Fit People
 

6 conseils pour éviter les blessures au genou en skiant

Vous préparez une escapade à la neige ? Voici six conseils à garder à l'esprit si vous voulez éviter qu'un voyage inoubliable ne se transforme en cauchemar.

6 conseils pour éviter les blessures au genou en skiant

Viimeisin päivitys: 28 décembre, 2020

Les blessures au genou en ski sont la grande crainte de tous ceux qui pratiquent cette activité. Elles se produisent avec une certaine fréquence, car le genou supporte une grande partie du poids du corps, et il est courant d’effectuer des virages avec le pied appuyé en ski.

Ce geste peut entraîner des blessures très graves. Il vaut mieux savoir les prévenir que de devoir les guérir. Voici quelques conseils utiles pour éviter de se blesser au genou en skiant.

Être en bonne forme physique

Bien que cela semble logique, il y a beaucoup de gens qui ne se préparent pas à aller skier. Les gestes que nous faisons avec notre genou lorsque nous skions sont très difficiles à imiter dans un autre contexte pour nous préparer, il est donc essentiel d’avoir une bonne condition physique générale.

Nous devrions faire non seulement des exercices cardio pour pouvoir skier pendant de longues périodes, mais aussi des exercices de force et d’équilibre. Le fait d’avoir des muscles forts les aidera à soutenir une partie de la force qui serait autrement transmise à l’articulation.

Pendant ce temps, en travaillant sur votre équilibre, vos tissus mous seront prêts à supporter des stress inattendus. Les ligaments, tendons et autres auront une plus grande vitesse de réaction aux mouvements brusques, ce qui aidera grandement à éviter les blessures.

Bien qu’il soit difficile de simuler le geste exact, pratiquez toutes sortes de sauts et de pirouettes… toute préparation fera l’affaire. Il est important de faire cette préparation au moins trois jours par semaine pendant plusieurs semaines avant d’aller skier.

Deux personnes faisant des squats.

Apprendre à skier

Comme dans beaucoup d’autres cas, un bon geste sportif est essentiel. Prendre des leçons est un bon moyen d’apprendre, et toute station de ski offre ce service. Ainsi, vous apprendrez à répartir correctement votre force et à agir dans les différentes situations qui peuvent se présenter lors de la pratique de ce sport.

D’autre part, skier avec quelqu’un d’expérimenté peut aussi être un bon moyen de prendre soin de son genou quand on fait du ski. Remarquez ses gestes, posez-lui des questions et, s’il est prêt à vous aider, assurez-vous que vous descendez tous les deux plusieurs pentes ensemble afin qu’il puisse vous voir et vous corriger.

Choisir le bon équipement

Un autre élément fondamental est que l’équipement sportif soit adapté à chaque personne. De la hauteur des bâtons à la longueur et à la forme des skis, en passant par la taille de la chaussure et l’équipement de protection (casque, lunettes…), tout doit être adapté à nos conditions physiques.

Assurez-vous que vous pouvez bouger vos orteils dans les bottes, mais que celles-ci sont serrées et ne font pas danser votre pied. Les skis varieront en fonction de vos compétences ou de votre expérience, mais en général ils doivent être de la même longueur que votre taille. De plus, vous devez être à l’aise pour tenir les bâtons.

Surveiller la météo

Les stations informent sur l’état des pistes en continu. Et maintenant, grâce à Internet, vous pouvez obtenir de bonnes informations à l’avance. Il est important de savoir quelles seront les conditions de visibilité.

L’état de la neige est également un facteur essentiel. Poudreuse, dure, humide, glacée… les types de neige sont nombreux et auront un impact sur la façon dont vous skiez à chaque instant. Vous devez en tenir compte, ainsi que de votre expérience et de votre condition physique, lorsque vous choisissez les pistes que vous allez skier.

Pour prendre soin de votre genou au ski, reposez-vous !

Vous avez fait un voyage dans une station que vous aimez et vous voulez profiter au maximum de votre temps… mais n’oubliez pas non plus l’importance du repos. Nous devons donner à notre corps le temps de se remettre des efforts que nous demandons.

Ainsi, après une journée de ski, il sera toujours préférable de prendre le reste de l’après-midi tranquillement. Prendre un bain, une petite marche, un dîner et une bonne nuit de sommeil de huit heures est la meilleure façon d’être prêt pour le lendemain.

Si, en revanche, nous décidons de passer tout l’après-midi dans le village ou la ville, à marcher et à faire du tourisme – ou pire encore, à courir – nous ajoutons du stress à des structures déjà bien usées. De même, si nous sortons pour faire la fête et que nous ne dormons pas autant qu’il le faudrait, nous ne donnons pas au corps le temps de se préparer.

Des personne faisant du ski.

Être conscient de ses limites

Enfin, nous devons nous rappeler que la grande majorité d’entre nous qui pratiquons le ski ne concourent pas pour les médailles. Il faut donc savoir profiter de l’adrénaline, de la vitesse et des sensations agréables que procure le ski sans prendre trop de risques.

Vous devez connaître vos limites, choisir les pistes en fonction de vos compétences et ne pas oser prendre un chemin que vous ne connaissez pas dans des conditions météorologiques défavorables. Si vous êtes constant, vos compétences s’amélioreront et vous serez en mesure de conquérir cette piste rouge ou noire qui vous résiste.

Mais n’oubliez pas que vous devez apprendre à marcher avant de courir. Il vaut toujours mieux être prudent que de risquer de se déchirer un ligament du genou en skiant.

Rééducation des ligaments croisés en milieu aquatique

Rééducation des ligaments croisés en milieu aquatique

La déchirure des ligaments croisés est la blessure la plus redoutée des sportifs de haut niveau. Connaissez-vous la rééducation avec l'hydrokinésithérapie ?



  • V. Nieto. Consejos para esquiar sin peligro y disfrutar de la nueva temporada. Viajar: la primera revista española de viajes, Nº. 427, 2014, págs. 30-30
  • S.Caudevilla Polo, S.San Gumersindo Lacasa, P.Fanlo Mazas y C.Hidalgo García. Fisioterapia en el equipo nacional de esquí de fondo. Fisioterapia. Volume 29, Issue 6, December 2007, Pages 278-287
  • R. Negrín. Prevención de lesiones en esquí. Revista Médica Clínica Las Condes. Volume 23, Issue 3, May 2012, Pages 313-317