L'histoire de Tiger Woods, le "tigre" du golf

21 février, 2020
Qui ne connaît pas Tiger Woods, le meilleur golfeur des dernières décennies ? Vous ne savez peut-être pas grand-chose sur son histoire. Il s’agit de la raison pour laquelle nous vous parlerons ci-après de ses débuts, de ses titres et de son style de jeu.

Les débuts de la légende de Tiger Woods

Eldrick Tont Woods est né en Californie en 1975. Il est le fils d’Earl Woods (d’origine afro-américaine et asiatique) et de Kutilda Woods (d’origine thaïlandaise et chinoise). Sa passion pour le golf était perceptible dès son plus jeune âge. Il prenait en effet le club de golf et essayait de frapper les balles à seulement deux ans.

Son père le surnomma Tiger Tigre – en l’honneur d’un compagnon de guerre du Vietnam nommé Nguyen Phong, qui lui sauva la vie. Le sort de l’enfant était déjà marqué au fer rouge avec ce surnom.

Il devint célèbre avant ses 20 ans en remportant trois fois l’Open amateur des États-Unis. En 1996, à l’âge de 21 ans, il décide de devenir professionnel. Il fait alors les choses en grand : il remporte deux tournois professionnels en seulement trois mois.

Il laissa un an plus tard sans voix tous les fans de golf après avoir remporté l’un des quatre grands tournois de l’année, le Masters d’Augusta. Tiger Woods reste aujourd’hui encore le plus jeune golfeur à remporter un Masters avec, en outre, le plus faible score et la plus grande différence de coups.

“Il a fallu trois ans à Woods pour décrocher un autre titre, mais il révolutionna son sport pendant cette période.”

Image de Tiger Woods en plein jeu

Des titres et encore plus de titres pour Tiger Woods

Woods remporta trois des quatre tournois du Grand Chelem de l’année 2000. Il s’agit là d’un record que personne n’avait réalisé depuis Ben Hogan en 1953. Il remporta cette année-là l’US Open avec des records inclus (le score le plus bas de l’histoire et quinze coups), le British Open de St. Andrews et le PGA Championship.

Il remporta plus tard, en 2001, le Masters d’Augusta et devint le seul golfeur actuel à avoir gagné les quatre tournois du Grand Chelem, même s’il n’obtint pas les titres la même année.

L’influence de Tiger Woods dans le monde du golf est perceptible. Nous pourrions dire qu’il y a un avant et un après l’arrivée du Californien au sommet de ce sport. Par exemple, en 1997, celui qui remportait un Masters recevait moins de 500 000 $ de récompense. En 2005, un tournoi de cette catégorie générait plus de 10 millions de dollars de revenus à celui qui le remportait.

De la mort de son père à la retraite temporaire

2006 ne fut pas une bonne année pour Tiger Woods. Il perdit en effet son père et ne pu, pour la première fois, passer les séries d’un Masters. Il démontra néanmoins trois ans plus tard qu’il est non seulement bon dans les tournois individuels mais également en équipe.

Tiger Woods joua la Presidents Cup, qui oppose les meilleurs golfeurs des États-Unis à une équipe de golfeurs du reste du monde (hors Europe).

Il souffrit d’un accident de la route en Floride, en 2009, qui lui causa diverses blessures au dos qui l’éloignèrent du circuit et des titres un certain temps. S’ajouta à cela le fait que sa femme découvrit qu’il avait une relation extraconjugale. Il annonça en décembre sa retraite sportive afin de pouvoir se consacrer à sa famille.

Il revint en avril 2010 pour le Masters d’Augusta et remporta alors des tournois moins côtés que les Grands Chelems . Il réintégra les ligues majeures en 2018. Son dernier titre important fut celui obtenu aux Masters d’Augusta en 2019.

Tiger Woods en train de jouer

Résumé des grands titres de Tiger Woods

Tiger remporta 15 Tournois du Grand Chelem tout au long de sa carrière, entre 1997 et 2019. Il est le deuxième golfeur avec le plus de Masters, derrière Jack Nicklaus, qui en a remporté 18.

Woods remporta cinq fois le Masters d’Augusta (1997, 2001, 2002, 2005 et 2019), trois fois l’Open des États-Unis (2000, 2002 et 2008), trois fois le British Open (2000, 2005 et 2006) et quatre fois le championnat PGA (1999, 2000, 2006 et 2007).

Il compte par ailleurs huit victoires dans le WGC Invitational, sept dans les WGC Cadillac, trois Tour Championship et trois WGC Match Play. Il est le seul golfeur à avoir remporté la FedEx Cup à deux reprises.

Enfin, le Californien remporta 82 tournois du circuit PGA et 184 Top 10Il fut 10 fois le golfeur qui remporta le plus de gains annuels dans le circuit américain (entre 1997 et 2013). Il remporta en outre 40 victoires et 90 Top 10 dans le Tour Européen.

  • CNN en español. Tiger Woods en 2019: el renacer de la leyenda estadounidense del golf. Diciembre 2019. https://cnnespanol.cnn.com/video/tiger-woods-2019-renacer-entrevista-don-diddell-golf-deportes-pkg-cnnee/
  • El País. Tiger Woods, la oscura historia detrás del golfista excepcional. Septiembre 2019. https://tn.com.ar/deportes/hazanas/tiger-woods-la-oscura-historia-detras-del-golfista-excepcional_995777