Vous n'aimez pas faire du sport ? Surmontez votre appréhension

Vous n'êtes pas un grand adepte du sport ni des activités physiques en général ? Vous devriez vous y mettre malgré tout et vaincre votre appréhension. Venez découvrir le monde fantastique de l'activité physique !
Vous n'aimez pas faire du sport ? Surmontez votre appréhension

Dernière mise à jour : 19 avril, 2019

La peur de l’inconnu pourrait être à l’origine de votre rejet du sport. Dans cet article vous allez apprendre à surmonter votre appréhension si vous n’aimez pas faire du sport. Dépassez vos peurs et faites de l’activité physique un moment agréable !

Au fur et à mesure, de plus en plus de gens intègrent le monde du sport. Néanmoins, d’autres individus se sentent mal à l’aise à l’idée de faire du sport pour diverses raisons personnelles.

Votre désintérêt pour le sport ne doit pas être une raison pour abandonner toute volonté d’essayer. En fait, vous pourriez même y prendre goût ; tout est une question d’état d’esprit. C’est pourquoi, il est important de surmonter votre appréhension ou tout autre motif qui vous bloque.

En réalité, votre aversion n’est pas un problème ; au contraire, ce sont ces émotions négatives qui vous font croire que vous détestez cela, alors que c’est ce qu’il y a de mieux pour vous. Alors, surmontez votre appréhension en suivant les conseils que nous allons vous donner dans la suite de l’article !

Surmontez votre appréhension avec ces 4 astuces

1. Oubliez le qu’en-dira-t-on

L’insécurité est le pire ennemi pour la relation avec son environnement et  l’auto-estime. Souvent, certaines personnes craignent d’abord de se ridiculiser en faisant du sport, ou de ce qu’en diront les gens en les voyant faire.

La vérité est que vous devez ignorer cette peur du “qu’en-dira-t-on”. En revanche, il est essentiel de vous concentrer sur vous-même, et sur ce que vous voulez vraiment. Peut-être allez-vous découvrir que ce qui vous déplaît dans un exercice n’est pas l’activité elle-même, mais plutôt tout ce qu’elle implique.

Ainsi, certaines personnes vont ressentir des sentiments négatifs et d’autres, positifs. Nonobstant, le plus important reste de vous motiver pour vous-même, sans vous soucier de ceux qui chercheraient à vous décourager ou vous dévier de vos objectifs.

L'importance de l'hydratation

2. Ne craignez pas l’échec

La peur de l’échec est un sentiment très fréquent dans tous les aspects de la vie quotidienne. On peut la ressentir au travail, dans les études, l’amour, l’amitié et même en sport. Il peut arriver que l’on se fixe des objectifs que l’on souhaite vivement atteindre mais, si l’on n’y parvient pas, on considère alors que c’est un échec.

En réalité, cet ‘échec’ n’est rien de plus qu’une nouvelle opportunité d’apprendre, de grandir et d’acquérir plus de force pour réessayer. Ne vous inquiétez pas de la suite, n’ayez pas peur de ne pas réussir même si vous n’aimez pas faire du sport.

Au contraire, entraînez-vous dur et pensez à tous les bénéfices que vous en tirerez. Et si les choses ne se passent pas comme vous le souhaitiez, ne le voyez pas comme une fin, mais plutôt comme un tremplin pour rebondir, évaluer ce que vous devez améliorer et recommencer.

3. De la confiance en plus et de la peur en moins

L’inconnu peut susciter diverses réactions, comme la curiosité, la nervosité, de l’exaltation ou de la peur. Il est possible qu’au début ces sentiments prennent possession de notre esprit, en sortant de notre zone de confort.

Dans ce contexte, la confiance est indispensable pour éliminer cette peur de la nouveauté. En effet, la majorité des gens qui n’aiment pas faire du sport ne prennent pas le temps d’essayer vraiment.

Alors, prenez confiance en vous et gagnez en assurance. Vous pourrez alors vous plonger dans un monde plein de bonnes surprises. Petit à petit, la peur et la gêne disparaîtront pour laisser place à une vision différente du sport.

Si vous n'aimez pas faire du sport

4. Changements positifs

Vous mettre au sport entraînera certains changements dans votre routine et sur vous-même, aussi bien physiquement que mentalement. Refuser ou ne pas être prêt à assimiler ces changements pourrait provoquer un rejet envers le sport.

Dans cette optique, il essentiel que vous compreniez que la majorité des changements qu’apporte le sport sont bénéfiques pour vous. Bien sûr, certaines de ces modifications risquent d’être difficiles. Néanmoins, la récompense sera largement à la hauteur comparé à une vie sans activité physique.

Alors, surmontez votre peur même si vous n’aimez pas faire du sport. Vous allez rapidement comprendre que vous n’en tirerez que des avantages. Parfois, vous devrez reproduire plusieurs fois certains exercices avant de bien les assimiler. Mais, peu à peu vous y prendrez goût.

Alors, n’hésitez plus et donnez une deuxième chance au sport. De plus, il s’agit d’une excellente façon de mûrir, grandir et vaincre vos peurs et appréhensions. Et par conséquent, travailler vos principaux atouts.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 exercices pour mieux vieillir
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
7 exercices pour mieux vieillir

Cependant, pour mieux vieillir, nous pouvons développer différentes habitudes et effectuer certains exercices. Voulez-vous savoir lesquels ?