Le cyclisme et l'Union Cycliste Internationale (UCI)

13 mars, 2020
L'Union Cycliste Internationale, mieux connue sous le nom de UCI, est l'organisme mondial qui régule le cyclisme professionnel. Comment cette entité s'est-elle formée ? Nous vous en disons plus ici.

L’Union Cycliste Internationale, ou UCI, est l’organisme mondial responsable de réguler le cyclisme professionnel. De plus, elle veille à l’application du règlement lors des événements internationaux.

L’UCI réunit les principales fédérations nationales du cyclisme. Par conséquent, elle se charge de les représenter face au Comité International Olympique (CIO).

Mais, pourquoi a-t-il été nécessaire de fonder l’Union Cycliste Internationale ? Et comment ses actions aident-elles à garantir une pratique professionnelle et éthique du cyclisme en tant que sport ? Dans la suite de cet article, nous découvrirons l’histoire du cyclisme et de son principal représentant, l’UCI.

Les origines de ce sport

Comme vous vous en doutez sûrement, les origines du cyclisme sont inévitablement liées à la création du vélo. Ce moyen de transport si populaire aujourd’hui n’a commencé à se développer qu’à la fin du XVIIIe siècle. En effet, plus tôt, il était impossible de parler du cyclisme récréatif ou du cyclisme professionnel.

De fait, la première épreuve de cyclisme dont on a gardé une trace s’est déroulée en mai 1868, comptant uniquement 7 cyclistes. C’est alors que le britannique James Moore a été sacré champion d’un petit circuit aux abords de Paris ; ce sportif courrait sur un vélo en bois avec des roues de fer.

Cependant, la première course officielle de cyclisme a eu lieu presque un an et demi plus tard, fin 1869. Plus de 100 cyclistes se sont lancés dans la compétition en plein air, mais seuls une trentaine ont réussi à parcourir les 123 km entre Paris et Rouen.

Une course de cyclisme

Fait intéressant sur les premières compétitions et exhibitions de cyclisme : généralement, elles étaient associées à l’objectif de promouvoir le vélo. Il ne s’agissait pas seulement d’un jouet ou d’un accessoire récréatif, mais aussi d’un moyen de transport capable de supporter de longues distances. C’est pourquoi, peu à peu, les circuits des courses se sont étendus…

Des premières organisations de cyclisme à la fondation de la UCI

Il n’a pas fallu longtemps avant que le nouveau sport appelé cyclisme gagne en popularité et conquière des milliers d’adeptes. En effet, par exemple, en janvier 1870, moins de deux ans après la première course officielle, le premier club cycliste du monde a été fondé à Florence, en Italie.

Un an plus tard, en 1871, en Hollande, la même chose s’est produite, puis au Royaume-Uni et en Espagne, en 1878. Cependant, la première association nationale du cyclisme a été créée en France, au milieu de l’année 1881. Elle a aussi donné lieu à la célébration du premier championnat au niveau national du cyclisme sur route.

Ainsi, ce sport n’a acquis une représentation internationale qu’en 1892, suite à la création de l’Association Internationale des Cyclistes de Londres. Mais c’est 8 ans plus tard, en 1900, qu’a été fondée l’Union Cycliste Internationale, à Paris, avec le soutien de 6 pays : la Belgique, l’Espagne, les Etats-Unis, la France, l’Italie et la Suisse.

Dès lors, l’UCI est devenue le principal organisme régulateur des compétitions, des cyclistes, des évènements et des exhibitions de cyclisme au niveau international. Aujourd’hui, son siège se trouve à Aigel, en Suisse. Elle se compose de 184 associations nationales, qui s’organisent elles-mêmes en 5 confédérations continentales.

L’Union Cycliste Internationale : fonctions et compétitions

Un homme pratiquant le cyclisme

Comme nous le mentionnions dans l’introduction de cet article, la plus grande et la plus fondamentale des fonctions de l’UCI consiste à réguler la pratique du cyclisme professionnel au niveau international. Agissant main dans la main avec les associations nationales, elle se charge d’assurer l’application de chaque modalité du Règlement du Cyclisme. Et ce surtout lors des compétitions et des événements internationaux.

De plus, l’Union Cycliste Internationale mène à bien une routine détaillée de contrôle des équipements et des accessoires utilisés lors des compétitions. Nous faisons là non seulement référence aux vélos réglementaires pour chaque discipline, mais aussi aux compas, aux plombs, etc.

Au cours des dernières décennies, l’UCI s’est aussi renforcée par des actions concrètes visant à combattre les cas de dopage. Finalement, il s’agit de garantir que le cyclisme en tant que sport soit pratiqué de manière transparente. Et dans les mêmes conditions pour tous les compétiteurs.

 

  • Página oficial de la UCI. Extraído de: https://translate.google.es/translate?hl=es&sl=en&u=https://www.uci.org/&prev=search
  • Reglamento de ciclista UCI. Federación Española de Ciclismo. Extraído de: https://rfec.com/index.php/es/smartweb/seccion/seccion/rfec/Reglamento-del-Deporte-Ciclista-Uci