Pratiquer et faire de la compétition : comment s'améliorer ?

06 septembre, 2020
De nombreux athlètes ont des doutes sur la manière d'améliorer leurs compétences à l'entraînement et d'obtenir ensuite de meilleurs résultats en compétition. Voici quelques conseils simples pour vous aider à y parvenir.

La carrière de tout sportif est principalement basée sur la pratique et la compétition. Pendant l’entraînement, l’objectif est de perfectionner les compétences afin de maximiser les chances de gagner dans les compétitions.

La ligne de progression n’est pas linéaire. Dans toute carrière sportive, il y a des moments de meilleure performance et d’autres de stagnation ou de ralentissement. Malgré cela, travailler sur l’aspect mental, ainsi que sur l’aspect physique ou tactique, permettra de progresser et d’augmenter les chances d’atteindre les objectifs fixés en compétition.

Parce que la question de savoir comment réaliser et consolider les progrès est intéressante pour les athlètes, voici quelques conseils pour vous aider à vous améliorer lors des entraînements et des compétitions.

Organiser les phases d’entraînement et de repos

L’un des moyens les plus efficaces pour obtenir des améliorations est d’organiser le temps passé à s’entraîner et à se reposer. Le choix du moment de l’entraînement aide l’athlète à orienter sa pratique en fonction des objectifs ou des groupes musculaires qu’il veut entraîner.

D’autre part, il est tout aussi important de disposer de périodes de repos stables. Le repos consolide les progrès et a une influence positive sur les performances sportives.

En relation avec cette idée, une étude bibliographique réalisée par l’Université de Séville indique que le sommeil prend une importance particulière chez les sportifs. Il faut donc les encourager à dormir davantage pour obtenir des performances optimales.

Un homme courant en montagne.

Préparation des compétitions avec visualisation

La visualisation est une technique largement utilisée dans la formation pour la préparation des concours. Bien que pendant les séances d’entraînement, nous essayons de reproduire autant que possible le contexte d’une compétition, ce n’est pas toujours possible. Il est nécessaire de la recréer mentalement pour tenir compte de tous les facteurs externes.

De plus, la pratique de la visualisation a également des conséquences positives sur d’autres variables psychologiques. Une étude menée par l’Université de Santo Tomás a montré que les athlètes qui s’entraînent à la visualisation ont une plus grande confiance en eux et sont plus performants dans le sport.

L’importance de renforcer les progrès

Le pouvoir des renforts dans le comportement est souvent sous-estimé. Les athlètes et les entraîneurs négligent souvent de féliciter et d’encourager chaque progrès réalisé.

En psychologie, le renforcement est tout ce qui augmente la probabilité qu’un comportement se répète. Des choses comme avoir meilleure allure, pouvoir soulever plus de poids ou gagner une compétition sont de puissants renforcements positifs.

N’oubliez pas le pouvoir des renforcements sociaux. Ils sont fournis par d’autres personnes et ont une grande influence sur le comportement. Les mots d’encouragement, les accolades ou les gestes d’affection sont des renforts sociaux que les entraîneurs doivent continuellement donner à leurs athlètes afin d’obtenir une humeur positive.

Développer les compétences étape par étape

Lorsqu’il s’agit d’acquérir de nouvelles compétences pendant la formation, il est préférable de fixer des objectifs modestes et réalisables. La consolidation et l’apprentissage sont plus durables lorsque les mouvements complexes sont décomposés en mouvements plus simples.

Une femme entraînant ses pectoraux.

En psychologie, l’une des techniques les plus utilisées pour apprendre pas à pas est l’enchaînement. Elle repose sur la décomposition d’une compétence complexe en ses étapes les plus élémentaires reliées les unes aux autres, comme les maillons d’une chaîne.

En outre, la réalisation de petits objectifs a une influence positive sur la motivation. En effet, la réalisation d’objectifs à court terme est une source constante de renforcement et donne à l’athlète des informations sur sa ligne de progression.

La clé de l’amélioration se trouve dans les petits détails

Pour s’améliorer dans le domaine du sport, il n’est pas nécessaire de faire de grands changements sur soi-même. L’importance réside plutôt dans l’apport de petits changements qui génèrent de nouvelles habitudes saines.

Le sport exige de la patience. Cela signifie que les progrès ne s’obtiennent pas du jour au lendemain, mais que des semaines ou des mois peuvent s’écouler avant que vous ne commenciez à constater des changements dans votre physique et vos performances.

Mais la clé est d’être cohérent et de ne pas abandonner. Tous les athlètes professionnels passent beaucoup de temps à s’entraîner et à concourir, et leur succès réside dans leur capacité personnelle à s’adapter et à se développer en toute circonstance.

  • Herrera, D. A., Gómez, Y., y Quiñones, D. J. (2018). Programa de entrenamiento psicológico en visualización y su efectividad en la autoconfianza en futbolistas. UstaSalud, 17(1-S), 58.
  • Sánchez Oliver, A. J., Domínguez, R., Carrera Bastos, P., y Mata Ordoñez, F. (2018). Importancia del sueño en el rendimiento y la salud del deportista.