Rééducation de la cheville : pourquoi les blessures sont-elles si fréquentes ?

Rééducation de la cheville : pourquoi les blessures sont-elles si fréquentes ?

Dernière mise à jour : 08 mai, 2021

Des entorses aux fractures, en passant par l’arthrose et bien d’autres types de blessures … il est probable que vous effectuiez une rééducation de la cheville à un moment de votre vie. Nous analyserons donc ci-après pourquoi tant de blessures surviennent dans ce partie du corps.

Nous verrons également quelles sont les plus courantes et nous passerons un peu en revue l’anatomie de cette articulation. Toutes ces informations vous permettront de mieux comprendre son fonctionnement et saurez ainsi comment vous en occuper.

Anatomie de la cheville

Pour comprendre la fréquence des blessures, il convient tout d’abord de regarder l’anatomie de cette partie du corps. Fonctionnellement, l’articulation de la cheville est celle qui relie la jambe au pied.

En ce qui concerne l’anatomie, l’articulation de la cheville est constituée de 2 articulations. La première est le tibiofibulo-talien. Autrement dit, là où le tibia et le péroné de la jambe s’unissent à l’os du talus du pied.

Le seconde est l’articulation sous-talienne. Il s’agit de la jonction de l’os du talus avec le calcanéum. Les deux articulations sont recouvertes d’une masse de ligaments, de capsules articulaires et d’autres éléments qui aident à la stabilité.

Une zone complexe

Tout d’abord, la raison pour laquelle cette zone souffre si souvent de blessures tient à sa fonction. Nous le disions préalablement, il s’agit de l’union de la jambe et du pied. En d’autres termes, une région qui doit supporter tout le poids du corps et transmettre toute la force que nous générons vers le sol.

Cela implique par ailleurs quatre os différents, chacun avec sa propre fonction, ses propres mouvements et sa propre action. Si un seul ne fonctionne pas correctement ou fait l’objet d’un stress excessif, cela entraînera une blessure et la rééducation de la cheville correspondante.

cheville

De plus, comme nous le disions, la zone est couverte par des ligaments. Comme le détaille une étude publiée par la revue Archives of Sports Medicine, leur fonction est de stabiliser l’articulation. Mais si un effort est trop continu ou brusque, ils peuvent subir des micro-déchirures ou des cassures : les entorses si redoutées. Dans ce cas, compte tenu du nombre de ligaments présents dans cette zone et du fait qu’ils fonctionnent chaque fois que nous sommes debout, la possibilité d’en blesser un ou plusieurs augmente.

La dernière raison résulte de ce que nous venons de mentionner : nous utilisons l’articulation de la cheville à tout moment. Quels que soient les efforts que nous faisons, le fait d’être débout, nous amène à utiliser obligatoirement cette zone du corps. L’intégrité des bras ne sera pas mise en danger si nous courons, de même que les jambes ne souffrirons pas du fait de pratiquer la boxe. La cheville, en revanche, sera pleinement active à tout moment.

Blessures à la cheville les plus courantes

Compte tenu de tout ce qui précède, nous devons mettre en évidence les conditions suivantes comme celles qui apparaissent le plus fréquemment au niveau de la cheville:

  • Premièrement, une compression constante de l’articulation peut entraîner des problèmes de friction entre les os.
  • Si nous subissons une forte chute ou si nous recevons un coup, il est facile que le choc entre les 4 os impliqués soit trop fort et que l’un d’eux se fracture.
  • Il existe de nombreux ligaments, chacun jouant un rôle fondamental. Si nous insistons trop sur l’un d’entre eux, des problèmes tels que des entorses surgiront, comme le détaille la littérature académique sur le sujet.
  • L’utilisation constante de la zone peut entraîner des problèmes d’usure ou des blessures en raison d’un stress continu, telles que des fractures de stress, des tendinites, etc.
cheville

Déroulement de la rééducation de la cheville ?

Bien que la rééducation de la cheville varie en fonction de la blessure dont nous souffrons, il existe certains points communs. D’une part, il est essentiel de maintenir le repos juste et nécessaire. Cela implique de laisser reposer la zone suffisamment longtemps pour que les structures se rétablissent.

Il n’est toutefois pas nécessaire de se reposer trop longtemps car nous devons commencer à rapidement travailler la zone après une blessure afin de recouvrir une répartition normale des forces. Par conséquent, lorsque vous devez vous reposer, faites-le bien et, dès que la blessure le permet, commencez le travail de rééducation.

Deuxièmement, il est essentiel d’essayer de parvenir à un rétablissement complet. Une rééducation partielle de la cheville peut nous laisser des séquelles à long terme. Et, comme nous le disions, cette zone s’utilise à tout moment, de sorte qu’elle nous le rappellera constamment.

De même, nous devons réadapter le corps pour éviter les changements biomécaniques qui pourraient affecter d’autres zones. Autrement dit, nous devons retrouver le schéma de marche naturel, ainsi que courir, sauter et effectuer d’autres mouvements de la manière la plus normale possible. Si nous l’altérons, nous soumettrons des structures à des tensions auxquelles elles ne sont pas habituées. Nous finirons alors par blesser ces dernières.

En bref, les blessures à la cheville sont très fréquentes en raison de tout ce qui précède. Il s’agit d’une zone très complexe, qui supporte beaucoup de poids et doit le faire souvent. Par conséquent, prenez la rééducation de la cheville très au sérieux et essayez toujours de récupérer à 100%.


Cela pourrait vous intéresser ...
Arthrose du genou : le surpoids responsable ?
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Arthrose du genou : le surpoids responsable ?

L'arthrose est une maladie rhumatoïde qui résulte de la dégénération du cartilage articulaire. Intéressons-nous au cas de l'arthrose du genou.



  • Castellano, E. Sebastiá, E. Hijós et al. Rehabilitación propioceptiva de la inestabilidad de tobillo. Arch. med. deporte; 26(132): 297-305, jul.-ago. 2009
  • Y. Uceda. La rehabilitación funcional temprana del esguince lateral de tobillo. Revisión sistemática. Trabajo fin de grado para la UPNA. 2014
  • M. Pereira, L. Nader, M Gómez et al. Rehabilitación en las fracturas de tobillo: resultados. Rehabilitación; 36(5): 257-262, 2002