Callisthénie : exercices à faire à la maison avec son propre poids

16 novembre, 2020
Apprenez quels exercices à faire à la maison en utilisant la callisthénie et soyez étonné de ce que vous pouvez réaliser avec votre corps. Ces exercices sont faciles et très efficaces !

La callisthénie est un excellent moyen de faire de l’exercice sans quitter le confort de la maison. L’environnement domestique procure souvent un sentiment de sécurité à de nombreuses personnes. De plus, d’autres préfèrent éviter les grandes foules lorsqu’ils font du sport. Pour cette raison, l’utilisation de cette méthode d’entraînement apparaît comme une excellente alternative.

Pour pratiquer la callisthénie, il suffit d’avoir la motivation et le poids du corps. Avec uniquement ces éléments, différentes routines peuvent être effectuées afin de maintenir une condition physique et développer une habitude de vie saine.

Qu’est-ce que la callisthénie ?

La callisthénie est une méthode d’entraînement adaptée à tous les types de personnes qui se concentre sur le travail des plus grands groupes musculaires. Au début, la callisthénie se concentrait uniquement sur le haut du corps, mais au fil du temps, elle s’est adaptée à tous les muscles du corps.

Le but de ce système est de développer différentes capacités physiques telles que la force et la flexibilité. D’autre part, il contribue également à l’amélioration de l’hygiène posturale, le tout par la bonne exécution des différents exercices.

Exercices de callisthénie à faire à la maison

L’exécution de la technique est un facteur fondamental de la callisthénie. Cependant, le pilier le plus pertinent de cette méthode d’entraînement est le poids corporel.

Toutes les routines d’exercice physique sont développées sur cette base. Par conséquent, les résultats sont atteints grâce au poids du corps. Ensuite, nous vous montrerons quelques-uns des exercices de callisthénie que vous pouvez réaliser à la maison :

Squats sautés

Ils apparaissent comme une variante des squats conventionnels, mais ils ont une bonne influence sur le quadriceps fémoral et le muscle grand fessier. En ajoutant des sauts, les squats deviennent un exercice plus complet pour les groupes musculaires du bas du corps.

La callisthénie peut se pratiquer avec des exercices divers.

D’autre part, cet exercice favorise l’augmentation de la fréquence cardiaque, ce qui affecte également de manière positive l’endurance.

Burpees

Le burpee est inclus dans les routines de callisthénie car il ne dépend que du poids corporel. Sa grande complexité est due au travail articulaire que les différents groupes musculaires du corps doivent effectuer pour l’exécuter correctement.

La callisthénie peut entrainer de nombreux muscles du corps.

De plus, il faut avoir une bonne condition physique et une bonne coordination pour faire des burpees. L’important est d’éviter l’apparition de douleurs ou de blessures dues à une mauvaise réalisation.

Travail sur banc

Bien qu’un banc ou un mur d’environ 40 centimètres soit nécessaire pour cet exercice, l’idée principale de la callisthénie est préservée. En effet, l’effort sur un banc ne dépend que du poids corporel.

La callisthénie peut aussi se pratiquer en extérieur.

Les groupes musculaires agonistes sont les triceps brachiaux et les deltoïdes. Néanmoins, les muscles du bras et une partie du torse sont également impliqués dans l’exécution de cet exercice.

Pompes en diamant

Les groupes musculaires du bras sont les plus favorisés dans ce type de push-up, ce qui implique qu’ils doivent avoir une bonne force au moment de la réalisation. Les pompes en diamant se distinguent par la forme de l’appui, qui forme ladite figure en joignant le pouce et l’index de chaque main.

La callisthénie aide à rester en forme.

Ce qu’il faut garder à l’esprit sur la callisthénie

La callisthénie est une méthode d’entraînement adaptée à tous les types de personnes, quel que soit leur âge ou leur sexe. Cependant, il est nécessaire de prendre en compte le niveau physique de chacun. Les routines sont généralement divisées en débutants, intermédiaires et avancés ; c’est l’intensité qui détermine ces catégories.

Cependant, la seule contre-indication lors de la pratique de la callisthénie sont les blessures antérieures. En cas de blessure, il est recommandé de consulter le médecin avant de se lancer dans cette discipline.

De même, la santé du corps est importante et est au-dessus de toute méthode d’entraînement. Par conséquent, la récupération physique après une blessure dépend du plan élaboré par le physiothérapeute, qui doit être respecté à la lettre.

Enfin, comme mentionné ci-dessus, gardez à l’esprit que la callisthénie est conçue pour améliorer certaines capacités physiques et ne se concentre pas sur l’hypertrophie musculaire. Cependant, c’est un exercice idéal pour rester en bonne forme physique !

  • del Río Alijas, R., & Díaz Torre, A. (2015). Calistenia: Volviendo a los orígenes. EmásF: Revista Digital de Educación Física.
  • FORSTER, N. (2014). BURPEES. Muscle & Fitness.
  • Leopoldo, C. V. (2015). Las capacidades físicas. El Entrenamiento Deportivo.