Connexion entre les arts martiaux et le yoga

11 mai, 2020
Ces deux disciplines ont bien plus de points en commun que ce que l'on peut imaginer. Pour cela, nous devons ouvrir notre mental et écarter l'idée que les arts martiaux sont une pratique agressive.
 

Les arts martiaux et le yoga sont à première vue présentés comme des disciplines différentes. La première est liée à la lutte, mais avec un accent prononcé sur la maîtrise de soi. Quant à lui, le yoga est plus orienté vers la méditation et la sensation de paix. Toutefois, il existe de nombreuses connexions entre les deux.

Ceux qui ont pris l’initiative de pratiquer les deux disciplines peuvent affirmer leurs effets positifs. Par exemple, un organisme plus sain et plus fort ainsi qu’un corps et une âme unis dans la recherche d’un équilibre parfait. Autrement dit, c’est une sensation de libération intérieure et la satisfaction de se sentir mieux avec nous-même.

Arts martiaux et yoga : la combinaison qui conduit à une force harmonique

Depuis leurs origines, on peut trouver des caractéristiques communes entre les deux disciplines. Ou plutôt, des points complémentaires à la recherche d’un objectif commun.

Faire face aux situations difficiles avec une force de caractère

La connaissance de son propre corps est la base pour être un grand guerrier. Les asanas du yoga permettent d’identifier même le point le plus occulte de l’organisme. Ils deviennent un véritable miroir intérieur.

Un cours collectif de yoga.
 

Dans les arts martiaux et le yoga, la capacité de dépassement est poussée à l’extrême avec des exigences qui sortent la personne de sa zone de confort. Ainsi, l’épanouissement personnel devient plus facile et la maîtrise de chaque mouvement s’améliore.

D’autre part, les arts martiaux et le yoga se connectent et ne font plus qu’un. Pendant le combat, il est possible d’être préparé à toute situation de danger, en préservant toujours l’équilibre. L’adversaire peut parfois être en déséquilibre et il faut rapidement revenir au centre.

Respirer est un acte conscient

La gestion correcte de la respiration est fondamentale et constitue l’un des piliers des arts martiaux et du yoga. L’apport en air depuis la conscience offre force et énergie. L’acte de méditer a lieu également pendant le mouvement. La concentration est donc plus importante.

Le maintien de ce niveau diminue les situations de stress qui peuvent survenir lors d’une confrontation. La maîtrise de soi est à la fois physique et mentale. Ce qui permet à une personne d’être au meilleur de sa forme. Mais, pour cela, il est conseillé de pratiquer ces exercices une heure par jour.

Au quotidien, les responsabilités professionnelles et personnelles, ainsi que les pressions, nous affectent de manière négative. Par conséquent, il est plus sain de vider l’esprit et de se connecter avec soi-même.

Une meilleure souplesse corporelle

Les positions, la résistance et la pratique continue de ces arts assouplissent le corps. Avec le temps, l’élasticité augmente et avec elle la capacité de se mobiliser. Chaque muscle est travaillé et mis en avant en suivant les instructions du cerveau.

 

Par ailleurs, les arts martiaux et le yoga sont nés en Asie et ont évolué dans le temps et l’espace. Tous deux prônent l’importance du respect, de l’équilibre personnel et du développement corporel. En effet, ils partagent des postures différentes pour l’entraînement quotidien.

Le changement de perspective libère l’âme

Les principes dominants de ces disciplines sont l’humilité, la tranquillité et le respect du corps. En plus de la préparation physique, ces arts impliquent un puissant travail spirituelChaque situation problématique est analysée sous un angle différent.

Grâce à ces exercices, la personne acquiert des outils pour pouvoir prendre du recul avec son ego et s’observer depuis l’extérieur. Effectivement, ceux qui disposent d’un minimum de connaissances peuvent affirmer qu’il est possible de façonner une personnalité.

La poursuite d’un état de bonheur par le biais du contrôle du corps et des émotions est libérateur. Les paradigmes et les préjugés sont brisés et chacun apprend à s’accepter. Il s’agit d’exercices authentiques pour renforcer l’estime de soi et améliorer les relations sociales.

Trois personnes qui pratiquent des arts martiaux.
 

Le but ultime des arts martiaux et du yoga

La caractéristique principale de ces deux disciplines est de devenir des personnes fortes, physiquement et mentalement. La force ne peut s’atteindre qu’avec une véritable harmonie. Ainsi, les exercices de combat s’unissent avec les techniques de respiration. Lorsqu’ils agissent en collaboration, ces apprentissages deviennent alors des sensations supérieures.

L’objectif est de devenir un être humain qui a confiance en lui et en sa capacité à interagir avec le monde. D’autre part, l’identification des points forts et des points faibles permet de comprendre également ceux des autres. En effet, les différences existent et sont mieux acceptées en leur donnant de la valeur. Pour y parvenir, une élévation spirituelle est nécessaire.

Enfin, la pratique des arts martiaux et du yoga partage ces fondements indispensables au développement humain. D’une part, lors d’une attaque physique, puis d’autre part, pour des problèmes mentaux qui nuisent en silence. La perte de la mémoire, le stress et l’insécurité peuvent être évités par la maîtrise des émotions.