Règlement des concours de gymnastique rythmique

Les compétiteurs de gymnastique rythmique nous surprennent par leur équilibre, la cadence de leurs figures et de leurs mouvements, et l'élasticité et la concentration dont ils font preuve. Nous analysons certains détails de leurs règles.
Règlement des concours de gymnastique rythmique

Dernière mise à jour : 22 septembre, 2020

La gymnastique rythmique est un sport dont les origines remontent au ballet classique, à la gymnastique et à la danse. Dans les compétitions, les sportives effectuent des agrès avec ou sans engins d’adresse, qui doivent être développés avec harmonie, beauté et grâce par leurs mouvements.

Pour chaque exercice, les gymnastes reçoivent une note dérivée de l’évaluation de leur performance par les juges. Tout cela constitue le score final que l’athlète obtient.

Si la créativité joue un rôle essentiel, notamment en termes d’originalité, il existe des normes techniques et éthiques qui guident la pratique professionnelle de la gymnastique rythmique. Actuellement, la Fédération internationale de gymnastique -FIG- est le principal organisme chargé de réglementer tous les aspects des compétitions internationales.

Concepts de base des règles de compétition de la gymnastique rythmique

La compréhension des règles techniques de la gymnastique rythmique peut être quelque peu complexe, surtout pour les débutants. Nous passerons en revue ci-dessous les règles fondamentales qui guident les principales compétitions de ce sport artistique au niveau international :

Format des concours

La gymnastique rythmique peut être pratiquée individuellement ou en groupe, qui se compose actuellement généralement de cinq athlètes. Cependant, jusqu’en 1994, la pratique la plus courante dans les compétitions internationales consistait à faire participer des équipes de six membres.

Selon le type d’exercice pratiqué, les gymnastes d’un même ensemble peuvent se produire avec le même engin ou avec un engin différent. Dans les exercices dits mixtes, trois athlètes utilisent le même engin, tandis que les deux autres utilisent un engin différent.

Une gymnaste faisant une figure.

Pour les exercices individuels, les compétitions durent en moyenne entre 1 minute et 15 secondes et 1 minute et 30 secondes. Entre-temps, l’ensemble des exercices est réalisé dans une fourchette de durée allant de 2 minutes et 15 secondes à 2 minutes et 30 secondes.

Dans les deux formats, les exercices sont effectués sur un tapis – ou praticable – de dimensions standard de 13 x 13 mètres.

Système de classification des individus et des groupes

Le format du classement peut varier légèrement selon l’événement ou le championnat. Le Championnat du monde de gymnastique rythmique et la plupart des championnats continentaux (y compris le championnat européen) adoptent un format établi. La modalité individuelle respecte le système suivant :

  • Concours I : c’est la première étape, de la classification. À ce stade, les scores des quatre exercices de chaque gymnaste sont additionnés, ce qui détermine les finalistes du concours général.
  • Concours II : il s’agit de la finale de la compétition générale, à laquelle participent les 24 athlètes les mieux classés. Il se tient après le concours III (malgré la numérotation).
  • Concours III : il s’agit de la finale du concours par engin. S’y affrontent les 8 athlètes ayant obtenu le meilleur score lors de la première phase de qualification par engin. Il se tient directement après le concours I, sauf lorsqu’il y a une étape du concours IV.
  • Concours IV : est organisé occasionnellement par équipes, mais n’implique pas réellement une nouvelle compétition. Les 12 meilleures notes de chaque pays (trois notes par engin) sont sélectionnées lors de la phase de qualification.
Un groupe de gymnastique rythmique.

De même, le mode de compétition par équipes ne comporte pas de phase de qualification. Le concours comprend les deux phases suivantes :

  • Concours I : c’est le concours général. Les notes obtenues dans les deux exercices (d’engin identique et mixte) sont additionnées.
  • Concours II : il s’agit de la grande finale par engin. Y sont admis les huit ensembles ayant obtenu les meilleures notes lors de la première étape.

Les Jeux Olympiques ont une particularité par rapport à d’autres événements de grande couverture internationale : tant en individuel qu’en équipe, seule la compétition générale est organisée.

Système de notation

Les exercices effectués par les gymnastes sont évalués par les juges de compétition, selon le Code pointage, qui est révisé tous les quatre ans par la FIG.

Selon le Code actuellement en vigueur (2017-2020), la note finale d’un exercice est obtenue par la somme des notes de Difficulté (D) et d’Exécution (E). Chacune de ces notes a une valeur maximale de 10 points ; ensuite, la note finale maximale pour un exercice est de 20 points.

Des pénalités sont également prévues, par lesquelles des points sont soustraits de la note finale, pénalisant ainsi l’athlète pour les erreurs commises lors de sa routine.

Engins

La FIG choisit les engins qui seront utilisés dans les exercices pour chaque catégorie. Seuls quatre des cinq engins disponibles en gymnastique rythmique sont sélectionnés pour la même compétition.

Ces cinq appareils sont : cerceau, ballon, massues, ruban et corde (déplacé de la catégorie senior en 2011). Selon la catégorie, ces engins peuvent avoir des mesures standard. En France, elles sont réglementées par la Fédération française de gymnastique.

Cela pourrait vous intéresser ...
Equipement de gymnastique pour faire du fitness à la maison
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Equipement de gymnastique pour faire du fitness à la maison

Découvrez dans cet articles quels sont les équipements de gymnastique que vous devriez avoir chez vous pour vous entraîner.



  • REGLAMENTOS, NORMATIVAS Y PROTOCOLOS. Web oficial Federación Española de Gimnasia. Extraído de: http://rfegimnasia.es/
  • Reglamentos. Web oficial Federación Internacional de Gimnasia. Extraído de:://www.gymnastics.sport/site/rules/rules.php