Les crampes musculaires, pourquoi apparaissent-elles et comment éviter d'en souffrir ?

Il nous est à tous arrivé de réaliser un certain mouvement et de voir le muscle se contracter avec une douleur lancinante et beaucoup de rigidité. Autrement, d’avoir une crampe.
Les crampes musculaires, pourquoi apparaissent-elles et comment éviter d'en souffrir ?

Dernière mise à jour : 23 mars, 2021

Les crampes sont des contractions involontaires des muscles, généralement douloureuses. Nous vous expliquerons donc, ci-après, pourquoi elles se produisent et comment les éviter. Poursuivez votre lecture !

Les spasmes ou crampes musculaires peuvent survenir pour diverses raisons, telles que notamment le manque d’oxygène dans les muscles, le froid, les mouvements brusques. Elles sont fréquentes pendant les menstruations, lorsque vous vous étirez le corps au réveil ou lorsque vous réalisez une activité physique extrêmement exigeante.

Les crampes musculaires deviennent très agaçantes pour n’importe qui, mais surtout pour les sportifs. En effet, en plus d’être douloureuses, elles interrompent l’exercice et peuvent enflammer la zone affectée.

Pourquoi les crampes musculaires apparaissent-elles ?

Les crampes musculaires sont faciles à identifier. Fondamentalement, un spasme musculaire est la contraction prolongée du muscle. Il tombe dans la catégorie des crampes lorsque la contraction ne peut pas être contrôlée volontairement.

Les crampes chez une sportive.

Les crampes apparaissent généralement pour les raisons suivantes :

  • Peu de circulation dans la zone.
  • Ne pas s’être échauffé ou étiré avant de faire du sport.
  • Pratiquer une activité physique à basse température.
  • Épuisement du muscle.
  • Déshydratation
  • Carence en magnésium ou en potassium.
  • Réaliser un mauvais mouvement ou forcer le muscle à se trouver dans une position non naturelle.

Comment pouvons-nous les éviter ?

Les crampes provoquent une douleur intense, les rendant extrêmement gênantes. Il est donc recommandé de faire tout son possible pour les éviter. La prévention des crampes musculaires est très facile. Il s’agit vraiment de prendre soin des petits détails que nous oublions souvent. Gardez donc ces aspects à l’esprit :

  • Bien s’hydrater. Peu importe que vous vous entraîniez ou non. Restez hydraté à tout moment de la journée. Le défaut d’hydratation augmente en effet le risque de crampes pour tout mouvement que vous pouvez réaliser.
  • S’étirer. Faites un bon étirement avant et après l’exercice. Si vous avez tendance à avoir des crampes pendant le sommeil, faites un petit étirement avant de vous coucher. Il est important de noter que vos muscles doivent être détendus lorsque vous étirez et, devez également respirer doucement.
  • Ne manquer ni de potassium ni de magnésium. Une carence en ces éléments vous rend en effet plus sujet aux crampes. Consommez donc des bananes et des arachides !
  • Évitez d’accumuler de l’acide lactique dans les muscles. Faire de l’exercice très intensément génère de l’acide lactique. Accumuler trop d’acide lactique dans les muscles est extrêmement nocif. Cela ne ferait en effet que favoriser l’existence de crampes. Vous devez, pour réduire l’acide lactique, vous étirer, vous entraîner régulièrement et garder vos muscles oxygénés.
Un homme qui a une crampe au mollet.

Devons-nous consulter un médecin ?

Est-il nécessaire de consulter un médecin si nous avons une crampe ? Non, ces dernières sont généralement transitoires et n’endommagent pas la structure ou la fonction musculaire. Certains symptômes peuvent toutefois nécessiter un examen professionnel. Vous devez donc faire attention aux points suivants :

  • Si des spasmes musculaires apparaissent très fréquemment et dans les mêmes groupes musculaires.
  • S’ils sont associés à des rougeurs ou à des changements cutanés et à une inflammation de la région.
  • Lorsque la douleur est trop intense et insupportable.
  • Si les crampes ne disparaissent pas avec des soins préventifs.
  • Lorsque vous n’avez aucune raison apparente d’en avoir.

Il est essentiel de ne pas s’auto-médicamenter. Il n’est en effet pas recommandé de prendre des médicaments sans diagnostic médical préalable. Outre la mise en pratique des méthodes préventives, vous pouvez également boire des boissons isotoniques pour mieux hydrater vos muscles. Ne prenez toutefois jamais d’antibiotiques ou de remèdes sans d’abord consulter un médecin.

La crampe n’est pas une contracture

Il est important de ne pas confondre une crampe avec une contracture. Le symptôme est très similaire : douleurs et contractions musculaires. Les contractures peuvent toutefois durer des jours ou des mois. Elles sont beaucoup plus graves qu’une crampe. Elles ne disparaissent pas même avec des massages ou des étirements.

Les contractures peuvent survenir en raison de la tension nerveuse, d’un excès d’exercice ou de mauvaises postures. Un exemple de contracture est le torticolis. Soyez donc prudent avec les symptômes que vous présentez et consultez un professionnel pour vous mettre sous traitement. Vous pouvez néanmoins mettre de la glace sur la zone affectée.

Les crampes ne sont pas un sujet de préoccupation. Il est toutefois bon de prendre soin de notre corps, d’où la nécessiter d’éviter les douleurs inutiles qu’une crampe peut causer. N‘hésitez par ailleurs pas à consulter votre médecin si vous commencez à soupçonner tout autre symptôme accompagnant les spasmes musculaires.

Cela pourrait vous intéresser ...
Lésions dans les muscles ischio-jambiers
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Lésions dans les muscles ischio-jambiers

Certaines lésions sont plus courantes que d'autres en sport, comme le claquage des muscles ischio-jambiers...Quelles sont les autres lésions de ces...