Qu'est-ce qu'être mince mais métaboliquement obèse ?

Qu'est-ce qu'être mince mais métaboliquement obèse ?

Dernière mise à jour : 04 mars, 2019

Notre apparence nous semble toujours intimement liée à notre santé. Attention cependant à ne pas tant s’y fier. On peut tout à fait être mince en apparence mais avoir des problèmes de santé cachés, ce qui les rend d’autant plus dangereux.

Nous croyons à tort que les personnes qui ont atteint leur poids idéal sont en bonne santé… Ou qu’avoir un ventre parfait sans un centimètre de graisse qui dépasse est signe de bonne santé. Les apparences sont souvent trompeuses : on peut être mince et métaboliquement obèse.

Avec un tel métabolisme, certain d’être en bonne santé, vous ne faites pas d’exercices ou ne passez aucun examen médical, et ne réalisez pas combien cela peut avoir des conséquences graves.

Être mince et obèse à la fois

Étonnant mais vrai, certaines personnes sont minces et obèses à la fois. L’association de ces deux concepts est difficile à comprendre (on pourrait parler du chat de Schrödinger mais sur le plan physique humain), et pourtant, elle existe réellement.

Il est en effet tout à fait possible d’avoir un poids idéal calculé selon la taille, l’âge ou la constitution physique, et d’être pourtant en excès de graisse corporelle. Ce phénomène, appelé “minceur métaboliquement obèse ” ou encore ” obésité à poids normal” touche bien plus de personnes qu’on ne l’imagine.

Le meilleur moyen pour déterminer si une personne est en surpoids ou non est de calculer son IMC (indice de masse corporelle).

Cependant, ce n’est pas toujours le plus efficace : en effet, certains cas peuvent présenter un poids tout à fait normal calculé selon les paramètres stipulés, et posséder pourtant une concentration plus élevée d’adiposité dans le ventre.

mince

Notre santé ne repose pas seulement sur les critères de poids et de taille.

Ainsi, les personnes atteintes d’obésité et pourtant “de poids normal” peuvent tout à fait souffrir des mêmes problèmes que celles qui souffrent d’un “surpoids notable”, à savoir l’hypertension artérielle, l’insulinorésistance, le diabète et un risque accru de problèmes cardiovasculaires.

Nos problèmes de santé proviennent du tissu adipeux, c’est pourquoi il est important de prêter une attention toute particulière à notre pourcentage de masse grasse corporelle.

Retenez également que l’on ne peut se fier uniquement à un indice tel que l’IMC :  bien qu’obtenu après diverses analyses et comparaisons, cet indice reste assez “générique”. Par conséquent, il est toujours bon de comparer plusieurs indices ou analyses pour mieux déterminer notre condition physique.

Les obèses minces et leur santé

Peut-être avez-vous dans votre entourage un ami qui mange de tout et ne semble jamais prendre de graisse. Mais quel est son secret ? Il se peut que son métabolisme soi-disant “privilégié” accumule de la graisse très près des organes vitaux.

Et même si vous ne le voyez pas “en apparence”, cette personne est loin d’être privée des effets négatifs de l’obésité.

Être mince avec un métabolisme d’obèse peut être encore plus dangereux que l’embonpoint. En effet, saviez-vous que de nombreuses personnes souffrant d’insuffisance pondérale ont du cholestérol ? On associe souvent un pourcentage élevé de triglycérides dans le sang au gros ventre, mais ce n’est pas toujours le cas.

Comme le dit si bien le proverbe : “L’habit ne fait pas le moine”; de même, une personne qui a tout d’une mannequin de l’extérieur, peut tout à fait se trouver un mauvaise santé : la graisse viscérale forme comme une “enveloppe” autour du cœur, des reins, du foie, du pancréas…. et le ventre plat n’y changera rien !

Il y a d’ailleurs des personnes obèses tout à fait saines car elles ont peu de graisse viscéral. Le surplus de graisse s’explique alors par la présence d’une forte quantité de tissu cellulaire sous-cutané.

Être mince et obèse en même temps n’arrive pas sans raisons ; plusieurs facteurs peuvent être à la base d’un tel métabolisme : la génétique, le stress, le mode de vie sédentaire – un manque d’activité physique peut conduire à l’accumulation de graisse dans le corps – et l’alimentation (certains glucides augmentent la production d’insuline et provoque l’accumulation de graisse viscérale).

Mais alors que faire lorsque l’on possède ce métabolisme ?

manger

Prenez soin de votre alimentation, avec cinq repas par jour bien équilibré.

Vous aurez beau vous considérer comme une personne “de poids idéal”, être une top modèle aux yeux de vos amis et collègues, et même si votre “unique” défaut semble être un petit ventre à peine remarquable, peut-être devriez-vous tout de même soigner vos habitudes et votre alimentation, pour éviter les maladies silencieuses telle que le cholestérol.

Ne vous en faites pas, rien n’est perdu. Tout d’abord, bonne nouvelle, les graisses externes peuvent être facilement éliminées avec un peu d’exercice et des changements alimentaires. En ce qui concerne la graisse viscérale, il est plus compliqué de la faire disparaître car nous ne la voyons pas. Cependant, elle peut être détectée par des analyses sanguines et d’autres études médicales.

Nous vous recommandons donc de consommer plus de liquides, principalement de l’eau, pour favoriser l’élimination des graisses par l’urine.

Vous pouvez aussi consommer des bouillons de légumes (sans gras, sel ou viande) et des infusions à base de plantes. Boire du jus de citron ou de pamplemousse à jeun peut aider à détoxifier l’organisme et prévenir l’accumulation de graisse.

Enfin, n’oubliez pas les fibres pour réduire la constipation, les oméga-3 pour réduire le stress et les légumes crus pour rassasier votre appétit. Essayez de mettre les sucreries, aliments frits et boissons gazeuses de côté, vous sentirez bien vite la différence.

Cela pourrait vous intéresser ...
Perdre du poids ou maigrir : quelle est la différence ?
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Perdre du poids ou maigrir : quelle est la différence ?

Cet article aborde les différences essentielles qui existent entre le fait de maigrir et celui de perdre du poids, ce qui n'est pas la meme chose.