Les Jeux olympiques de Tokyo utiliseront des systèmes de reconnaissance faciale

06 mars, 2020
Un dispositif de reconnaissance faciale sera installé à l'entrée des Jeux olympiques de Tokyo afin d'améliorer la sécurité et l'efficacité des contrôles. Découvrez-en davantage dans cet article.
 

Les Jeux olympiques de Tokyo 2020 utiliseront des systèmes de reconnaissance faciale à grande vitesse pour les athlètes, les journalistes et les membres du personnel. Il s’agit d’une initiative sans précédent dans l’histoire. Effectivement, son objectif est d’améliorer la sécurité, l’efficacité et de faciliter l’accès aux installations.

Ce dispositif sera certainement installé à l’entrée de tous les lieux de compétition, dans la Ville Olympique ainsi que les centres de presse. Mais il ne s’appliquera pas aux spectateurs.

Par ailleurs, les Jeux olympiques de Tokyo auront lieu pendant les mois d’été. Afin d’éviter les longues files d’attente et les températures élevées, on considère que la reconnaissance faciale permettra d’accélérer le travail par rapport au personnel de sécurité habituel.

La reconnaissance faciale prendra seulement 0,3 secondes pour confirmer l’identité en comparant le visage de l’usager avec la photo pré-enregistrée. Une avancée qui tente d’accroître la sécurité lors de ce grand événement sportif.

Les Jeux olympiques de Tokyo utiliseront un système de reconnaissance faciale.

Cela permettra, entre autres choses, d’éviter toute entrée frauduleuse ou toute falsification. Par conséquent, on espère que le système va résoudre des problèmes potentiels en accélérant le processus de sécurité, en réduisant les temps d’attente. Et en évitant que les personnes utilisent des cartes d’identités volées ou falsifiées.

 

Selon les tests effectués, la reconnaissance faciale permettra de réaliser des contrôles 2,5 fois plus rapidement que les procédures standard limitées au codes-barres et aux contrôles visuels, qui étaient en vigueur lors des éditions précédentes.

“C’est la première fois que la reconnaissance faciale sera mise en oeuvre par toutes personnes accréditées sur tous les sites”

-Tsuyoshi Iwasshita-

Les Jeux olympiques de Tokyo sous le signe de la modernité

La technologie NeoFace développée par l’entreprise NEC Corporation est chargée de surveiller toutes les personnes accréditées. Y compris les athlètes, les fonctionnaires, le personnel et les médias de communication, dans plus de 40 lieux. Cela confirme que ces Jeux olympiques sont en avance d’un point de vue technologique.

En effet, c’est la première fois que le système de reconnaissance faciale est utilisé pour la sécurité d’un événement de ce type. Sachez que les Jeux olympiques de Tokyo s’étendront dans toute la zone métropolitaine de la ville et nécessiteront une authentification des identités dans plus de 40 endroits. Ce niveau de sécurité supplémentaire sera présent pour tous les jeux de Tokyo 2020. Ainsi que pour les Jeux Paralympiques.

D’un point de vue de la protection de la vie privée, cela soulève quelques questions. Car, ni le Comité d’Organisation de Tokyo, ni le Comité Olympique International, ni le NEC Corporation ont expliqué comment les images seraient stockées. Et quelles mesures de sécurité seront présentes pour les protéger.

 

La technologie de reconnaissance faciale numéro un dans le monde

L’entreprise japonaise NEC Corporation prétend posséder la technologie de reconnaissance faciale numéro un dans le monde. Son programme de reconnaissance utilise un système appelé NeoFace. Il fonctionne en analysant les visages dans les séquences de sécurité transmises en direct. Et en cherchant des correspondances sur sa base de données.

Cette technologie de reconnaissance faciale en tête dans le monde a déjà été testée lors des Jeux Olympiques de Rio 2016En réalité, sa technologie biométrique est déjà présente dans divers lieux de 70 pays différents. Y compris certains aéroports internationaux.

Stade olympique de Tokyo

Le système reliera également les données des photos des participants accrédités avec leurs cartes d’identité qui fonctionnent en touchant la carte avec le lecteur. Cependant, pour cela il est nécessaire que toutes les personnes prennent leurs photos dans une base de données avant le début de la compétition.

Par ailleurs, le personnel de sécurité sera toujours présent, mais ce système devrait faciliter son travail. Au lieu que le personnel de sécurité vérifie chaque personne, le dispositif de reconnaissance faciale permet de scanner le visage et d’accélérer le processus d’entrée.

 

Reconnaissance faciale aux Jeux olympiques de Tokyo : conclusion

Dans tous les cas, nous sommes certains que l’usage de la reconnaissance faciale lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020 sera surveillé de près. Aussi bien par les partisans que par les septiques. L’objectif sera effectivement de déterminer s’il s’agit d’un outil efficace.

Finalement, ce qu’il faut retenir, c’est que les systèmes de reconnaissance faciale utilisés pour les Jeux olympiques de Tokyo empêcheront certainement l’entrée sur les lieux avec des papiers  d’identité falsifiés, permettront de réduire les encombrements dans les files d’attente accréditées et de diminuer le stress des athlètes.

 
SATO, A. (2003). NeoFace-Development of Face Detection and Recognition Engine. NEC Res. & Develop., 44(3), 302-306.