Peut-on prévenir la fracture de la clavicule ?

Il est difficile de prévenir une fracture de la clavicule, mais il existe certaines choses à mettre en place pendant l'entraînement.
Peut-on prévenir la fracture de la clavicule ?

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2020

La fracture de la clavicule est une lésion très douloureuse et hautement invalidante. Pour cette raison, il est fondamental de faire tout notre possible pour la prévenir. Sinon, les séances de rééducation se prolongeront. Examinons plus en profondeur les moyens de prévenir la fracture de la clavicule.

La clavicule est un os qui s’étend horizontalement depuis le sternum jusqu’à la partie antérieure de l’omoplate. Elle est facilement palpable entre le cou et l’épaule. L’une des conséquences d’une telle superficialité est précisément qu’elle devient plus sensible aux lésions.

Par ailleurs, la fonction de la clavicule est d’apporter une stabilité à la zone du système osseux dont elle fait partie. Elle aide également à stabiliser le mouvement du bras. En raison de ces fonctions, quelconque lésion de cet os entraînera des difficultés pour réaliser les gestes avec le bras ou d’autres parties qui sont, d’une manière ou d’une autre, reliées à cet ensemble osseux.

A propos de la fracture de la clavicule…

Une fracture de la clavicule a lieu lorsque la continuité de l’os s’interrompt. Comme toute autre fracture, cette discontinuité occasionne une inflammation, des douleurs ainsi qu’une impuissance fonctionnelle.

Dans le cas de la clavicule, comme elle aide à guider les mouvements du bras, il sera véritablement douloureux de réaliser tout geste impliquant la musculature de l’épaule.

Dans la plupart des cas, le mécanisme lésionnel d’une fracture de la clavicule est un impact direct. Autrement dit, une chute ou un coup sur l’os. Ce type de fracture est donc très fréquent dans les sports de contact tels que le rugby, ou lors des chutes dans les sports comme le ski.

Chute de ski.

Outre la douleur, les symptômes d’une fracture de la clavicule sont les suivants :

  • Inflammation locale.
  • Hématome à côté de l’os.
  • Une grosseur dans la zone de la lésion à cause de la séparation de l’os. Si la lésion est très grave, une extrémité peut même perforer la peau et être visible depuis l’extérieur.
  • L’épaule du côté affecté est plus basse et plus en avant que l’autre.

Est-il possible de prévenir une fracture de la clavicule ?

Etant donné que le mécanisme de lésion est généralement un impact direct, il est compliqué de prévenir ce type de blessures. Cependant, il y a 3 conseils à garder à l’esprit pour limiter les dommages causés par la lésion. Ce sont les suivants:

Maintenir les muscles en bonne forme

Bien qu’il n’y ait pas de muscles qui recouvrent et protègent la clavicule, le fait d’avoir des muscles forts au niveau des bras et des épaules peut aider. En effet, si, lors d’une chute, nous nous rattrapons avec les mains, il y aura une différence significative quant à la gravité de la lésion si les bras et les épaules sont solides ou non.

D’autre part, si nous réalisons un travail d’agilité et de proprioception, nous serons capables de prévenir davantage de chutes.

Apprendre à tomber

De nombreux sportifs de haut niveau apprennent ce concept, précisément pour prévenir les lésions en tombant. Apprendre à chuter en toute sécurité est essentiel lorsque l’on pratique des sports dans lesquels il est fort probable de tomber.

Au basket, au handball ou au ski, pour ne citer que quelques exemples, on apprend les mécanismes de chute qui limitent les dégâts ou du moins la gravité de la lésion.

Agir avec prudence

Le troisième conseil est simplement de faire du sport de façon intelligente. Il sera moins probable de souffrir d’une fracture si nous skions sur des pistes adaptées à notre niveau plutôt que sur des pistes trop rapides.

C’est la même chose si nous jouons au rugby et que nous heurtons constamment les adversaires directement au niveau de la ceinture scapulaire, au lieu de nous placer correctement. La technique est fondamentale pour prévenir les lésions de ce type.

Un homme qui muscle ses épaules et ses bras dans une salle de sport.

Prévenir la fracture de la clavicule

Au-delà de la prévention d’une fracture de la clavicule, le mieux est de l’éviter. Comme il s’agit d’un os très superficiel, il est très sensible aux coups directs qui le cassent. Par conséquent, si nous nous exposons à des situations dans lesquelles nous pouvons tomber ou être facilement percutés, il faut être prudent.

Il est donc fondamental de travailler la musculature, d’exécuter les mouvements correctement, d’apprendre à tomber et de ne pas dépasser ses propres capacités. Et même si nous subissons une fracture, il est fort probable qu’avec ces mesures, la récupération soit totale.

Cependant, il faudra également un premier temps de repos, suivi d’une longue période de physiothérapie, d’exercices et de moyens physiques pour assurer la consolidation de l’os. Dans les cas plus graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Mais si nous pouvons éviter de passer par ce processus, tant mieux.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment éviter les fractures de la cheville ?
Fit PeopleRead it in Fit People
Comment éviter les fractures de la cheville ?

Vous faites beaucoup de sport et souffrez de temps à autre de douleurs à la cheville ? Découvrez nos exercices pour éviter les fractures à la cheville.



  • J. Fernández, M. Martínez, C. Fernández de las Peñas. Tratamiento conservador tras fractura de clavícula: análisis de un caso clínico. Fisioterapia. Volume 26, Issue 6, 2004, Pages 325-332
  • E. Sirvent, J. Calmet, J. Capdevila. Fracturas de clavícula tratadas conservadoramente tras 22 años de seguimiento: resultados funcionales y estéticos. Revista Española de Cirugía Ortopédica y Traumatología. Volume 58, Issue 2, March–April 2014, Pages 108-113
  • A. Arismendi, C. Sarassa. Fractura del tercio lateral de la clavícula en pacientes adolescentes: reporte de caso. Rev. colomb. ortop. traumatol; 23(4), dic. 2009.