Découvrez l'histoire du Trophée Pichichi

03 novembre, 2020
Le trophée Pichichi est décerné au meilleur buteur de chaque saison de la ligue espagnole. Il porte le nom d'un grand attaquant du début du siècle, nommé Pichichi.

Avec un nom quelque peu curieux, le Trophée Pichichi est très apprécié dans la Ligue Espagnole. Souhaitez-vous en savoir davantage sur l’histoire de cette distinction donnée au meilleur buteur du pays ? Nous vous en disons plus sur ce prix si spécial.

Pourquoi Pichichi ?

Avant d’évoquer le tournoi Pichichi, nous devons nommer l’homme qui a donné son nom à cette distinction. Nous faisons référence au joueur Rafael Moreno Aranzadi, plus connu comme Pichichi, qui jouait comme attaquant à l’Athletic Club.

Entre 1910 et 1920 -lorsque la ligue espagnole n’était pas encore créée- Pichichi, en raison de sa petite taille, fut buteur pendant plusieurs saisons. Notamment avec un hattrick contre le RDC Espagnol.

De plus, cela vaut la peine de souligner que Moreno Aranzadi fut le premier à marquer un but dans le Stade de San Mames en 1913. En 1926, un buste a été placé dans les tribunes de Misericordia, dans un hommage évident à ce joueur de Bilbao.

Le joueur de football Pichichi.

Pichichi nous a quitté avant ses 30 ans, suite à une intoxication présumée à la suite d’une ingestion d’huîtres. C’était en 1922, un an après qu’il se soit retiré du football professionnel.

La création du Trophée Pichichi

Le prix, qui n’est pas officiel et se base sur les chroniques des journalistes, fut créé par les journaux sportifs espagnols Marca et Arriba -aujourd’hui disparus- pour la saison 1952-1953.

Il s’agit d’une reconnaissance du meilleur buteur de chaque saison. Ce qui est curieux, c’est qu’il est également attribué aux joueurs ayant marqué le plus de buts depuis 1928. Grâce à cette rétroactivité, le premier vainqueur du Trophée Pichichi fut l’espagnol Paco Bienzobas, de la Real Sociedad. Il a marqué 14 buts lors de 18 matchs entre 1928-1929.

Les vainqueurs du Trophée Pichichi

Toutefois, le premier vainqueur est l’espagnol Telmo Zarra, de l’Athletic Club, qui a marqué 24 buts sur 29 matchs lors de la saison 1952-53. En outre, Zarra avait déjà reçu une reconnaissance à cinq reprises avant cela.

Un autre joueur qui a reçu le Trophée Pichichi à six occasions est l’argentin Lionel Messi. Le premier lors de la saison 2009-10 et le dernier (jusqu’à aujourd’hui) durant la saison 2018-2019.

Par ailleurs, Leo est le joueur qui a marqué le plus de buts dans une saison. Il a effectivement marqué 50 buts sur 37 matchs de la Ligue en 2011-2012. Il est également le joueur ayant la meilleure moyenne sur une saison. En 2012-13, il a marqué 46 buts lors de 32 matchs, avec une moyenne de 1,44 par match.

Lionel Messi lors d'un match.

Avec cinq Trophées Pichichi chacun, nous pouvons citer l’argentin Alfredo Di Stéfano (entre 1953 et 1959), l’espagnol Enrique “Quini” Castro (entre 1973 et 1982) et le mexicain Hugo Sanchez (entre 1984 et 1990). C’est précisément ce joueur de l’Athletic de Madrid et du Real Madrid qui fut le vainqueur pendant quatre saisons consécutives.

D’autres buteurs ayant reçu cette distinction

Parmi les autres joueurs possédant plus d’un Trophée Pichichi à leur actif, nous pouvons citer le hongrois Ferenc Puskas (quatre prix entre 1959 et 1960, en jouant pour le Real Madrid). Puis, l’espagnol Isidro Langara (trois prix entre 1933 et 1936, il jouait dans le Real Oviedo).

Vient ensuite un autre espagnol José Eulogio Garate (trois distinctions entre 1968 et 1971 en défendant les couleurs de l’Athletic de Madrid). Et enfin le portugais Cristiano Ronaldo (trois trophées entre 2010 et 2015 alors qu’il jouait pour le Real Madrid).

Avec deux trophées Pichichi, nous trouvons les espagnols Guillermo Gorostiza, Edmundo “Mundo” Suarez, Manuel “Pahino” Fernandez, Amancio Amaro et Raul Gonzalez. Puis, l’argentin Mario Alberto Kempes, le brésilien Ronaldo et l’uruguayen Diego Forlan.

Lors de certaines éditions, le Trophée Pichichi fut partagé par deux ou trois joueurs qui avaient marqué la même quantité de buts pendant la saison. Par exemple, en 1957-1958, Ricardo Alos, Manuel Badenes et Alfredo Di Stéfano l’ont tous les trois remporté (19 buts chacun).

De même, en 1969-1970 Amancio Amaro, Luis Aragonés et José Eulogio Garate (16 buts par joueur). En 1968-1969 Amancio Amaro et José Garate (14 buts chacun). Puis en 1983-1984 Jorge da Silva et Juan Gomez (17 buts par joueur).

Bien que le Trophée Pichichi ne soit pas officiel, ses statistiques comptent pour le Soulier d’Or, décerné par European Sports MagazinesLe premier joueur à avoir remporté le Soulier d’Or et le Trophée Pichichi la même année fut Hugo Sanchez lors de la saison 1989-1990.

Enfin, les autres vainqueurs furent le brésilien Ronaldo (1996-1997), Roy Makaay (2002-2003), Diego Forlan (2004-2005 et 2008-2009), Lionel Messi (les six fois 2009-2010, 2011-2012, 2012-2013, 2016-2017 puis 2018-2019), Cristiano Ronaldo (2010-2011, 2013-2014 et 2014-2015) et Luis Suarez (2015-2016).

  • Goal – ¿Por qué se llama ‘Pichichi’ al máximo goleador de La Liga de España? – Mayo 2020 – https://www.goal.com/es/noticias/por-que-se-llama-pichichi-al-maximo-goleador-de-la-liga-en/scjl5ru2mahc16s93vzwte6gz
  • FC Barcelona – Superar a Zarra y a Pelé, los dos próximos retos históricos de Leo Messi – Junio 2020 – https://www.fcbarcelona.es/es/futbol/primer-equipo/noticias/1677178/superar-a-zarra-y-a-pele-los-dos-proximos-retos-historicos-de-leo-messi