Exercice anaérobie : avantages et risques pour la santé

L'exercice anaérobie peut-il offrir des avantages pour la santé ? Il a toujours été relégué derrière l'aérobie, que tous les cardiologues recommandent ainsi que les nutritionnistes pour compléter une alimentation équilibrée. Sa pratique peut néanmoins être très bénéfique.
Exercice anaérobie : avantages et risques pour la santé

Dernière mise à jour : 07 mars, 2021

De nombreuses recherches établissent un lien entre la consommation continue d’oxygène dans le sport et l’amélioration de la santé cardiovasculaire et du métabolisme. Nous en savons toutefois moins sur la forme anaérobie.

Bien que sa mise en œuvre comporte certains risques, elle peut également être bénéfique lorsque nous l’effectuons dans un environnement sécurisé.

Qu’est-ce que l’exercice anaérobie ?

Les cellules du corps ont besoin d’oxygène pour leurs processus internes. La respiration et le système circulatoire sont donc responsables de distribuer ce gaz dans tous les tissus, afin de l’utiliser et le convertir en énergie.

Le muscle présente une sensibilité particulière à l’existence de certains niveaux d’oxygène dont il dispose. Survient l’épuisement lorsqu’il est insuffisant car il ne dispose d’aucun moyen de transformer les nutriments en énergie à l’intérieur des cellules.

Bien qu’il semble contradictoire de dire que l’exercice anaérobie s’effectue sans oxygène, la réalité est qu’il se produit ici une sorte de «dette». Les muscles peuvent effectuer une série de mouvements, de contractions et de relaxations qui demandent plus d’oxygène que celui qui circule, mais ce dernier se maintient « en attente » pour être redistribué dans un avenir immédiat.

Tous les exercices commencent en étant aérobiques. Cela signifie que la respiration et la circulation augmentent au début pour répondre aux besoins en oxygène des tissus sollicités.

Les demandes dépassent néanmoins dans certains sports, après un certain temps, ce qui peut entrer avec la respiration, de sorte que le muscle commence à générer de l’énergie avec les dépôts, faisant que le niveaux d’oxygène se normaliseront à mesure que l’effort diminue.

L‘anaérobie constitue donc la génération d’une dette d’oxygène. Le corps limitera l’activité à l’épuisement et exigera que ses systèmes remplacent le gaz consommé à ce moment-là.

Un homme qui fait de l'anaérobie.

Types d’exercices anaérobies

L’exercice anaérobie s’utilise traditionnellement pour gagner de la masse musculaire à travers la force. La salle de sport est le lieu par excellence pour développer ces activités. Nous pouvons diviser les exercices anaérobies en trois grands groupes :

  • La callisthénie. Il s’agit d’exercices qui utilisent le propre poids musculaire, ponctuels, en soulevant la masse corporelle ou en la maintenant à travers la résistance. Elle ne requiert l’utilisation d’aucun appareil.
  • Appareils de force. La variété est ici énorme. Il existe en effet plusieurs machines faisant travailler des groupes musculaires ou des zones anatomiques spécifiques.
  • Poids libre. Le levé de poids, par exemple, est une forme de poids libre que nous soulevons sans intervention d’une machine. Ils constituent non seulement une compétence de force, mais font également converger l’équilibre et la capacité articulaire pour réaliser les mouvements.

Bienfaits pour la santé de l’exercice anaérobie

Les bienfaits de l’exercice anaérobie pour la santé humaine sont les suivants :

  • Amélioration de l’endurance musculaire. Comme le démontrent diverses recherches, les muscles tendent à se fatiguer lorsqu’ils manquent d’oxygène. Lorsqu’un entraînement anaérobie est effectué fréquemment, Le tissu commence à s’adapter à cette nouvelle situation lorsque nous réalisons fréquemment des exercices anaérobies et allonge le temps qu’il peut passer en contraction et en relaxation, générant ainsi une dette de gaz. Cela réduit alors la fatigue à long terme.
  • Hypertrophie musculaire. Une étude récente indique que l’exercice anaérobie augmente la masse musculaire. Au-delà de tout but esthétique, la recherche médicale a associé ceci à une augmentation de la qualité de vie lors du vieillissement. En effet, l’exercice anaérobie réduit la sarcopénie propre au passage du temps.
  • Réduction de la graisse corporelle. Tout sport constitue une aide à la perte de poids. Réduire la graisse corporelle permet d’éliminer l’un des facteurs de risque cardiovasculaire les plus dangereux, le cholestérol et les triglycérides.
Un homme qui fait des pompes avec des haltères.

Risques de l’exercice sans oxygène

Les risques associés à l’exercice anaérobie sont étroitement liés à l’état de santé antérieur de la personne. Une cardiopathie est différente d’un vieil homme ou d’un jeune sans pathologies.

Les blessures dérivées de ce sport ne sont pas mineures. Nous exigeons généralement que le muscle aille au-delà de ses limites habituelles.

De sorte que peuvent apparaître des contractures, des déchirures ou des tensions importantes. Il est donc important de respecter les charges maximales et d’être progressif. Les tissus s’adapteront ainsi à des angles et des forces plus importants.

Planifiez soigneusement votre exercice

Les articulations et les cellules musculaires elles-mêmes des personnes âgées se trouvent dans un processus de vieillissement. De sorte que leur réponse au manque d’oxygène n’est pas si immédiate. Il convient donc de gérer avec soin une dette dans l’apport en oxygène chez une personne de plus de 60 ans.

Nous ne pouvons toutefois pas dire qu’il existe une contre-indication absolue. Sollicitez si possible les conseils d’un spécialiste. Vous augmenterez la sécurité et limiterez les effets indésirables.

Cela pourrait vous intéresser ...
Entraînement à intervalles sur un tapis de course
Fit PeopleLisez-le dans Fit People
Entraînement à intervalles sur un tapis de course

Nous vous recommandons l’entraînement à intervalles sur un tapis de course. Découvrez de quoi il s’agit dans cet article !



  • Castillo, Jasbleydy Maribel Chala, et al. Relación entre parámetros de rendimiento aeróbico y anaeróbico en hombres sanos no entrenados. UstaSalud 17.1-S (2018): 32.
  • Guamán Vera, Ayrton Vicente. Estudio analítico de la actividad física anaeróbica en la hipertrofia muscular de adultos jóvenes ectomorfos. BS thesis. Universidad de Guayaquil, Facultad de Educación Física, Deportes y Recreación, 2019.
  • Rebolledo, Cristian Fabián Astete. La relación entre la agilidad, la potencia anaeróbica y la composición corporal en deportistas universitarios. Red: revista de entrenamiento deportivo 32.2 (2018): 3-10.
  • Prada Pérez, Ángeles. Corazón, salud y ejercicio. (2018).