Qu'est-ce que l'échec personnel ?

Peu de choses peuvent être plus décourageantes que le sentiment d'échec personnel. Ce sentiment désagréable de ne pas avoir pu obtenir les résultats escomptés génère beaucoup de stress et de mal-être.
Qu'est-ce que l'échec personnel ?

Dernière mise à jour : 24 février, 2021

L’échec personnel peut être motivé par de nombreuses situations. Cela dépend cependant davantage de l’appréciation que nous faisons de cette situation particulière. Autrement dit, un sportif peut considérer un même événement négatif comme un échec ou une opportunité, selon son état d’esprit.

L’échec peut également déclencher des réactions émotionnelles négatives qui mettent en péril le bien-être psychologique et les performances sportives. Il est donc très important de savoir comment gérer l’échec personnel et les émotions négatives qu’il génère.

Nous vous dirons donc, ci-après, dans quelles situations l’échec personnel est le plus susceptible de se manifester et comment le surmonter.

Dans quelles situations l’échec personnel apparaît-il ?

Nous venons de le mentionner, le sentiment d’échec dépend davantage de l’appréciation négative faite de la situation que de l’événement négatif en soi. Il existe néanmoins des moments clés dans lesquels l’athlète est très susceptible de sentir qu’il a échoué :

  • Sentiment qu’il aurait pu donner plus que son potentiel après un entraînement ou une compétition importante.
  • Perdre contre un rival a priori qu’il considère comme inférieur.
  • Souffrir d’une blessure, même accidentelle, juste avant une compétition de grande importance.
  • Fixer des objectifs trop ambitieux et ne pas pouvoir les atteindre.
  • Ne pas atteindre les résultats escomptés après avoir fait un effort et être très motivé.

Comment surmonter l’échec personnel ?

Nous venons d’identifier quelles peuvent être les situations l’échec pour un athlète. Il convient désormais d’établir des directives pour surmonter ce sentiment désagréable.

Echec personnel chez une sportive.

1. Envisager tous les scénarios possibles

L’échec personnel est souvent le résultat d’attentes irréalistes quant à l’avenir. Lorsque le résultat souhaité ne coïncide pas avec le résultat obtenu, il y a de grandes chances de se décevoir soi-même.

Il convient donc de garder l’esprit ouvert en attendant les résultats futurs et de penser qu’il existe de nombreux facteurs que nous ne pouvons contrôler. Il existe en outre de nombreux résultats possibles dans la même situation, davantage que ce que nous pourrions envisager initialement.

2. Redéfinir les objectifs et les hiérarchiser

Le décalage entre les objectifs que se fixe l’athlète et ses capacités est une source importante de sentiments d’échec. Il ne convient en effet pas de considérer les objectifs personnels comme des impositions, mais comme des objectifs attractifs qui éveillent la motivation.

Il convient donc, lors de la définition des objectifs, d’avoir un état d’esprit flexible et de pouvoir les modifier si les circonstances l’exigent. Les probabilités de s’y conformer seront alors également maximisées, ce qui a un impact positif sur l’estime de soi.

Un autre aspect essentiel est de hiérarchiser les objectifs en fonction de leur difficulté ou de leur immédiateté. Tous les objectifs ne sont pas aussi importants ou urgents. Il est donc important de les classer et de commencer par ceux qui nécessitent davantage de travail de la part de l’athlète.

3. Apprendre à vider son esprit des pensées négatives

Il est normal, après un revers, que l’athlète ait des pensées négatives sur lui-même. Ces pensées doivent néanmoins être passagères et ne doivent pas prendre le contrôle de l’esprit.

Les pensées négatives génèrent des émotions négatives lorsqu’elles pénètrent dans l’esprit, de sorte que les performances sportives sont plus susceptibles de se détériorer. Un athlète qui domine ce types de pensées affrontera en revanche l’avenir avec une attitude plus optimiste et confiante.

Un homme fait une séance de relaxation.

Une manière de changer la façon de penser est de se concentrer sur nos forces. Tous les athlètes ont des forces et des faiblesses. Concentrer son attention sur ce qui est un avantage peut aider l’athlète à prendre conscience de toutes ses vertus et à apprendre à en tirer profit.

4. Même les pires échecs peuvent être surmontés

La vie est pleine de situations défavorables et d’obstacles mais ce n’est pas une raison pour éviter les difficultés ou se résigner. La seule façon de surmonter les situations négatives est d’être courageux et d’y faire face activement. La recherche en psychologie indique que l’évitement n’est qu’un moyen d’accroître le mal-être.

Il est en effet possible de surmonter toute déception avec un bon entraînement mental de l’athlète. Comme nous le disions au début, le sentiment d’échec vient de l’interprétation qui est faite de la situation et non de l’événement lui-même.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 conseils pour une pensée positive
Fit PeopleRead it in Fit People
4 conseils pour une pensée positive

La pensée positive peut aider le sportif à surmonter une difficulté, comme une défaite ou une blessure. Découvrez 4 conseils pour une pensée positive !



  • Pérez-Acosta, A. y González, A., (1998). Conducta de evitación: adquisición y extinción. Suma Psicológica. 5. 207-231.