Exigences légales des pistes de ski

20 février, 2020
Les pistes de ski sont l'environnement idéal pour les sports d'hiver. Cependant, l'activité physique qui s'y déroule peut comporter de grands risques. Voyons dans cet article les exigences nécessaires.

Pour les voyageurs et amateurs des sports d’hiver, les pistes de ski représentent de grandes attractions touristiques et des lieux de loisirs. Elles deviennent donc des opportunités commerciales très rentables pour les entrepreneurs et les entreprises établies.

Toutefois, investir dans une station de ski signifie également assumer des défis et des responsabilités très importants. Comme la pratique de toute activité physique ou sportive implique certains risques, il existe des exigences légales et réglementaires qui doivent être respectées afin d’inaugurer et maintenir en fonctionnement les pistes de ski.

En outre, bon nombre de ces conditions peuvent varier selon les ordonnances et les lois en vigueur dans chaque pays, ville ou région. Il faut également tenir compte du fait que les possibilités de construction ainsi que le rendement de ce type d’entreprises sont liés aux différentes caractéristiques géographiques du lieu et du public visé.

Un autre aspect très important à prendre en compte est celui des primes touristiques promues par les organismes publiques ou d’autres entreprises. Dans cet article, nous analysons les principaux aspects juridiques. Ainsi que les considérations pratiques indispensables pour ouvrir une station de ski.

A savoir avant d’ouvrir une station de ski

Tout d’abord, avant de se lancer dans une entreprise, il est conseillé de réaliser une étude de marché. Cette étude complète vous permettra de connaître les opportunités et les limites éventuelles pour le succès d’une nouvelle entreprise dans une certaine région et destinée à un certain public.

Par ailleurs, puisqu’il s’agit d’une station de ski, on suppose que vous connaissez déjà les particularités géographiques et climatiques de la région. Celles-ci doivent effectivement être favorables au développement des sports d’hiver. La compétition internationale et nationale est une autre affaire.

Un skieur sur une piste de ski.

D’autre part, il est fondamental de considérer les normes relatives à la protection de l’environnement et des bâtiments. Afin de certifier que la construction de ce type de complexe est autorisée dans le lieu choisi.

Tout est prêt, comment approuver le site ?

Une fois que ces mesures préliminaires pour certifier la viabilité de l’entreprise ont été effectuées, c’est le moment de vérifier les procédures et les documents nécessaires pour obtenir la licence d’ouverture ou d’activité. Entre autres, les installations doivent être homologuées pour éviter les blessures.

Comme c’est souvent le cas, chaque communauté est autonome pour adopter ses règles concernant les exigences légales des pistes de ski sur son territoire. En outre, les conseils locaux peuvent avoir certaines conditions spéciales pour leur fonctionnement.

Pour toutes ces raisons, il est essentiel de consulter les exigences et les conditions de l’obtention d’un permis d’exploitation dans la municipalité où la nouvelle station de ski projette de s’ouvrir. Il est également nécessaire de s’informer sur les délais pour obtenir une certification de ce type de procédure. Dans le but de maintenir une planification optimale.

Règlement interne pour le fonctionnement des pistes de ski en Espagne

En plus de prêter attention aux exigences légales pour l’inauguration, il est fondamental de connaître le Règlement de fonctionnement des stations de ski espagnoles comprises dans l’ATUDEM. Celui-ci fut approuvé lors de l’Assemblée Générale en 2017 à Madrid.

Ce document détaille les conditions essentielles que toutes les pistes de ski doivent respecter pour garantir la sécurité et le bien-être des visiteurs. Il prend également en compte les travailleurs qui permettent le développement normal des activités et le maintien de l’infrastructure.

Mesures de sécurité pour les usagers des pistes de ski

Parmi toutes les réglementations, nous souhaitons mettre en avant deux aspects fondamentaux pour la sécurité des skieurs. La classification des circuits, et leur signalisation. En plus de prévenir les accidents, le règlement permet aux visiteurs de profiter de leur temps sur les pistes. En fonction de leurs possibilités physiques, de leur âge, de leur expérience et objectif de la visite.

Un skieur sur une piste de ski à la montagne.

Imaginons, par exemple, une famille avec des enfants qui va passer ses vacances dans une station de ski. Le fait de disposer d’une carte ou d’une illustration des différents niveaux de pistes disponibles aidera les parents à comprendre que leurs enfants doivent rester sur les circuits pour débutants. Généralement signalés par le vert. Logiquement, toujours sous la surveillance d’un adulte.

Néanmoins, en terme de signalisation, cela va au-delà de la classification des pistes de ski. En effet, tous les circuits skiables réglementés en Espagne doivent respecter un système de signalisation des dangers. Des panneaux d’interdiction et d’avertissements de fermeture d’une ou plusieurs pistes pendant l’entretien ou l’exploitation.

En ce sens, il est important de rappeler de lire les règlements de fonctionnement. Afin d’en savoir davantage sur les critères d’une bonne signalisation sur les pistes de ski. De même, on peut découvrir d’autres orientations utiles pour le développement optimal et la gestion de ces stations sur le territoire espagnol.

 

  • Reglamento interno pistas de esquí en España. 2017. Extraído de: http://www.atudem.es/20151028/Reglamento-interno.aspx
  • Spainsnow. Reglas internacionales de competición de esquí. 2016. Extraído de: http://www.spainsnow.rfedi.es/files/CC%20RUL%20%2016%20CANC%C3%9AN%20SPA.pdf