Le sort des villages olympiques

Les villages olympiques abritent les plus grands athlètes mondiaux pendant les Jeux, mais une fois la compétition terminée, ils ne sont pas tous réutilisés.
Le sort des villages olympiques

Dernière mise à jour : 26 avril, 2021

Un village olympique, c’est quoi ?

Un village olympique est une installation créée pour accueillir les athlètes et les entraîneurs qui participeront aux Jeux Olympiques. Il se compose de différents espaces comprenant des chambres, des restaurants, des centres commerciaux et des espaces extérieurs.

Lors des premières éditions des Jeux, chaque comité olympique à dû louer le terrain que ses athlètes utiliseraient, à proximité des sites des compétitions. Cependant, pour Paris 1924. les règles ont changées. Les organisateurs ont construit des cabines près du stade olympique, il n’a donc pas fallu longtemps aux athlètes pour se rendre aux compétitions.

Le village olympique tel que nous le connaissons aujourd’hui a eu son “inauguration” aux Jeux de Berlin 1936. Il se composait d’un ensemble de bâtiments avec des chambres et d’autres équipements de base pour les athlètes pendant la durée des compétitions. La première fois que ce nom a été utilisé, c’était à Melbourne en 1956.

Quel a été le sort des villages olympiques ?

Beaucoup de villages olympiques eurent une utilité plus tard, après la fin des jeux; d’autres restent à l’abandon. Les derniers construits avaient déjà une seconde vie prévue lors lors de leur conception.

1. Le village olympique de Berlin 1936

Ce village olympique à l’ouest de la ville comptait 145 chambres dans des bâtiments de deux étages au maximum, une salle de sport, un théâtre, un hôpital, un sauna et une piscine. Ce lieu a montré à quel point l’Allemagne Nazie était ostentatoire.

Le village olympique pour les Jeux Olympiques de Berlin 1936.

Image: Destino Infinito

Peu après la fin des Jeux, l’armée locale a utilisée les installations comme quartier général de commandement. Actuellement, c’est une construction ancienne, abandonnée et sans réemploi.

2. Le village olympique de Barcelone

Il se situe dans le quartier de Sant Marí (Pobledou). Il fut construit pour les athlètes des Jeux de Barcelone 1992, en plus de moderniser ce quartier de la ville.

Le village olympique de Barcelone après les Jeux Olympiques.

Le quartier résidentiel abrite actuellement des écoles, des bibliothèques, un port olympique, un centre commercial, une église et un centre de premier soin. Pour vous rendre au village olympique, vous pouvez prendre le métro ou le tramway.

3. Le village olympique du Mexique

Construit en 1968 pour accueillir des athlètes, des  officiels de la fédération et la presse étrangère, il occupait une surface initiale de neuf hectares (plus tard, il s’agrandit de 20 mille mètres carrés). Parce que situé sur une roche volcanique, ce village olympique se construisit rapidement.

Les habitations du village olympique du Mexique ont été vendues après les Jeux.

Les installations sportives comprenaient une place centrale, un arrêt de bus, les bureaux olympiques, des gymnases en plein air, des zones commerciales, des salles à manger, des zones de presses et des zones d’entrainement. On savait depuis le début qu’une fois les jeux terminés, les 904 appartements de cette copropriété – 29 tours, tous nommés d’après des dieux ou des héros grecs – seraient mis en vente.

4. Le village olympique d’Athènes 2004

La Grèce fut le lieu de naissances des Jeux Olympiques. C’est pourquoi Pierre de Coubertin décida que la première édition moderne se tiendrait à Athènes. La ville voulut répéter l’évènement en 2004, à grand frais du gouvernement pour construire des stades et des installations de classe mondiale. Le village olympique ne fit pas exception. Après le déroulement de l’évènement sportif qui accueillit plus de 10 000 athlètes, l’abandon gagna la ville olympique et certains autres sites. Cela en raison des problèmes économiques et politiques du pays.

5. Sydney Olympic Village 2000

Les Jeux olympiques qui ont ouvert le millénaire se sont déroulés en Océanie pour le première fois de l’histoire. Le village construit par les Australiens possède, jusqu’à présent, la plus grande et la meilleure technologie de toute.

Les villages olympiques ne finissent pas toujours par être abandonnés.

Image: ABC

La meilleure nouvelle de toute est le sort de cette construction après les jeux. Le gouvernement a décidé de la convertir en un complexe résidentiel, appelé Sydney Olympic Park (voir photo). Enfin, il faut mettre en avant le village olympique de Londres, conçue par feu l’architecte Zaha Hadid, (qui avait également proposée sa conception pour le stade olympique de Tokyo), qui avait des équipements luxueux et a ensuite été convertie en un complexe de logements.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les Jeux olympiques 2020 sont reportés à cause du coronavirus
Fit People
Lisez-le dans Fit People
Les Jeux olympiques 2020 sont reportés à cause du coronavirus

L'annonce était attendue et elle est enfin tombée hier : les Jeux olympiques 2020, qui devaient se tenir à Tokyo, sont reportés.