Qu'est-ce que le calciopoli ?

Qu'est-ce que le calciopoli ?

Dernière mise à jour : 04 juin, 2021

Le football italien, la série A, étaient en 2004 sur toutes les lèvres, et non en raison d’un champion ou du jeu développé de les équipes, mais à cause d’un scandale connu sous le nom de Calciopoli. Nous vous préciserons donc, ci-après, en quoi il consistait et quels furent les clubs affectés.

Les débuts du Calciopoli

Nous devons, pour parler des débuts de ce scandale, revenir dans le temps à la saison 2004-2005 du championnat italienne. Nous apprîmes, grâce aux interceptions téléphoniques, que certaines «grosses» équipes conspiraient pour bénéficier d’avantages lors des rencontres.

« Comment faisaient-ils ? Ils nommaient des arbitres qui les favorisaient lors de matches de championnat clés et influençaient donc directement les résultats. »

Les procureurs de l’agence italienne de football GEA World enquêtèrent et décodèrent les conversations par téléphone. Ces discussions furent ensuite publiées dans des journaux italiens – et pas seulement dans les journaux sportifs – sous le nom de Calcopoli.

Il fut avéré que les PDG de la Juventus, Luciano Moggi et Antonio Giraudo, parlèrent personnellement avec des officiels du football pour influencer la nomination des arbitres. Après la plainte correspondante adressée au juge pénal de la ville de Turin – siège de la Vecchia Signora – tous les appels téléphoniques de Moggi et de Giraudo furent enregistrés.

L’une desdites communications montre l‘arbitre en chef de la Fédération italienne de football, Pierluigi Pairetto, être invité à désigner des arbitres “favorables” à la Juventus. Quelques suggestions de noms apparaissent même afin de soutenir discrètement cette équipe. Autrement dit, pour changer le cours des matchs qui ayant un impact direct avec ceux de Turin.

Les enquêtes proviennent des «murs» de la Juventus après qu’ils constatèrent que Pairetto était en communication avec des managers d’autres équipes dans le même but (pour leur fournir des arbitres sympathiques). Nous nous référons ici à des clubs de renoms en Italie et dans le monde tels que l’AC Milan, la Fiorentina et la Lazio.

Calciopoli

Les sanctions des équipes lors du Calciopoli

Cette enquête resta au début dans le monde du sport – et de ses dirigeants. Les juges rouvrirent toutefois l’affaire lorsque les informations parvinrent aux journaux locaux, y compris le prestigieux Corriere della Sera. Ils « autorisèrent » la Fédération italienne de football à déterminer, dans un premier temps, les culpabilités.

Les premières sanctions de l’affaire communément appelée Calcopoli apparurent le 4 juillet 2006 :

Juventus

La Fédération italienne lui retire ses deux derniers scudettos, ceux de 2004-2005 et 2005-2006. Elle se vit retirer 30 points ce qui amena sa rétrogradation en série B. Les dirigeants durent en outre payer une amende de 120 000 euros.

AC Milan

L’équipe se vit interdire de disputer la Ligue des champions de la saison 2006-2007 dès la phase préliminaire de la compétition. Le plus drôle est que les rossoneros s’étaient qualifiés et avaient remporté ce tournoi.  Le Milan se vit retirer 15 points au championnat local et dut payer une amende de 100 000 euros.

Fiorentina

L’équipe se vit retirer 12 points, ce qui provoqua la relégation de Florence en Serie B. Ils durent par ailleurs payer une amende de 100 000 euros.

Lazio

Cette équipe de la capitale se vit infliger à une amende de 100 000 € et un retrait de 30 points.

Les dirigeants sportifs des équipes concernées se virent également infliger des sanctions individuellesCe fut le cas, par exemple, du président de la Lazio, suspendu quatre mois, et de l’administrateur délégué de la Juventus, cinq ans.

L’arbitre Massimo De Santis écopa de quatre ans de suspension, tandis que le président de la Fédération italienne de football dut payer une amende de 80 000 euros.

Calciopoli

Les répercussions du calcipoli sur le football italien

Outre la descente des équipes en Serie B, l’une des conséquences de ce scandale fut le changement de titre de champion. Pour la saison 2004-2005, initialement remportée par la Juventus, le scudetto était vacant.

L’Inter Milan se vit octroyer le titre fut de la saison 2005-2006 tandis que la deuxième place revint à la Roma. Palerme et Chievo Verona se qualifièrent par ailleurs pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions 2006-2007.

Notons enfin que Calciopoli affecta particulièrement la Juventus. Jouer en Serie B, diminua ses revenus. Beaucoup de leurs stars – comme Ibrahimovic, Cannavaro et Zambrotta – migrèrent alors vers d’autres clubs. La Juventus retrouva toutefois la Serie A en 2007 grâce notamment à Buffón, Trezeguet, Del Piero, Camoranesi et Nedved.


Cela pourrait vous intéresser ...
La fraude financière dans le sport
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
La fraude financière dans le sport

La fraude financière dans le sport est l'ensemble des délits financiers relevant du droit national et international. Blanchiment d'argent, corrupti...