L'Open d'Australie

25 septembre, 2020
Depuis 1988, le terrain de jeu du tournoi est le Melbourne Park, un complexe sportif avec 4 courts intérieurs et 22 courts extérieurs ; l'Open d'Australie est le premier de quatre tournois du Grand Chelem, et se déroule en janvier.

L’Open d’Australie a été joué depuis sa création sur différents courts, situés à la fois en Australie et en Nouvelle-Zélande. Mais aussi sur deux surfaces : le gazon et actuellement le ciment.

Comme les trois autres tournois du Grand Chelem, la compétition est divisée en catégories, simples et doubles pour les hommes et les femmes, ainsi qu’en doubles mixtes et en compétitions pour les joueurs juniors et vétérans. Ces dernières années, des compétitions pour les joueurs en fauteuil roulant ont également été incluses.

Les deux principaux courts du complexe ont des toits rétractables. Cela permet de fermer les courts et de continuer à jouer en cas de pluie ou de chaleur extrême.

La Rod Laver Arena, est le stade principal du Melbourne Park, qui abrite le tournoi de tennis de l’Open d’Australie. Auparavant, le lieu était connu sous le nom de National Tennis Centre. Il porte le nom d’un grand joueur de tennis australien et a une capacité de 15 000 personnes.

Caractéristiques de ce tournoi

Comme nous l’avons déjà mentionné, les premières éditions de ce tournoi se jouaient sur des terrains en gazon. Aujourd’hui, l’Open d’Australie se joue sur des terrains en dur.

Un joueur à l'Open d'Australie.

En 2008, la nouvelle surface de jeu du tournoi a été inaugurée. Après 20 ans d’utilisation des courts Rebound Ace, il a été décidé de changer le matériau du court pour du Plexicushion.

Cette surface permet à la balle d’aller à une vitesse plus faible, absorbe moins de chaleur et cause moins d’usure aux joueurs. Ce changement signifie que tous les tournois préparatoires de l’Open d’Australie ont modifié leurs surfaces de jeu.

Le hard court est un terrain en ciment considéré comme une surface rapide. Ses rebonds bas et rapides rendent les points courts. Les courts en dur sont plus rapides que les courts en terre battue et en herbe. Ces surfaces sont considérées comme les plus équitables pour tous les types d’acteurs.

Ce Grand Chelem se joue chaque année en janvier. Comme il se déroule en Australie et dans l’hémisphère sud, janvier est donc le mois le plus chaud de l’année. Les températures sont extrêmement élevées. Pour cette raison, il existe une règle de chaleur extrême.

Une règle a été établie qui consistait jusqu’en 2015 à abaisser la température de l’environnement lorsque celle-ci atteignait 35 º C, pour pouvoir terminer les jeux déjà commencés et fermer le toit de l’installation une fois que le set commencé.

Les matchs suivants étaient retardés jusqu’à ce que la température ait suffisamment baissé, ce qui a semblé extrêmement injuste pour les joueurs qui jouaient avant dans des conditions plus mauvaises en raison du temps.

À partir de 2015, cette règle de la chaleur extrême a été modifiée, et lorsque la température atteignait 40ºC, même si le match avait commencé, les joueurs cessaient de jouer jusqu’à ce que la température baisse.

Les vainqueurs des derniers Open d’Australie

Chez les hommes, on peut citer :

  • Novak Djokovic qui a remporté six Open d’Australie : 2008, 2011, 2012, 2013, 2015 et 2016
  • Roger Federer avec six autres Open d’Australie : 2004, 2006, 2007, 2010, 2017 et 2018

Actuellement dans le tennis féminin, on peut citer :

  • Serena Williams qui a remporté sept Open d’Australie : 2003, 2005, 2007, 2009, 2010, 2015 et 2017
  • Angelique Kerber : 2016
  • Caroline Wozniacki : 2018
Serena Williams en plein jeu.
La tenniswoman américaine Serena Williams

Dans la catégorie double, nous avons du côté masculin :

  • Les frères Bryan (Bob et Mike) qui ont remporté ce tournoi à six reprises : 2006, 2007, 2009, 2010, 2011 et 2013

Dans la catégorie du double féminin, soulignons :

  • Les sœurs Williams (Serena et Venus) qui ont gagné en 2009 et 2010
  • Sara Errani et Roberta Vinci, qui ont remporté le trophée en 2013 et 2014
  • Bethanie Mattek-Sand et Lucie Safarova qui ont gagné en 2015 et 2017.

Enfin, en double mixte, Daniel Nestor a remporté deux Open d’Australie, le premier avec Katarina Srebotnik en 2011 et le second avec Kristina Mladenovic en 2014.