Bénéfices du sport pour les plus petits

Les parents doivent être les principaux à stimuler ces routines, même s'il y a des enfants qui sont nés pour courir, sauter ou donner des coups de pied, cela est un peu plus difficile pour d'autres enfants. Cependant, dans tous les cas, la stimulation sportive doit contempler la diversion et le respect des règles.

Dernière mise à jour : 16 mai, 2021

Les bénéfices des sports sur les enfants

L’habitude de pratiquer des activités physiques régulièrement doit être inculquée aux enfants dès leur plus jeune âge. La liste de bénéfices du sport pour les plus petits est presque infinie. En commençant avec des améliorations évidentes dans les processus d’apprentissage et des performances scolaires.

 

Bénéfices pour l’esprit

Quand on parle des apports de l’activité physique en général, on a tendance à énumérer en premier lieu ce qu’on gagne au niveau physique. Mais ce n’est pas que le corps qui bénéficie de ces travaux. L’esprit en ressort aussi fort, voire même plus, que les muscles.

Bénéfices du sport sur l'esprit des enfants

La participation à des entraînements et à des compétitions sportives facilite aux enfants l’intégration sociale. Ils partagent forcément des expériences avec des compagnons du même âge et avec des intérêts similaires. Ils gagnent en indépendance et en gestion de situation conjoncturelles.

Tout cela a lieu dans un contexte dans lequel les enfants ont le devoir de s’acquitter de normes et de règles. C’est un aspect qui, en-dehors du sport, les aidera à s’épanouir pleinement dans tous les aspects de la vie en communauté.

Les enfants sportifs, avec le correct accompagnement de leurs entraîneurs et des membres de leur famille, surmontent leur timidité ou une baisse estime d’eux mêmes. De plus, cela augmente leurs niveaux d’attention et de concentration, comme la mémorisation.

 

Synonyme de bonne santé

Manger équilibré est une autre habitude qui sans arriver à un extrême doit être inculquée dès le plus jeune âge. L’activité physique constante a tendance à être accompagnée d’un excellent état de forme physique.

Le sport et la bonne santé des enfants

Par exemple, deux des bénéfices du sport pour les plus petits sont : ampliation de la capacité respiratoire et activation des glandes de croissance.

Les processus d’apprentissage fonctionnent à travers de deux canaux : le mouvement et les sens. C’est pour cela qu’à partir de la naissance, faire en sorte que les petits bougent est vital pour atteindre le développement adéquat de la motricité.

 

Bénéfices du sport pour les plus petits au niveau physique

Pour de nombreux adultes, la principale raison de pratiquer régulièrement n’importe quel sport est la stimulation de capacités physiques, faire grandir les muscles, ainsi que l’augmentation de la force et de la résistance.

Il s’agit aussi de fortifier tous les organes au niveau interne, en partant principalement du cœur. Avec les enfants, il n’y a pas de grande différence. Même si certaines considérations doivent être prises en compte à chaque âge.

Niveau physique des enfants qui font du sport

 

Un allié dans la bataille contre le surpoids

L’Organisation Mondiale de la Santé considère l’obésité comme un problème global, c’est une situation plus dramatique dans des pays avec des hauts niveaux de développement et d’économies solides.

Les chiffres d’enfants et adolescents en surpoids sont alarmants. Selon des chiffres de l’entité multinationale, il y a plus de 42 millions d’enfants vivant avec cette condition dangereuse. Dans ce total, 83 % sont nés dans le « premier monde », pendant que les plus affectés se situent entre l’âge de 5 et 17 ans.

Cette situation s’est transformée en l’un des moteurs principaux pour encourager le sport chez les plus petits. Mais ceci est un travail qui est souvent laissé entre les mains des professeurs et des écoles.

C’est un travail qui doit commencer à la maison et qui a également besoin des facteurs de grande influence, comme les médias de communication massive.

 

Sports en accord selon chaque âge

Il y a des activités sportives que les enfants mènent à bien dès qu’ils apprennent à marcher, de manière naturelle ou intuitive. Donner un coup de pied dans un ballon et nager en sont les exemples classiques. À mesure qu’ils grandissent et mûrissent physiquement et mentalement, leurs capacités leur facilitent l’entrée dans des disciplines plus complexes.

Les pédiatres insistent pour que dès la première année, les enfants soient actifs au moins trois heures par jour. Entre les activités recommandées jusqu’à cinq ans, il y a la bicyclette, la course et le saut. Aussi, il y a les jeux aquatiques.

À partir de six ans, on doit maintenir des routines d’exercices modérés de 60 minutes, deux ou trois fois par semaine. Sauf quelques exceptions comme le tir à l’arc (à partir de 12 ans), les enfants peuvent pratiquer n’importe quel sport.

Il est important que les enfants se divertissent et en profitent. L’exercice, surtout pendant l’enfance, ne doit pas être vu comme une obligation.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 clés pour entraîner les enfants
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
10 clés pour entraîner les enfants

La psychologie sportive des enfants requiert l'aide d'un entraîneur pour transmettre de bonnes valeurs ! Voici 10 clés utiles pour entraîner les enfants.