suffit pas d’avoir des caractéristiques physiques exceptionnelles. Il faut également avoir un esprit travaillé, capable de s’adapter et de résister à tout événement imprévu.

Ces caractéristiques du sport de haut niveau peuvent être appliquées à un niveau inférieur. Après tout, ces variables psychologiques sont associées à la réussite sportive, quel que soit le niveau de performance. La seule chose qui change est que si dans le sport professionnel ils sont indispensables, dans le sport amateur ils sont souhaitables.

Enfin, il convient de souligner que l’accès à l’élite sportive est un long processus qui dépend non seulement de la présence de caractéristiques particulières liées à la mentalité des sportifs, mais aussi du travail et de l’amélioration de ces caractéristiques.

  • Amoedo, N. A., y Juste, R. P. (2016). Evaluación de la autoeficacia y de la autoestima en el rendimiento deportivo en Judo. Retos. Nuevas Tendencias en Educación Física, Deporte y Recreación, (29), 109-113.
  • García-Naveira, A., y Ruiz-Barquín, R. (2013). La personalidad del deportista: una revisión teórica desde la perspectiva de rasgos. Revista Internacional de Medicina y Ciencias de la Actividad Física y del Deporte/International Journal of Medicine and Science of Physical Activity and Sport, 13(51), 627-645.
  • Ortega, F. Z., Fernández, S. R., Extremera, M. O., Sánchez, M. C., Cuberos, R. C., y González, M. D. M. C. (2017). Análisis de la resiliencia, ansiedad y lesión deportiva en fútbol según el nivel competitivo. Cultura, ciencia y deporte: revista de ciencias de la actividad física y del deporte de la Universidad Católica de San Antonio, 12(35), 135-142.