Les bienfaits de l'exercice physique chez les enfants

10 juin, 2020
Les bienfaits de l'exercice physique chez les enfants sont indiscutables. Parmi les conséquences positives, il améliore la résistance cardiaque, la force musculaire, l'équilibre et la coordination.

Les bienfaits de l’exercice physique chez les enfants sont mis en avant depuis longtemps. L’existence même de cours d’éducation physique et sportive dans les collèges en est la preuve. Le sport est nécessaire et indispensable pendant l’enfance.

En soi, on ne peut pas dire qu’un sport soit plus recommandable qu’un autre pour les enfants. Le choix dépendra des possibilités du lieu où vit l’enfant et de ses goûts. Les parents jouent également un rôle fondamental car ils peuvent stimuler ou décourager une pratique.

Un autre adulte important dans la pratique sportive des enfants est l’entraîneur. En effet, il devrait toujours être la personne idéale qui guide et accompagne le jeune dans l’atteinte d’objectifs clairs et précis dans le temps. Il réduit également le risque de lésions.

En tant que recommandation générale, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) soutient et encourage la pratique d’un sport chez les enfants, à raison d’au moins une heure par jour. Un exercice plus intense, dans les limites requises, sera également bénéfique.

4 bienfaits de l’exercice physique chez les enfants

De manière générale, nous pouvons citer quatre domaines de développement cognitif et physique qui bénéficient de l’exercice physique durant l’enfance : le coeur, la résistance musculaire, la coordination et la souplesse.

Le coeur

Lorsque nous faisons du sport de façon régulière, le muscle cardiaque s’adapte pour accompagner l’effort. La fréquence cardiaque diminue progressivement et le travail de l’organe devient plus efficace.

Un jeune garçon qui fait du base-ball.

Cela représente un immense bénéfice pour les enfants en pleine croissance. De même, les poumons s’adaptent aux changements, améliorant ainsi la dynamique respiratoire.

La résistance musculaire

Pour les enfants, les muscles sont fondamentaux. Ils les utilisent constamment dans leur mouvements quotidiens. Ceux-ci grandissent aussi pour accompagner le développement de la taille et du poids. Au fil des années, les muscles gagnent en tonus musculaire.

Ce tonus a besoin de travailler. En effet, à l’âge adulte, la faiblesse musculaire est un facteur de risque pour d’autres pathologies. Par ailleurs, les personnes d’un certain âge sans force dans les muscles souffrent davantage de chutes et de fractures. Si la résistance musculaire est stimulée dès le plus jeune âge, il y a plus de chances d’atteindre l’âge adulte avec un bon tonus.

Coordination et équilibre, l’un des bienfaits de l’exercice physique chez les enfants

L’un des bienfaits de l’exercice physique chez les enfants est l’amélioration de l’équilibre et de la coordination. Il s’agit d’aspects en plein développement pendant l’enfance et qui subissent également des changements au cours de l’adolescence.

Le sport favorise la connexion avec la proprioceptionAutrement dit, la conscience du corps et sa position dans l’espace. La posture est également fondamentale pour prévenir des maladies de la colonne vertébrale telles que la cyphose ou la scoliose.

Un enfant doté d’équilibre et de coordination tombe moins. Par conséquent, il se blesse moins. Cela réduit alors les risques de traumatisme et joue un rôle important sur la qualité de vie du jeune. Par exemple, les traumatismes contraignent de nombreux enfants à perdre des journées d’école.

La souplesse

La souplesse est liée au tonus musculaire. Lorsqu’elle est déficiente, les problèmes peuvent apparaître à plus ou moins long terme. Par exemple, les adultes ayant moins de souplesse sont plus susceptibles de souffrir de maladies rhumatismales.

D’autre part, la souplesse est une protection pour les articulations. Cependant, il est déconseillé de forcer les entraînements de flexibilité car les lésions peuvent être assez graves. En gymnastique artistique, par exemple, le rôle de l’entraîneur est essentiel pour mettre des limites à l’enfant.

Combien d’heures de sport un enfant doit-il faire selon son âge ?

L’OMS a élaboré quelques recommandations sur la quantité d’activité physique bénéfique pour chaque âge :

  • Les enfants d’un an doivent être stimulés avec le jeu interactif. 30 minutes par jour sur le ventre sont conseillées pour stimuler la posture.
  • Entre 1 et 2 ans, les enfants doivent avoir minimum 3 heures de jeu par jour. Les écrans et les activités sédentaires ne sont, bien évidemment, pas du tout préconisés.
Trois enfants en tenue de sport.

  • Pour les enfants entre 3 et 5 ans, le nombre d’heures est le même que pour le groupe précédent. Cependant, une heure doit être consacrée à un exercice d’intensité modérée.
  • A partir de 5 ans et pendant l’adolescence, l’exigence minimale est d’une heure d’exercice modéré ou intense.

Compléments de l’exercice physique chez les enfants

Les bienfaits de l’exercice physique chez les enfants doivent s’accompagner d’une alimentation adéquate et d’un repos adapté à l’âge.

Les adultes, dans le monde entier, doivent s’assurer que leurs enfants aient la possibilité de jouer, de bien manger et de dormir aussi longtemps qu’ils le souhaitent. Grâce à cela, le sport peut s’inscrire dans le développement réel d’enfants en bonne santé.

  • Guzmán, P. Hernán. Lesiones deportivas en niños y adolescentes. Revista Médica Clínica Las Condes 23.3 (2012): 267-273.
  • Cladellas Pros, Ramon, et al. Patrones de descanso, actividades físico-deportivas extraescolares y rendimiento académico en niños y niñas de primaria. Revista de Psicología del Deporte 24.1 (2015): 0053-59.
  • Clemente Garulo, Daniel. Transición en niños y adolescentes con enfermedades reumáticas. Diss. 2018.
  • Latorre, P. A., et al. Análisis de la influencia de los padres en la promoción deportiva de los niños. Journal of Sport and Health Research 1.1 (2009): 12-25.