Différences principales entre padel et tennis

Vous pensez peut-être qu'il existe très peu de différences entre le padel et le tennis, mais en réalité ce sont deux sports très différents... même si tous les deux consistent à frapper dans une balle par-dessus un filet. Découvrez leurs différences.
Différences principales entre padel et tennis

Dernière mise à jour : 12 janvier, 2021

Certaines personnes pensent qu’il existe très peu de différences entre le padel et le tennis car le principal objectif des deux sports est de frapper dans une balle avec une raquette. Toutefois, les différences sont bien plus nombreuses que vous ne le pensez. Découvrez-en davantage !

Ces deux sports sont des sports de raquette et se pratiquent en plein air. Bien qu’il existe également des terrains couverts. L’objectif est de frapper la balle avec une raquette et de la faire passer dans le camp adverse. Tous deux marquent des points lorsque l’adversaire ne rattrape pas la balle ou ne la renvoie pas de l’autre côté dans les limites autorisées. C’est là qu’interviennent les similitudes entre les deux disciplines.

Quelles sont les principales différences entre padel et tennis ?

Malgré les coïncidences, les différences entre le padel et le tennis sont plus nombreuses qu’on le suppose. L’histoire, les règles et le terrain sont quelques-unes des caractéristiques que ces deux sports ne partagent pas.

1. L’histoire

Les origines du tennis sont antérieures à celles du padel. Le premier fut créé en Europe au XIIème siècle même si ce n’est qu’à la fin du XIXème siècle que les premiers tournois ont commencé à se disputer en Angleterre. En revanche, le padel est une invention latino-américaine, plus précisément mexicaine, qui remonte à la fin des années soixante.

2. La raquette, l’une des différences les plus visibles entre padel et tennis

L’un des éléments qui différencient le plus le padel du tennis est justement leur raquette. Tout d’abord, elle se nomme autrement dans le padel : palette ou paddle. De plus, visuellement, on apprécie largement les différences entre elles.

Une femme qui joue au padel.

La raquette de tennis est plus grande. Autrement dit, elle dispose d’une zone de contact plus importante que celle du padel. Elle est également faite de cordes en nylon, au lieu des fibres de carbone de celle du padel. De plus, elle est percée par des trous afin de faciliter le passage de l’air.

3. La balle

Au tennis, la balle est d’environ 6,7 centimètres de diamètre et est généralement jaune, verte ou bleue. Dans le cas du padel, il est admis qu’elle mesure entre 6,32 et 6,77 centimètres de diamètre, avec une couleur jaune ou verte.

Par conséquent, nous avons tendance à penser que cette différence est mineure entre le padel et le tennis. En effet, bien qu’il soit possible d’utiliser la même balle, en réalité elles ne possèdent pas la même pression. La balle de tennis possède un rebond de 134-147 centimètres, alors que le rebond de la balle de padel est de 135-145 centimètres.

4. Le terrain, l’une des principales différences entre le padel et le tennis

Le terrain de padel est effectivement plus petit et parfaitement délimité par des parois qui jouent un rôle prépondérant pendant le match. En effet, les joueurs reçoivent le rebond de la balle depuis les murs. Selon les règles, le terrain de padel mesure 10 mètres de largeur et 20 mètres de long.

Concernant le tennis, le terrain est également de forme rectangulaire. Mais avec 23,78 mètres de longueur et 8,23 mètres de largeur en singles et 10,97 mètres en double. Les lignes sont blanches et il n’y a pas de parois sur les côtés.

Il faut savoir aussi que les terrains de padel peuvent être en résine synthétique ou en gazon artificiel. Tandis que ceux de tennis sont en gazon, en terre battue, en synthétique ou en dur.

Une autre différence que l’on peut constater dans les terrains des deux sports est la hauteur du filet. Au tennis, il est de 0,941 mètres au centre et de 1,07 mètres sur les côtés. Alors qu’au padel, la hauteur du filet au centre est de 0,88 mètres et de 0,92 mètres aux extrémités.

5. Le service

C’est peut-être l’une des différences les plus visibles entre les deux sports. Les deux servent en diagonale et de façon contraire -autrement dit, en direction du camp adverse- mais il existe d’autres caractéristiques de service qui diffèrent.

Un joueur de tennis qui s'apprête à servir.

Au tennis, la balle est lancée verticalement au-dessus de la tête, puis frappée avec la raquette. Dans le cas du padel, la technique est plus “détendue”. Le joueur laisse la balle rebondir pour la frapper sous la hanche avec la raquette.

6. Les joueurs

Au tennis, on peut regarder des matchs de singles -un joueur de chaque côté- ou de doubles -deux joueurs par équipe-. Les singles sont cependant plus célèbres ou populaires. De son côté, le padel se joue toujours en pairs, c’est-à-dire deux joueurs par côté.

Enfin, une autre des différences entre le padel et le tennis concerne les juges et les arbitres. Au tennis, il y a l’arbitre, les juges de lignes et le hawk-eye -dispositif technologique qui nécessite de caméras et de capteurs- pour rendre la justice. En revanche, au padel, il n’y a qu’un seul arbitre. Mais il est courant que les joueurs se mettent d’accord sur la validité des points.

Cela pourrait vous intéresser ...
Prévention des blessures au padel
Fit People
Lisez-le dans Fit People
Prévention des blessures au padel

Le padel est un sport fantastique mais, comme tous les autres, peut entraîner des blessures s'il est mal pratiqué. Voyons cela ensemble.