Que faut-il manger pendant l'entraînement hivernal ?

24 août, 2020
Des repas sains, rapides et chauds, compatibles avec votre routine hivernale ; renseignez-vous sur ce type de nourriture pour ne pas perdre vos performances sportives pendant les mois froids.

Le régime alimentaire du sportif doit varier selon les mois de l’année. Avec l’arrivée de l’hiver, le froid et les baisses de température rendent les préparations chaudes souhaitables, il est donc nécessaire d’adapter l’alimentation à l’entraînement hivernal.

Pour que vous sachiez quels sont les aliments les plus appropriés pour les athlètes en cette période froide de l’année, nous vous expliquons que vous devriez manger pendant votre entraînement d’hiver.

L’essentiel est de continuer à manger sainement et à cuisiner de manière saine mais chaleureuse. Ainsi, votre corps sera mieux préparé à l’exercice et récupérera également plus efficacement. Poursuivez votre lecture et nous vous expliquerons les clés pour manger pendant les mois d’hiver.

Fruits de saison à consommer pendant l’entraînement hivernal

Nous avons parlé à de nombreuses reprises de l’importance de manger des aliments de saison. Non seulement parce qu’ils sont les moins chers du marché, mais aussi parce qu’ils offrent tous les avantages de la consommation des fruits et légumes typiques de chaque saison.

Une barquette de fraises dans la neige.

Les fruits de saison sont à leur meilleur pour être consommés. En outre, ils ont un meilleur goût et un plus grand nombre de propriétés. Si nous pensons à l’environnement et à l’importance d’en prendre soin, ces fruits sont beaucoup plus durables.

Voici les fruits qui sont typiques de chaque saison :

  • L’été. Melon, pastèque, figue ou poire.
  • Le printemps. Fraises, prunes, nèfles ou abricots.
  • L’automne. Raisin, kaki, grenade ou pomme.
  • L’hiver. Oranges, mandarines ou pamplemousses.

Maintenant que vous connaissez les fruits de chaque saison, vous pouvez profiter des propriétés qu’ils contiennent. N’oubliez pas qu’une consommation élevée de fruits a de grands avantages sur l’endurance et la condition physique de l’athlète.

Légumes chauds

S’il est une recette qui est synonyme de vie saine et qui est incontournable pour tout athlète, c’est bien la salade. Pendant l’hiver, ce plat polyvalent est trop froid et donc peu appétissant. Une façon de continuer à manger des légumes pendant les mois d’été est de les faire cuire et de les consommer chauds ou tièdes.

Une soupe carottes coco.

Ce n’est pas parce que vous devez manger vos légumes chauds que vous devez passer beaucoup plus de temps dans la cuisine ou qu’il s’agit de recettes élaborées. Voici différentes façons de manger des légumes et de se réchauffer avant ou après l’exercice.

  • Haricots verts avec des pommes de terre bouillies. Une recette traditionnelle, rapide, saine et pleine de nutriments. Il suffit de faire bouillir les deux ingrédients séparément et de les assaisonner avec un peu d’huile d’olive.
  • Légumes cuits au four. Coupez et épluchez tous les légumes que vous voulez. Vous pouvez en faire rôtir un seul ou en combiner plusieurs. Ajoutez une pincée de sel et un peu d’huile d’olive et faites-les rôtir au four à 170 degrés jusqu’à ce qu’ils soient cuits. C’est dire combien il est facile de préparer un plat de légumes ou un complément parfait à la viande ou au poisson.

La cuisson au four ou à l’eau bouillante est l’une des façons les plus saines de cuire les légumes. Contrairement à la friture, on n’ajoute pas de calories ou de graisses supplémentaires et toutes les propriétés sont préservées. De plus, il existe tellement de types de légumes qu’il est impossible de s’en lasser.

Soupes

S’il y a un aliment typique de l’hiver, c’est bien la soupe. Du point de vue de la nutrition sportive, c’est un aliment très intéressant. Les soupes s’avèrent être un hydratant parfait pour l’après exercice.

Lorsqu’une personne termine sa séance d’exercice, elle est déshydratée et doit donc fournir de l’eau à son corps. A ce stade, après un effort physique, la soupe est parfaite car en plus de récupérer les liquides, elle apporte des nutriments.

Une soupe de légumes à faible teneur en sel et un steak grillé seraient parfaits pour le déjeuner ou le dîner après une séance d’entraînement hivernale. D’une part, la viande fournit des protéines et d’autre part, la soupe aide à hydrater le corps.

Pendant l’entraînement hivernal, le régime alimentaire de l’athlète doit varier pour s’adapter aux nouvelles températures. Cela ne signifie pas que vous devez passer plus de temps dans la cuisine, mais que vous devez préparer les aliments différemment. N’oubliez pas de manger des aliments de saison, des soupes pour vous hydrater et des légumes chauds.