Comment fonctionne le régime pauvre en oxalate ?

Le régime pauvre en oxalate présente un certain nombre d'avantages pour les personnes souffrant de pathologies rénales, mais aussi des inconvénients dont il faut tenir compte lors de son élaboration.
Comment fonctionne le régime pauvre en oxalate ?

Dernière mise à jour : 08 avril, 2021

L’oxalate est un déchet qui provient du corps humain, mais il peut également être présent dans les aliments que nous consommons régulièrement. Une consommation élevée d’oxalate peut entraîner un risque accru de développer des calculs rénaux. C’est pourquoi nous allons vous expliquer quelles en sont les conséquences et comment fonctionne un régime pauvre en oxalate.

N’oubliez pas que de nombreuses maladies rénales sont dues à des carences nutritionnelles. Un faible apport en eau, et même des facteurs génétiques, peuvent déclencher leur apparition. Jusqu’à récemment, on prétendait – à tort – que l’augmentation de la consommation de protéines pouvait également endommager ces organes.

Comment se déroule le régime pauvre en oxalate ?

Le régime pauvre en oxalate se caractérise par une consommation minimale d’aliments contenant cette substance. En gros, il s’agit des éléments suivants :

  • Myrtilles
  • Café
  • Bière
  • Chocolat
  • Épinards
  • Fruits secs
  • Oranges
  • Betterave rouge
  • Soja
  • Tofu
  • Thé
  • Légumes verts

Comme vous pouvez le constater, la plupart des produits figurant sur cette liste sont des aliments d’origine végétale. Nombre d’entre eux se distinguent par leur teneur en nutriments antioxydants. Il est donc nécessaire d’adapter son régime alimentaire pour assurer un apport continu et efficace en flavonoïdes.

Des myrtilles sur une table.

Conséquences d’un apport élevé en oxalate

Chez les personnes génétiquement prédisposées, un apport alimentaire élevé en oxalate peut augmenter le risque de développer des calculs rénaux. C’est ce que révèle une étude publiée dans l’American Journal of Physiology. En ce sens, une réduction de la consommation de cette substance peut être bénéfique pour protéger la santé des reins.

En même temps, l’oxalate peut être capable d’interférer au niveau intestinal avec l’absorption de certains minéraux. Dans ces cas, il exerce un effet similaire à celui des phytates, comme le prouve une étude publiée dans Hospital Nutrition.

Cet élément peut se combiner au calcium dans le tube digestif, réduisant ainsi la biodisponibilité du minéral. Pour cette raison, il est également connu comme un anti-nutriment.

Pour éviter que l’oxalate ne réduise l’absorption du calcium, il est nécessaire d’augmenter l’apport alimentaire en vitamine D, et d’éviter de consommer des aliments à forte teneur en ce composé avec ceux qui contiennent du calcium.

Incorporation d’antioxydants dans le régime à faible teneur en oxalate

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le régime pauvre en oxalate restreint plusieurs aliments végétaux à forte teneur en phytonutriments. Ces substances ont la capacité de moduler l’inflammation et de réduire l’oxydation dans l’organisme, ce qui favorise la prévention de pathologies complexes.

Pour cette raison, il est nécessaire d’augmenter la consommation de flavonoïdes par d’autres moyens. Une solution peut être d’augmenter la présence de tomates dans l’alimentation. Cet aliment contient du lycopène, un pigment qui s’est avéré très efficace pour prévenir les maladies cardiovasculaires et certains types de cancer.

Une autre alternative est l’inclusion de suppléments à capacité antioxydante ; les suppléments d’anthocyanine et de curcumine sont la meilleure option. Ces deux flavonoïdes parviennent à neutraliser la formation de radicaux libres, ce qui a un impact positif sur la santé de l’individu.

De la poudre de curcuma.

Augmenter l’utilisation d’épices culinaires est également une alternative bénéfique. Nombre de ces ingrédients ont dans leur composition des phytonutriments aux capacités anti-inflammatoires. D’autres, comme le poivre, sont capables de favoriser la perte de poids grâce à l’apport de capsaïcine.

Le régime pauvre en oxalate, une méthode de prévention

Bien que la formation de calculs rénaux soit liée à une composante génétique et à une mauvaise consommation de liquides, un régime pauvre en oxalate peut être bénéfique pour prévenir ce problème.

Par conséquent, vous pouvez limiter les produits ci-dessus dans votre alimentation si vous avez tendance à développer des calculs rénaux. En outre, vous devez consommer davantage de liquide au quotidien, afin de favoriser l’excrétion d’urine et de minéraux par l’urine.

N’oubliez pas que tout ce qui implique une restriction alimentaire peut être contre-productif si des mesures appropriées ne sont pas prises. Dans le cas du régime pauvre en oxalate, il est nécessaire d’augmenter l’apport en antioxydants par d’autres moyens.

À cette fin, une possibilité consiste à consommer davantage de légumes autorisés. Une autre option consiste à envisager l’inclusion d’un complément alimentaire pour corriger la carence.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 aliments bon marché à inclure dans les régimes
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
4 aliments bon marché à inclure dans les régimes

Vous souhaitez commencer un régime sans vider votre porte-monnaie ? Voici 4 idées d'aliments bon marché, sains et parfaits pour toutes sortes de ré...



  • Mitchell T., Kumar P., Reddy T., Wood KD., et al., Dietary oxalate and kidney stone formation. Am J Physiol Renal Physiol, 2019. 316 (3): 409-413.
  • Martínez García RM., Jiménez Ortega AI., Salas Gonzálezz MD., López LM., et al., Nutritional intervention in the control of gallstones and renal lithiasis. Nutr Hosp, 2019. 36: 70-74.