Bénéfices des arts martiaux pour les enfants

Les arts martiaux peuvent être utilisés comme un moyen pour faciliter l'interaction sociale et des valeurs telles que le respect, la solidarité et la responsabilité, ainsi que pour fortifier l'estime de soi et la confiance.

Dernière mise à jour : 01 juillet, 2021

Les arts martiaux pour les enfants

Loin d’appartenir aux catégories de sports violentes, comme ils ont déjà pu l’être, les arts martiaux se sont convertis en synonyme d’une style de vie épanouissant.

Les bénéfices des arts martiaux pour le fonctionnement correct du corps et de l’esprit sont incalculables. Quand les parents se demandent si leurs enfants doivent entrer dans ce monde, la réponse des spécialistes est unanime : sans aucun doute.

Aujourd’hui, ces disciplines font maintenant partie de nombreux programmes pédagogiques. Aussi, elles servent également comme instruments. Ces instruments aident les petits à développer et à stimuler toutes leurs capacités physiques et moteurs.

Les bénéfices en détails

Tout sport pratiqué de manière régulière, amène comme premier résultat une excellente forme physique. Les tissus musculaires mûrissent, et avancent progressivement dans leur renforcement.

Les bénéfices des arts martiaux pour les enfants

De plus, les arts martiaux respectent les processus de croissance des enfants. On arrivera ainsi à établir un délicat équilibre entre les capacités propres à chaque âge, mais ce sport les défiera d’aller toujours plus loin.

Le respect comme principale arme de défense

Il ne s’agit pas d’une bête routine de frapper et être frappé. En effet, les principales « armes » des arts martiaux sont bel et bien le respect, l’estime des autres et beaucoup d’amour propre. Ainsi, les enfants apprennent à valoriser le sens du sport comme une forme de vie.

Même si c’est une discipline que l’on pratique individuellement, le travail d’équipe est vital. Entre les camarades de classe d’art martial, va se développer un esprit de solidarité qui ne se retrouve pas forcément dans tous les sports où le travail d’équipe est essentiel.

Le respect et les arts martiaux

La culture orientale à portée de main

Le développement des moyens de communication a amené avec lui une massification a échelle quasi globale des connaissances. À travers d’internet, on peut voyager à n’importe quel coin de la planète, sans avoir besoin de monter dans un avion.

Les personnes qui en Occident sont des pratiquants des arts martiaux asiatiques, ont un accès direct aux traditions culturelles de cette région de la planète par le biais d’internet. De plus, les bénéfices sont non seulement physiques mais aussi mentaux.

De la discipline pour toute la vie

L’apprentissage basique commence par le port de l’uniforme adéquat. Il faut suivre au pied de la lettre toutes les normes élémentaires, comme saluer de forme correcte ou respecter le chronogramme des entraînements quotidiens.

La discipline, qui est comprise comme un ensemble de règles ou de normes dont le respect constant conduit a la consécration d’un résultat ou d’un objectif, va plus loin que la pratique sportive en soi.

Avec les arts martiaux, l’ordre et la méthode gagnent de l’espace dans tous les milieux du développement des enfants, depuis leur relation avec leurs parents, jusqu’à leur manière d’étudier. On fomente la fixation d’objectifs à court, moyen et long terme, ainsi que la définition des meilleures stratégies pour y arriver.

Travailler l’estime de soi

Certains enfants, dès le plus jeune âge commencent a montrer des signes de faible estime de soi et d’insécurité en leurs propres capacités. Les arts martiaux permettent d’affronter ces obstacles jusqu’à ce qu’ils soient battus et dépassés. Ainsi, les enfants commencent à se sentir bien dans leur peau et ont obtenu de bons résultats.

Les arts martiaux et le harcèlement

Malheureusement, ils sont nombreux les cas d’enfants et adolescents qui arrivent à leur maison déprimés et blessés, physiquement et psychologiquement. Ceux-ci sont l’un des symptômes de harcèlement scolaire, qui est une habitude qui s’est étendu jusqu’aux écoles.

Quelques spécialistes suggèrent d’inscrire les victimes de harcèlement à des classes de karaté, de kickboxing ou de taekwondo. De plus, les règles de ce type d’activités indiquent qu’il ne faut pas battre en dehors du gymnase. Cependant, leur apprendre à gérer des techniques efficaces qui leur permettent de se défendre dans des cas extrêmes n’est pas de trop.

La première chose qu’enseignent les instructeurs est d’éviter les problèmes. Ils enseignent aussi à se protéger en neutralisant leurs adversaires, sans occasionner de dommages. Ainsi, les victimes de harcèlement se sentiront plus en sécurité et auront une meilleure estime de soi.

Cela pourrait vous intéresser ...

La pratique du judo : ses avantages
Fit People
Lisez-le dans Fit People
La pratique du judo : ses avantages

Le judo est souvent considéré comme un art martial agressif... Ce n'est pas seulement le cas, découvrez les bienfaits incontestables de la pratique...