Comment pratiquer le qi gong ?

Avec le qi gong, une discipline orientale chinoise liée au taoïsme et au bouddhisme, nous pouvons améliorer la santé mentale et physique. Apprenez-en plus sur ce produit et ses avantages.
Comment pratiquer le qi gong ?

Dernière mise à jour : 05 mai, 2021

Également connu sous le nom de chi kung, le qi gong est un ensemble de techniques liées à la médecine traditionnelle chinoise. Le qi gong comprend des exercices pour l’esprit, la respiration et le corps, l’objectif général étant de maintenir la santé.

Cependant, pour les traditions taoïste et bouddhiste, le qi gong est une méthode qui permet à ceux qui le pratiquent d’atteindre l’illumination. Si l’on se fie à la traduction, on peut dire qu’il s’agit du “travail de l’énergie vitale” sur lequel les cultures asiatiques insistent tant.

Qu’est-ce que le qi gong ?

On peut placer le qi gong dans le même groupe que le reiki et le tai chi, car ce sont toutes des thérapies traditionnelles orientales dont l’objectif est de canaliser correctement l’énergie vitale à travers les méridiens qui parcourent le corps.

Il existe de nombreux systèmes pour pratiquer le qi gong, que ce soit avec le corps immobile ou en mouvement. Les plus anciens exercices de cette technique remontent à la dynastie Zhou, au VIe siècle avant J.-C..

On peut trouver différents systèmes de qi gong populaires (environ 20), mais le plus populaire et le plus pratiqué est le wuqinxi ou “jeu des cinq animaux”. Son créateur était un médecin appelé Hua Tuo et il imite les mouvements du tigre, du cerf, du singe, de l’ours et de la grue ; chacun d’eux a ses propres caractéristiques, attitudes et esprits.

En pratiquant le qi gong, nous travaillons à l’unification du corps et de l’esprit. D’une part, cette technique nous permet de nous calmer et de concentrer nos pensées et notre respiration. D’autre part, elle exige une attention aux mouvements, comme dans le yoga.

Quels sont les avantages du qi gong ?

personnes s'entraînant dans la forêt

Cette ancienne gymnastique thérapeutique peut nous aider à plusieurs niveaux : mental, physique, émotionnel et spirituel, comme l’indique une étude publiée dans l’American Journal of Health Promotion.

Sur le plan mental, cette discipline guide l’énergie intérieure, réduit les pensées négatives et les inquiétudes. Elle régule également le sommeil, augmente la clarté mentale et la capacité de mémoire. Il convient de noter que l’étude citée ci-dessus ne fait que vérifier les bénéfices associés au repos.

Sur le plan physique, le qi gong stimule la fonction des organes internes, améliore le transit intestinal, augmente la souplesse, prévient les problèmes typiques d’un mode de vie sédentaire, fait travailler les muscles et active la circulation sanguine. Contrairement aux avantages pour l’esprit, presque toutes ces conséquences ont été prouvées par la science.

Sur le plan émotionnel, cette activité régule la circulation des méridiens et des organes internes en relation avec les sentiments. Selon la théorie des cinq éléments, le cœur abrite l’euphorie, la rate l’inquiétude, le foie la colère, le rein la peur et le poumon la tristesse.

Enfin, sur le plan spirituel, la tradition affirme que sa pratique est nécessaire pour être en harmonie avec la nature, développer les qualités humaines, maintenir des habitudes saines et améliorer la qualité de vie.

Comment pratiquer le qi gong

L’essence du qi gong consiste à synchroniser trois processus vitaux : le corps, l’esprit et la respiration. Cette pratique nécessite trois étapes. La première est la relaxation par le contrôle du corps.

L’étape suivante consiste à réguler la respiration afin qu’elle soit régulière et calme. Il y a un guide avec huit façons de respirer. Les mots clés sont : calme, doux, profond, long, continu, égal, lent et délicat.

Enfin, nous procédons au contrôle de l’esprit, afin de pouvoir également détendre le corps et la respiration avec succès. Ensuite, nous vous indiquerons quelques exercices de base du qi gong, une excellente façon de se familiariser avec cette discipline :

1. Exercice de tonification

Debout, levez les bras en inspirant par le nez. Écartez les bras puis abaissez-les en expirant lentement par la bouche. Enfin, pliez les genoux et gardez le dos droit pendant l’exercice.

2. Exercice de sédation

Pour commencer, inspirez par le nez et éloignez vos bras de votre corps. Puis, expirez par la bouche en ramenant vos bras vers l’avant de votre poitrine.

femme âgée faisant du qi gong

3. Exercice d’étirement

D’abord, inspirez par le nez et étirez vos bras vers le haut, en pointant vers le ciel. Ensuite, penchez-vous un peu en arrière pour bien étirer vos genoux et votre colonne vertébrale. Enfin, expirez par la bouche et amenez votre corps en avant pour détendre vos jambes, vos bras et votre dos. Maintenez chaque posture pendant 20 à 45 secondes.

Quelle est la différence entre le tai chi et le qi gong ?

De nombreuses personnes se demandent quelle est la différence entre le qi gong et le tai chi. Si les deux disciplines travaillent sur la posture et la respiration avec des mouvements lents et coordonnés, elles diffèrent par certaines caractéristiques.

Le qi gong est le “parent” du tai chi, puisqu’il a plus de 3600 ans d’histoire. Ce dernier est considéré comme une forme avancée de son ancêtre. En outre, le but du qi gong est de prévenir les maladies, tandis que le but du tai chi est d’améliorer la santé et l’autodéfense.

Il faut également considérer que les exercices de qi gong peuvent être appris en peu de temps. En revanche, ceux du tai chi exigent la pratique de cinq techniques traditionnelles : Chen, Wu, Yang, Sun et Wu.

Enfin, le qi gong peut être pratiqué aussi bien debout qu’assis, et le même exercice n’est pratiqué qu’une seule fois par séance. Dans le tai chi, en revanche, les exercices se font debout et sont programmés selon des séquences de mouvements mémorisés.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi utilise-t-on le tai chi pour améliorer l’équilibre ?
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Pourquoi utilise-t-on le tai chi pour améliorer l’équilibre ?

Le tai chi est idéal pour améliorer l'équilibre et réduire les risques de chute. Dans l'article suivant, nous vous expliquons pourquoi.



  • Barrow DE, Bedford A, Ives G, et al. 2007. An evaluation of the effects of Tai Chi Chuan and Chi Kung training in patients with symptomatic heart failure: a randomised controlled pilot study. Postgraduate Medical Journal. https://pmj.bmj.com/content/83/985/717
  • Jahnke, R., Larkey, L., Rogers, C., Etnier, J., & Lin, F. (2010). A comprehensive review of health benefits of qigong and tai chi. American Journal of Health Promotion : AJHP, 24(6), e1–e25. https://doi.org/10.4278/ajhp.081013-LIT-248