Est-il possible de perdre de la graisse dans une partie spécifique du corps ?

Est-ce que la réalisation d'exercices précis visant la zone où le plus de graisse est stockée est efficace ? Nous vous présentons les connaissances scientifiques actuelles sur ce sujet !

Dernière mise à jour : 24 décembre, 2020

En raison de la génétique, les gens ont tendance à accumuler de la graisse dans certaines parties du corps. C’est pourquoi vous souhaitez souvent perdre de la graisse d’une partie spécifique de votre corps. Cependant, est-ce vraiment possible ? Ou gaspillez-vous vos forces pour quelque chose qui ne fonctionnera pas ?

En règle générale, les femmes ont des dépôts de graisse plus importants autour des hanches et des cuisses, qui prennent parfois la forme d’une poire. Au contraire, le stockage de graisse le plus important des hommes se trouve sur le ventre. Ce type d’accumulation de graisse est dit de type pomme.

En raison de l’accumulation de graisse dans des zones spécifiques, il est courant pour ceux qui ont plus de tissu adipeux autour des hanches ou des cuisses d’effectuer des centaines d’exercices pour les fessiers, les adducteurs et les abducteurs dans l’intention de perdre cette graisse localisée.

De même, il n’est pas étonnant de voir de nombreuses personnes effectuer des centaines d’enchaînements abdominaux afin de pouvoir arborer le fameux six pack. Mais que nous disent les experts à ce sujet ?

Les exercices ciblés sont-ils utiles pour perdre de la graisse localisée ?

Le marketing et les réseaux sociaux laissent croire qu’il est possible de perdre de la graisse dans une zone spécifique. Cependant, il est important de savoir que la littérature scientifique ne corrobore pas ces informations de la même manière.

Études sur la perte de graisse

Une étude a été réalisée sur des sujets effectuant un programme d’entraînement abdominal pendant une période de six semaines. Elle avait pour but d’étudier l’effet sur la graisse dans cette zone.

Il a été conclu que ces exercices seuls ne suffisent pas à réduire la graisse sous-cutanée de la composition abdominale et corporelle. Cependant, une amélioration de l’endurance musculaire fut constatée (Vispute, Smith, Le Cheminant & Hurley, 2011).

Il est à noter que si l’on intègre dans sa routine un entraînement visant la zone abdominale, la masse musculaire de l’abdomen va augmenter. En raison de son volume, cela pourrait donner l’impression que la « pomme » susmentionnée est encore plus importante.

Dans ce cas, cette augmentation de volume ne serait pas du tout considérée comme négative. Cependant, si vous souhaitez définir vos abdos, il serait conseillé de le combiner avec un autre type d’entraînement. Et, bien sûr, avec une alimentation saine.

D’autre part, dans une enquête dans laquelle la perte de graisse sous-cutanée accumulée dans la zone du triceps a été analysée par des exercices analytiques, aucun résultat significatif n’a été obtenu non plus (Roby, 1962). Il est cependant important de noter qu’il s’agit d’une étude relativement ancienne.

Recherche soutenant la perte de graisse localisée

Comme dans de nombreux autres sujets, il existe des recherches avec des résultats opposés en ce qui concerne la perte de graisse localisée. En ce sens, il convient de mentionner l’étude réalisée par Scotto di Palumbo Guerra, Orlandi, Bazzucchi, Sacchetti (2017).

Ce travail analyse l’effet d’un programme d’entraînement impliquant un exercice de résistance sévère localisé précédant un exercice de résistance global. Cette recherche conclu que la perte de masse graisseuse localisée dans les membres supérieurs et inférieurs serait possible. Cependant, aucun résultat significatif n’a été observé.

Perdre de la graisse dans une partie du corps : oui ou non ?

Compte tenu de la littérature scientifique à ce jour, et contrairement aux idées reçues, effectuer des exercices de manière localisée dans le but de perdre de la graisse dans la même zone ne semble pas être le plus efficace.

Recommandations pour perdre du gras

Tout d’abord, si vous avez pour objectif de réduire les niveaux de graisse corporelle, une alimentation saine est essentielle. Inclure un contrôle de la balance énergétique est primordial.

Ensuite, combiner des exercices de force avec un travail cardiovasculaire peut être une excellente stratégie pour perdre de la graisse. L’entraînement en force augmentera le métabolisme, tandis que les exercices cardiovasculaires brûleront une grande partie de l’énergie des graisses.

Pour conclure, comme mentionné précédemment, il n’existe pas suffisamment de preuves significatives pour montrer que l’exercice ciblé est efficace pour brûler les graisses localisées. Par conséquent, il est recommandé d’utiliser d’autres moyens déjà mentionnés et scientifiquement prouvés, de préférence sous la direction de professionnels de chaque domaine.

Cela pourrait vous intéresser ...
Fit PeopleRead it in Fit People
Mythes et vérités sur le ventre plat

De nombreux conseils et informations circulent pour obtenir des abdos marqués... Découvrez quels sont les mythes et les vérités sur le ventre plat !



  • di Palumbo Scotto, A., Guerra, E., Orlandi, C., Bazzucchi, I., & Sacchetti, M. (2017). Effect of combined resistance and endurance exercise training on regional fat loss. The Journal of sports medicine and physical fitness, 57(6), 794-801.
  • Roby, F. B. (1962). Effect of exercise on regional subcutaneous fat accumulations. Research Quarterly. American Association for Health, Physical Education and Recreation, 33(2), 273-278.
  • Vispute, S. S., Smith, J. D., LeCheminant, J. D., & Hurley, K. S. (2011). The effect of abdominal exercise on abdominal fat. The Journal of Strength & Conditioning Research, 25(9), 2559-2564.